Tags : Comment manger l'avocat ? - Quelles sont les différentes variétés d'avocat ? - Quels sont les apports caloriques de l'avocat ? -

Issu de l’avocatier, l’avocat est un fruit très apprécié et depuis longtemps consommé dans le monde entier. C’est un fruit extrêmement riche en apports caloriques et bénéfiques pour notre corps.

Disponible sur le marché toute l’année, ce fruit attise la gourmandise des petits comme des grands et contribue à notre bien-être et à celui de notre organisme.

Présentation de l’avocat

Sur la balance, il peut atteindre un poids moyen de 300 grammes.
Selon ses variétés, sa robe noire peut offrir une palette de texture allant du rugueux au très lisse. Cette enveloppe cache généralement une chair verte et bien onctueuse qui enveloppe un gros noyau.

avocat fruit nutrition santé
Avocat Crédit photo : © pixabay

Ce fruit est très riche en apport calorique, car il contient de l’acide gras et de nombreuses vitamines. Pour le consommer, il suffit de le scinder en deux, de retirer le noyau et de manger sa chair. A vous de voir si vous souhaitez le manger nature ou assaisonné.

Informations nutritionnelles sur l’avocat

1kg de ce fruit contient :

Calories 1470 kcal
Glucides 15.7g
Lipides 138g
Vitamine C 54.9mg
Potassium 3900 mg
Phosphore 472 mg

Quand consommer de l’avocat?

Disponible toute l’année sur les étals, l’avocat est en pleine saison à partir du mois d’octobre jusqu’à la fin du mois de mai.

Idées de recettes : comment consommer l’ avocat ?

Comment le préparer pour le déguster :

  • Munissez-vous d’un couteau
  • Coupez l’avocat dans toute sa longueur
  • Tournez les deux parts ainsi obtenues chacune dans le sens contraire de l’autre
  • Dénoyautez votre fruit et il est prêt à être consommé

Comment le manger ?

  • Après avoir retiré sa peau, on peut remplir son noyau de quelques fruits de mer ou crustacés assaisonnés avec de la vinaigrette ou de la mayonnaise.
  • Taillé en fines lamelles ou en dés, il est très apprécié en salade de fruits frais.
  • Mixé, il peut devenir une boisson très savoureuse et très riche
  • En sauce guacamole

Comment l’assaisonner ?

  • Ce fruit peut se manger salé avec des épices tels que le curry ou le piment
  • Avec un peu d’ail ou d’oignon
  • D’autres fruits pour une salade de fruits ou des légumes tels que la tomate
  • Quelques poissons comme par exemple le thon ou les crustacés
  • Les herbes aromatiques feront également l’affaire

Les enfants peuvent, dès 6 mois le déguster nature ou avec un petit peu de sucre ou de sel selon les préférences.

Les différentes variétés d’avocat

On peut recenser plusieurs sortes, mais deux variétés seulement existent sur le territoire français : l’avocat fuerte et l’avocat hass.

L’avocat fuerte

De petit calibre, son poids peut varier entre 200 gr et 400 gr. Sa peau est fine et de couleur verte et sa forme imite un peu celle de la poire.
L’avocat fuerte est cultivé principalement en Israël et c’est la variété d’avocat la plus populaire et la plus commercialisée à travers le monde.
C’est un fruit qui supporte très bien les températures inférieures car il peut survivre là où il fait 6°C.

Au niveau gustatif, la chair de l’avocat fuerte est de couleur jaune d’une saveur tendre et très délicieuse.

D’autres avocats hybrides issus de l’avocat fuerte existent également tel que l’Ettinger, dont la peau est fine et brillante; la Reed ou encore la Pinkerton.

L’avocat Hass

L’avocat Hass est encore plus petit que l’avocat fuerte, d’un poids moyen pouvant aller de 250 gr à 350 gr.
Par rapport à la fuerte, la peau de Hass est granuleuse. Mûr, il adopte une couleur qui tire plus ou moins vers le marron.
Au niveau du goût, sa chair est délicieuse et dépourvue de fibres avec une texture très gourmande et onctueuse qui fond en bouche.

Grande et petites histoires de l’avocat

Ce fruit voit le jour en Amérique latine. Après avoir été goûté par les Européens il ne tarde pas d’y être cultivé aussi.

Archéologiquement parlant, pendant des fouilles on a découvert que les premières pousses d’avocatier datent de 8000 ans avant notre ère. Les aztèques et les mayas l’ont déjà consommé à cette époque.

L’explorateur Cortès se fut offrir ce fruit à son arrivée en Amérique latine, son chroniqueur a défini le goût du fruit comme crémeux et fondant dans la bouche.

Bon à savoir

En aztèque ce fruit est appelé hua qui veut dire testicule, un rappel à la forme du fruit.