Le Céleri-branche, le légume qui favorise la satiété

Le céleri-branche fait partie intégrante des légumes de la catégorie légume-feuilles, au même titre que l’épinard, le poireau ou encore le céleri-rave.

On l’a plus souvent connu en tant qu’aphrodisiaque et plante guérisseuse avant qu’elle n’intègre nos plats.

Avec un goût en bouche bien marqué et son côté croquant, le céleri-branche est aussi bon dégusté cru que consommé cuit et apportera toujours son taux de vitamines!

céleri-branche légume
céleri-branche Crédit photo : © pixabay

Présentation du céleri-branche

Sur la balance, une tige de céleri-branche peut atteindre un poids moyen d’environ 30 grammes.

En opposition au céleri-rave, le céleri-branche, lui, est apprécié pour ses lignes d’une couleur plus ou moins blanches, son agréable odeur et son côté croquant. Le céleri-branche est un légume qui renferme un taux élevé de vitamines mais n’est pas du tout calorique.

Informations nutritionnelles

Parce qu’il est très riche en calcium, une consommation quotidienne suffit à combler tous vos besoins en calcium journalier.

Cependant, si vous avez adopté un régime sans sel, faites attention à la consommation de céleri-branche car c’est un légume riche en sodium.

Consommé cru, il a également un riche apport en fibres de 1.78/100 gr de céleri-branche

Dans 1 Kg de légume il y a :

Calories 219 kcal(cru) et 219 kcal(cuit)
Protéines 6.6 g(cru) et 8.1 g(cuit)
Glucides 360 g(cru) et 120 g(cuit)
Lipides 1.9 g(cru) et 1.3 g(cuit)
Vitamine C 60.5 mg(cru) et 61 g(cuit)
Vitamine B9 320 µg(cru) et 330 µg(cuit)
Potassium 2890 mg(cru) et 2840 g(cuit)
Sodium 710 mg(cru) et 910 g(cuit)
Bêta-carotène 2700 µg(cru) et 3130 µg(cuit)
Bêta-carotène 30 µg(cru) et 4.2 µg(cuit)

Quand consommer le céleri-branche ?

C’est un légume que l’on retrouve tout le long de l’année mais le réapprovisionnement des étals se fait à partir de la fin de la saison printanière au début de la saison hivernale.

Idées de recettes : comment le consommer ?

Pour bien cuire votre céleri-branche

  • comptez environ une dizaine de minutes dans de l’eau bouillante ou dans votre autocuiseur pour une chair qui fond bien dans la bouche
  • pour un gratin, laissez-le cuire une vingtaine de minutes dans le four.

Comment le manger ?

  • en soupe froide (gaspacho) accompagné de tomates, d’oignon et de concombre.
  • avec de la salade : coupée en petits bâtonnets avec une sauce de fromage frais
  • en gratin dans le four
  • pour l’apéritif : en petits bâtonnets frais à tremper dans de la sauce
  • ou farcis de fromage frais

Les différentes variétés du céleri-branche

Il y a des signes qui ne trompent pas pour reconnaître un céleri-branche bien frais, et il va falloir les connaître au plus vite.

Sachez également que vous pouvez garder jusqu’à 7 jours votre légume dans le frigo ou si vous souhaitez le déguster cru, le plus tôt sera le mieux.

Bien choisir votre céleri-branche

Un céleri-branche est frais si les feuilles ainsi que les côtes sont d’une belle couleur verte.

Pour une fraîcheur optimale, vous devez être sûr que votre légume ne comporte aucune “cicatrice” car cela peut nuire à son temps de conservation.

Faites un essai sur une des branches de votre bouquet de céleri-branche : vous devez entendre un joli “crac” pour garantir son côté craquant et sa fraîcheur et vous devez voir une goutte apparaître et couler depuis l’endroit où vous avez pratiqué le craquage.

Comment bien le conserver ?

Il est impératif de mettre votre légume dans le bac du bas, réservé à cet effet, dès que vous revenez avec votre céleri-branche.

Idéalement, enveloppez-le dans un torchon que vous aurez mouillé au préalable, cela pourra garantir une fraîcheur jusqu’à 5 jours.

Pour une consommation crue, le meilleur délai est de 2 jours après achat pour qu’il préserve bien son côté croquant en bouche.

Grande et petites histoires

Le céleri-branche est un descendant d’une plante Méditerranéenne destinée à la médecine que l’on appelait ache. Cette plante elle-même provenait d’Italie et les Grecs l’utilisait déjà beaucoup dans leur quotidien.

A la Renaissance, il intègre la cuisine mais uniquement en tant que condiment.

C’est au 19ème siècle, qu’il intègre enfin les préparations culinaires françaises. Et si on en croit les vieux proverbes des temps anciens, le céleri-branche était considéré comme une plante aphrodisiaque.

Ecrit par : Diana

Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Mis à jour le mercredi 3 juillet 2019

Commentez

Il n'y a pas de commentaire sur cet article

On se dit tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable.

Il permet de prendre du recul sur notre vie et de comprendre là où l’on souhaite aller.

Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.

On se dit tout sur les réseaux sociaux