Tags : Comment consommer la pitaya ? - Quels sont les variétés du pitaya ? -

La pitaya est un fruit planté en Asie du sud-est et en Amérique. C’est un fruit tropical issu du cactus et qui se mange toute l’année. Elle offre en outre des couleurs vives sur le marché.

Généralement consommée cru, ce fruit apporte fraîcheur et goût très délicieux.

Présentation de la pitaya

Sur la balance, elle fait environ 350 g. Ce fruit est semblable à l’ananas, couvert d’écailles qui sont tournés vers le haut. Elle a une peau de couleur jaune ou rouge vif qui passe par le vert pâle. La couleur de sa chair varie de la couleur blanche, jaune ou rouge et renferme des petites graines noires.

Même si la pitaya n’est pas très riche en calorie, elle renferme par contre des vitamines et antioxydants.

Informations nutritionnelles sur la pitaya

Ce fruit n’est pas très calorique. Elle a une chair sucrée et qui renferme des vitamines, minéraux et fibres. Par ailleurs, il constitue un dépôt d’antioxydants bénéfiques pour le corps.

Quand consommer la pitaya ?

Ce fruit est disponible toute l’année.

Idées de recettes : comment consommer la pitaya ?

On déguste ce fruit cru. Il se prépare très facilement et met du coup à vos préparations.

Pour consommer la pitaya, il suffit juste de la couper en deux dans le sens de la longueur. Puis la mettre dans le frigo pendant quelques heures. Sa chair change ensuite en un genre de sorbet qui désaltère pendant les jours de chaleur.

Les différentes variétés

La pitaya est le fruit de plusieurs espèces de cactus. Ces derniers donnèrent naissance à des fruits aux tonalités colorées. Les variétés se classent par rapport à la couleur de leur chair :

  • La pitaya à chair blanche

Sa chair est de couleur blanche avec de petites graines noires. Ce fruit est originaire de la Cordillère des Andes. Niveau goût, elle a une saveur sucrée et très fondante en bouche.

  • La pitaya à chair jaune

Il existe deux espèces de pitaya. Elles ont une chair jaune ayant un goût parfumé ce sont : la hylocereus lemairei, qui pousse à trinidad et la hylocereus guatemalense qui pousse en Amérique centrale.

  • La pitaya à chair rouge

Elle est aussi appelée Hylocereus purpuri et c’est celle qui est la plus populaire pour son goût gourmand et délicieuse.

Grande et petites histoires

Ce fruit a été découvert sous le climat désertique du Mexique et de l’Amérique centrale et à traversé le monde au XIXe siècle. Le fruit du dragon est en outre très vite cultivé mais seulement priorisé à la famille royale et quelques familles des notables.

Les exploitants ont ensuite prospèré peu à peu et rapidement le fruit devient la vedette des produits d’exportation au Vietnam.

Face à ce succès la culture se propage dans toute l’Asie du Sud-est qui est rapidement conquis par son goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *