Le régime militaire : guide du débutant (avec plan de repas)

Questions santé : Qu'est-ce que le régime alimentaire militaire ? Comment fonctionne le régime alimentaire militaire ? L'alimentation militaire est-elle sûre et durable ?

Mis à jour le : 21 février 2020

Rassurez-vous, nous n’allons pas vous parler ici de coup d’état, de dictature ou de répression… L’objet de cet article n’est pas ce type de régime militaire. Mais si vous êtes motivé et prêt à vous mettre au “GARDE-À-VOUS” pour recevoir toutes les bonnes pratiques alimentaires qui vous aideront à réussir votre régime militaire (l’autre régime du coup). Eh bien oui ! Vous êtes au bon endroit ! Pour cela, vous n’aurez besoin d’aucun complément alimentaire, d’aucun abonnement à un quelconque programme minceur et d’aucun ingrédient cher. Ce régime minceur est totalement gratuit et facile à mettre en œuvre. Mais fonctionne-t-il vraiment, et est-ce quelque chose que vous devriez essayer ? OSDT vous explique tout ce que vous devez savoir sur le régime alimentaire militaire. “EN AVANT… MARCHE !”

Qu’est-ce que le régime alimentaire militaire ?

Le régime militaire, aussi appelé le régime de 3 jours, est un programme alimentaire conçu pour maigrir rapidement. Il peut vous aider à perdre jusqu’à 5 Kg en une semaine.

La méthode de nutrition militaire comprend un planning de repas de 3 jours suivi de 4 jours de congés. Ce cycle hebdomadaire est à répéter jusqu’à ce que vous atteigniez votre poids idéal, également appelé Indice de Masse Corporelle (IMC).

Les partisans de ce régime prétendent qu’il a été élaboré par des nutritionnistes de l’armée américaine afin de mettre rapidement les forces armées en pleine forme.

En réalité, cette diète n’est affiliée à aucune institution militaire ou gouvernementale.

Le régime militaire porte également plusieurs autres noms, y compris le régime de la marine, le régime de l’armée et même le régime de la crème glacée.

Cette méthode pour perdre du poids rapidement consiste à adopter une alimentation hypocalorique. On dit qu’elle favorise une perte importante de poids en seulement une semaine.

légumes : des aliments conseillés pendant un régime hypocalorique
Les aliments conseillés pendant un régime hypocalorique
– Crédits photo : © Pixabay

Comment fonctionne le régime alimentaire militaire ?

Le “régime militaire de 3 jours” est en fait divisé en 2 phases sur une période de 7 jours.

Les 3 premiers jours du régime, vous aurez une nutrition fixe avec une restriction calorique. Vous devez adopter une alimentation hypocalorique pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Aucune collation n’est prévue entre les repas.

Pendant les 4 jours restants, vous êtes invité à limiter votre apport calorique et à adopter une “alimentation équilibrée”. Autrement dit, ce régime vous invite à “manger sainement” tout en continuant à maintenir votre apport calorique au minimum. Après le troisième jour, les collations sont autorisées.

Durant les 7 jours du régime, l’apport calorique journalier est d’environ 1 100 à 1 400 calories ; un apport inférieur par rapport à celui d’un adulte, c’est pourquoi nous vous conseillons de vérifier vos propres besoins caloriques auprès de votre nutritionniste avant de vous lancer dans une telle diète.

Le plan-repas

Voici le plan de repas des 3 premiers jours du régime militaire.

Jour 1

Le plan-repas pour le premier jour représente environ 1 400 calories.

Petit déjeuner :

  • Une tranche de pain grillé avec 2 cuillères à soupe de beurre d’arachide.
  • Un demi-pamplemousse.
  • Une tasse de café ou de thé (facultatif).

Déjeuner :

  • Une tranche de pain grillé.
  • Une demi-tasse de thon.
  • Une tasse de café ou de thé (facultatif)

Dîner :

  • Une portion de 3 oz (85 grammes) de viande avec une tasse de haricots verts.
  • Une petite pomme.
  • Une demi-banane.
  • Une tasse de crème glacée à la vanille.

Jour 2

Le plan-repas pour le deuxième jour représente environ 1 200 calories.

Petit déjeuner :

  • Une tranche de pain grillé.
  • Un œuf dur.
  • Une demi-banane.
  • Une tasse de café ou de thé (facultatif).

Déjeuner :

  • Un œuf dur.
  • Une tasse de fromage blanc.
  • 5 craquelins salés.
  • Une tasse de café ou de thé (facultatif).

Dîner :

  • Deux hot-dogs, sans pain.
  • Une demi-tasse de carottes et une demi-tasse de brocoli.
  • Une demi-banane.
  • Une demi-tasse de glace à la vanille.

Jour 3

Le plan-repas pour le troisième jour représente environ 1 100 calories.

Petit déjeuner :

  • Une tranche de fromage cheddar de mois de 30 grammes.
  • 5 craquelins salés.
  • Une pomme.
  • Une tasse de café ou de thé (facultatif).

Déjeuner :

  • Une tranche de pain grillé.
  • Un œuf, cuit comme vous voulez.
  • Une tasse de café ou de thé (facultatif).

Dîner :

  • Une tasse de thon.
  • Une demi-banane.
  • 1 tasse de crème glacée à la vanille.
  • N’hésitez pas à boire autant de thé que vous le souhaitez, tant que vous n’ajoutez pas de calories provenant de sucre ou de crème. Aussi, buvez beaucoup d’eau.

Les 4 jours restants

Après cette première période de 3 jours, la semaine de régime se poursuit avec une seconde phase de 4 jours.

Les collations sont permises et il n’y a aucune restriction quant aux groupes alimentaires. Toutefois, le régime vous conseille de limiter la quantité des aliments que vous mangez et de maintenir l’apport calorique total à moins de 1 500 calories par jour.

Il n’y a pas d’autres règles pour les 4 jours restants du régime.

Aliments supplémentaires autorisés

Si vous avez des restrictions alimentaires, les 3 premiers jours vous avez pouvez substituer des aliments de calories égales.

Par exemple, si vous avez une allergie aux arachides, vous pouvez remplacer le beurre d’arachide par du beurre d’amande.

Vous pouvez aussi échanger 1 tasse de thon contre des amandes si vous êtes végétarien ou végan.

Le plus important, c’est que les calories restent du même ordre de grandeur. Si vous modifiez le régime alimentaire de quelque façon que ce soit, vous devez calculer les calories.

Par ailleurs, la consommation d’eau chaude citronnée est à encourager, mais les boissons artificiellement sucrées sont déconseillées.

Le régime alimentaire militaire est-il fondé sur des données probantes ?

Il n’y a encore aucune étude fiable sur le régime alimentaire militaire. Toutefois, en raison de ses restrictions caloriques, il reste très efficace pour perdre quelques kilos en une semaine.

Si l’apport calorique qui alimente vos tissus adipeux diminue, alors vous serez plus en mesure de brûler vos graisses et de retrouver un ventre plat.

3 secrets pour retrouver un ventre plat
Régime ventre plat, 7 jours pour perdre
des centimètres sur l’abdomen
– Crédit photo : © Pixabay

Les partisans du régime militaire prétendent que ce programme minceur présente d’importants avantages en termes de perte de poids en raison de ces « combinaisons alimentaires« . Ces combinaisons accéléreraient le métabolisme et brûleraient ainsi plus facilement les graisses, mais une fois encore aucune étude sérieuse ne permet de confirmer ces affirmations à ce jour.

En effet, si le café et le thé vert contiennent des composés qui peuvent légèrement augmenter le métabolisme, il n’existe en revanche aucune combinaison connue d’aliments capables de le faire.

À lire également : Brûleur de graisse : mythe ou réalité ?

Et, à y regarder de plus près, l’ensemble des aliments inclus dans le plan-repas du régime militaire ne coïncide pas vraiment avec un régime brûle graisses.

Les aliments riches en protéines stimulent le métabolisme plus que les autres nutriments. Mais la plupart des repas du régime militaire sont pauvres en protéines et riches en glucides, ce qui est une mauvaise combinaison pour la perte de poids.

À lire aussi : Le régime Dukan, un régime hyperprotéiné et très pauvre en glucides.

Le régime militaire peut vous aider à perdre du poids parce qu’il est très faible en calories. Cependant, il ne semble avoir aucun avantage particulier par rapport à d’autres régimes hypocaloriques.

L’alimentation militaire est-elle sûre et durable ?

Le régime alimentaire militaire est probablement sans danger pour les personnes en bonne santé, mais il ne devrait pas être suivi pendant une longue période.

En effet, si vous suivez ce régime pendant plusieurs semaines, la restriction calorique pourrait vous exposer à des carences nutritives. Cela est particulièrement vrai si vous ne mangez pas régulièrement de légumes et d’autres aliments de qualité suffisante pendant les jours sans restriction.

De plus, manger des hot-dogs, des craquelins et de la crème glacée chaque semaine peut causer des problèmes métaboliques. La “malbouffe” ne devrait pas faire partie de votre alimentation.

Bien que ce régime soit assez facile à suivre, il ne permet pas de changer durablement les mauvaises habitudes alimentaires. En effet, les résultats que vous obtiendrez ne vous permettront probablement pas une perte de poids à plus long terme.

Pouvez-vous vraiment perdre 4,5 kg en une semaine ?

Ce régime est devenu populaire parce qu’il prétend que vous pouvez perdre 4,5 kg en une semaine.

Théoriquement, en limitant sévèrement les calories, cette réduction de poids spectaculaire est possible, en particulier pour les personnes souffrant de surpoids ou d’obésité. Cependant, la majorité de la perte de ces kilos sera due non pas à une réduction de la graisse, mais à une diminution de la quantité d’eau dans le corps. En effet, le poids de l’eau diminue rapidement à mesure que les réserves en glycogène se réduisent dans l’organisme : c’est ce qui se produit lorsque vous limitez les glucides et les calories.

Sur la balance, ça semble “OKAY”, mais en réalité c’est plus compliqué que cela. Certes, il est possible de perdre 4,5 kg en une semaine, mais la plus grande partie de ce poids représente la quantité d’eau que vous avez perdue et qui sera récupérée lorsque vous recommencez à manger normalement.

Pour conclure : le régime militaire peut marcher, mais pas pour longtemps

Si vous voulez perdre quelques kilos rapidement, le régime militaire peut vous aider à y parvenir, mais il est fort probable que vous regagniez tout le poids que vous avez perdu aussi vite : c’est le fameux “effet yoyo” ! Le régime alimentaire militaire n’est donc pas une diète à conseiller pour mincir et perdre du poids de manière durable.

Si vous voulez sérieusement perdre du poids de façon pérenne, n’hésitez pas à consulter les autres régimes disponibles dans notre rubrique dédiée à cette thématique.

OSDT.

Ecrit par : Adélaïde
Publié le mercredi 31 juillet 2019


Journaliste nutrition et santé, Adélaïde est là pour nous parler des pathologies courantes ; quelles en sont les causes et comment les traiter.
Elle est passionnée par la pharmacologie, la psychologie et la physiologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.