L’anone : le fruit efficace contre le cancer ?

Questions santé : Comment prepare-t-on l'anone ? Quels sont les variétés de l'anone ? Quand consommer l'anone ? anone fruit anticancer ?

Mis à jour le : 5 février 2020

L’anone est un fruit exotique issu du corossolier également connu sous le nom de corossol, de pomme-cannelle ou de chérimole. Moins célèbre que d’autres fruits tropicaux comme le litchi, la mangue, la papaye, ou encore le fruit de la passion, l’anone se distingue par son goût surprenant et ses nombreuses vertus sur la santé. En effet, elle aiderait à prévenir le cancer ! Ses propriétés anticancéreuses font toutefois polémiques et il convient de prendre cette information avec prudence. Lumière sur ce fruit méconnu.

L’anone : présentation de ce fruit tropical

À première vue, sa peau verte fait penser à l’artichaut. Arrivée à maturité, sa couleur vire au noir. Cela dit, sachez que le terme “anone” ne désigne pas uniquement un fruit, mais une diversité de fruits qui peuvent se ressembler, avec chacun un goût bien différent. Sur la balance, leurs poids peuvent varier de 200 grammes à 2 kilos.

En tout cas, l’anone (ou le corossol) est très riche en nutriments essentiels et son goût réchauffe en période hivernale. Ce fruit peut être consommée de différentes manières, aussi bien crue, en sorbet, en friture ou encore en beignets salés. Toutefois, n’oubliez pas de retirer les graines, parce qu’elles sont non comestibles.

Anone Fruits
L’anone (ou le corossol) : un fruit tropical aux nombreuses vertus

L’Anone, est-ce un fruit efficace pour lutter contre le cancer ?

Une grande méprise existe sur ce fruit, à cause d’une étude menée aux États-Unis en 1997. L’anone, contient bien des antioxydants qui pourraient favoriser la prévention contre le cancer, mais ne constitue pas une preuve et un traitement en soi.

En effet, plusieurs sources sur le web indiquent le contraire.

Une source fiable, l’ANSES

Ingérer les fruits de corossolier ou des fruits de l’asiminier en prévention, ne guérit ou ne prévient pas le cancer de façon prouvée.

“Il n’existe pas d’aliment ou de nutriment “anti-cancer” en soi”, 
d’après l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses)

Une fausse information condamnée

Selon plusieurs sites web :

“(…) dans certains cas, les effets du corossol dépassent ceux de la chimiothérapie sans subir les effets secondaires comme la perte de poids ou des cheveux…” 

De plus, comme on peut le lire sur Wikipédia, les molécules biochimiques Acétogénines” auraient effectivement des propriétés anti-tumorales.

Le malentendu vient entre autre, de l’arbre concerné par l’étude américaine régulièrement citée dans ces articles. En réalité, elles ne portent pas sur le corossol, mais sur l’asiminier trilobé, un arbre qui pousse uniquement aux États-Unis. La confusion entre ces deux végétaux vient de leur nom en anglais : l’asiminier est appelé pawpaw” , tandis que le corossol est traduit par graviola”  ou Brazilian pawpaw” 

Enfin, il est important de noter que cette fausse information sur les vertus de l’anone semble avoir été lancé par un habitant de Manchester, qui vendait des pilules de corossol en ligne en les présentant comme des remèdes miracles contre le cancer. Il a été condamné en Grande-Bretagne pour la commercialisation de ces produits.

Source : 20minutes.fr

Quand consommer de l’anone ?

L’anone est disponible sur les étals de vos marchés dès la fin de l’automne et pendant l’hiver. Profitez donc de cette période pour faire le plein de vitamines et de fibres.

Informations nutritionnelles sur l’anone

L’anone est un allié santé efficace du fait de ses apports nutritionnels. 1 kg d’anone contient :

Calories1010 kcal
Protides17 mg
Glucides252 g
Lipides6 g
Vitamine B6220 mg
Vitamine C192 mg
Potassium3820 mg
Magnésium180 mg
Bêta-carotène180 mg

Idées de recettes : comment consommer l’anone ?

L’anone peut être utilisée pour différentes préparations tant sucrées que salées. Voici quelques idées pour bien savourer ce fruit.

Préparation simple

  • Prenez un couteau bien tranchant et coupez votre anone (que ce soit la chérimole, la pomme-cannelle ou encore le corossol épineux) dans toute sa longueur.
  • Ôtez les graines noires (qui ne sont pas comestibles).
  • Détachez la chair de la coque.
  • Coupez-la en bâtonnets, en dés ou directement sur le fruit en vous aidant d’une petite cuillère.

Sur les trois variétés existantes d’anone, vous ne pourrez en cuisiner qu’une : le corossol épineux. C’est un fruit qui contient un taux de fibres plutôt élevé. Vous pouvez le frire ou le transformer en beignet.

Préparation avec accompagnement

  • La pomme-cannelle sera très gourmande accompagnée d’un peu d’avocat et de quelques crustacés. Le yaourt et les épices se marient également très bien avec celle-ci.
  • Le corossol épineux peut être concocté avec de la viande et du poisson, c’est le seul fruit parmi les variétés de l’anone qui peut passer à la cuisson.
  • La chérimole peut être savourée telle quelle ou en dessert accompagnée de chocolat, de noix ou d’autres fruits.

Petit plus

Ne jetez pas les graines noires non comestibles que vous avez ôtés. Concassez-les et marinez-les dans de l’eau pour en faire un insecticide, tout ce qu’il y a de plus naturel !

Les variétés de l’anone

On peut distinguer trois sortes d’anone sur les marchés français : la pomme-cannelle, la chérimole et le corossol épineux. Vous pouvez vous en procurer pour profiter de leurs saveurs exotiques et de leurs bienfaits nutritionnelles.

La chérimole

La chérimole est la variété la plus populaire et la plus consommée en France. En bouche, sa saveur rappelle plusieurs goûts en même temps : notamment celui de la fraise, de la vanille et de l’ananas. Ce fruit est enveloppé d’une écorce verte plutôt claire. Elle renferme une chair pulpeuse de couleur blanche et quelques graines noires.

Les étals français en sont réapprovisionnés de septembre à janvier par l’Israel, l’Espagne et l’Afrique du Nord. De janvier à septembre, c’est le Pérou et le Chili qui se chargent de leur importation.

La pomme-cannelle

Par rapport à la chérimole, la pomme-cannelle est de plus petit calibre. Sa forme rappelle un peu celle d’une pomme de pin. D’un point de vue gustatif, elle a une saveur très sucrée, à mi-chemin entre le goût du clou de girofle et de la pâte d’amande.

Avant d’être plantée en Asie par les Portugais et dans les pays colonisés par les Français et les Anglais, cette variété, tire ses origines des plantations d’Amérique tropicale.

Le corossol épineux

Ce fruit épineux de plus grand diamètre peut atteindre un poids de 5 kg de par le volume de son écorce hérissé. On sait qu’il est mature quand sa peau verte vire au noir. Il a presque la même odeur que la térébenthine. Quant à son goût, il peut vous rappeler celui de la pêche et du cassis. Le corossol est notamment apprécié en sorbet ou en jus rafraîchissant.

Pour ce qui est de ses origines, il provient de la Colombie avant d’être planté en Afrique occidentale.

3 points sur l’anone

  • D’origine américaine, l’anone est cultivée dans un premier temps en Amérique tropicale ou subtropicale, puis en Asie et en Afrique.
  • Actuellement, les vergers qui cultivent l’anone se trouvent principalement en Espagne, à Milan et en Israël.
  • Les plantes ne donnent naissance à un fruit qu’après 3 à 4 ans de croissance.

En bref

Original et intéressant d’un point de vue nutritionnel, l’anone est un fruit peu connu à qui l’on prête des vertus anticancéreuses non vérifiées. Disponibles en automne et pendant l’hiver, les fruits du corossolier demeurent néanmoins des alliés santé de choix. Riches en vitamines, en fibres et en antioxydants, ils vous aideront à passer l’hiver dans de bonnes prédispositions (à lire également notre fiche maladie sur la toux aiguë hivernale).

Après les (trop) copieux repas de fêtes, l’anone pourrait aussi vous aider à retrouver votre poids idéal en l’intégrant à vos recettes de régime. (Découvrez aussi notre article certifié par une nutritionniste sur le fruitarianisme).

Pour terminer, OSDT vous donne la parole. Que pensez-vous de ce fruit ? Comment l’aimez-vous ? Avez-vous d’autres idées de préparations ? N’hésitez pas à nous en faire part ! Laissez un petit commentaire plus bas.

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le lundi 15 juillet 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.