Zinc associé à la vitamine C pour rester en bonne santé

Questions santé : Quel est le rôle du zinc dans le fonctionnement de l’organisme ? Quel est l'apport journalier conseillé dans le cadre d’un régime alimentaire à base de zinc ? Quels sont les conséquences d'une carence en zinc ?

Mis à jour le : 19 juin 2020

Les secrets d’une vie saine avec du zinc

Le duo Zinc et vitamine C, fait partie des secrets d’une santé de fer, d’une éternelle jeunesse. Le Zinc, bien qu’il soit un minéral peu connu, joue un rôle important dans le fonctionnement du système immunitaire. Il intervient dans différents aspects du métabolisme cellulaire. Avec l’apport en vitamine C, les deux éléments forment une union qui fait réellement la force.

Rôle du zinc et de la vitamine c dans le fonctionnement de l’organisme

Le zinc complète l’apport en vitamine C de manière à contribuer au bon fonctionnement des défenses immunitaires. On retrouve ce minéral dans certains aliments, mais il est également disponible sous forme de complément alimentaire ou de médicaments (pastilles contre les rhumes).

Cet élément intervient dans différents métabolismes cellulaires. Il est impliqué par exemple dans l’activité catalytique d’environ 100 enzymes, dans la synthèse de l’ADN et en phase de cicatrisation.

Il joue également un rôle considérable pendant la grossesse, à l’enfance, et à l’adolescence en assurant l’état de croissance. Son apport quotidien est dans ce cas essentiel pour le maintien de la santé.

La vitamine C, quant à elle, permet de lutter contre les radicaux libres à l’origine de plusieurs pathologies tout en prévenant le stress oxydatif (1).

Zinc minéraux
Zinc Crédit photo : © pixabay

Apport journalier conseillé en zinc

Ce tableau indique les références nutritionnelles à considérer dans le cadre d’un traitement ou d’un régime alimentaire à base de zinc.

GroupeApports quotidiens conseillés
Hommes9,4 mg à 14 mg
Femmes7,5 mg à 11 mg
Femmes enceintes (au dernier trimestre de la grossesse)16 mg
Femmes allaitantes23 mg
Jeunes garçons de 13 à 19 ans14 mg
Jeunes filles de 13 à 19 ans11 mg
Filles de 10 à 12 ans13 mg
Garçons de 10 à 12 ans14 mg
Enfants de 4 à 9 ans11 mg
Enfants de 1 à 3 ans8 mg

Surdosage et carence en zinc

Trop de zinc tue le zinc, donc allez-y mollo dans la prise de suppléments. Même si vous souffrez d’une carence l’apport quotidien doit rester correct.

Risque de surdosage

Le zinc corrompt l’aspect physiologie urinaire lorsqu’il n’est pas pris avec modération. Il ne se substitue pas à une alimentation saine ni équilibrée. Et le respect de la posologie est vivement recommandé durant un traitement associant zinc et vitamine C. La vitamine C agit de manière à protéger la molécule d’ADN et en freinant l’action pro-oxydante des radicaux libres (2).

À forte teneur, le zinc altère le fonctionnement des défenses immunitaires tout en réduisant les taux de lipoprotéines. Il peut également limiter l’accumulation du cuivre. Mais le plus fréquent, c’est le problème génito-urinaire qui survient surtout à la grossesse.

Risque de carence

Vous reconnaîtrez la carence en zinc à partir des symptômes suivants : chute de cheveux, perte d’appétit, lésions oculaires ou cutanées, retard de croissance ou de maturation sexuelle.

Toutefois, ces signes peuvent traduire d’autres pathologies. Un examen médical est donc nécessaire pour s’assurer si ceux-ci sont réellement liés à un apport insuffisant en zinc.

Les maladies digestives peuvent également diminuer l’absorption du zinc. à cela, il va falloir recourir à une alimentation saine, et pourquoi pas à des suppléments nutritionnels.

Si votre organisme manque de vitamine C, il va falloir la puiser dans les fruits et légumes, notamment par la consommation de légumes verts comme les épinards, les brocolis et les haricots verts (3).

Indications médicales

Les besoins en zinc dépendent de l’âge, du sexe et de la situation de l’individu (femme enceinte, allaitante…). Mais en temps normal, les apports ne sont pas inférieurs à 8 mg ni supérieurs à 23 mg.

Interactions médicales

Les suppléments de zinc peuvent être pris simultanément avec différents médicaments. Quelques exemples figurent ci-dessous. Toutefois, les personnes qui doivent prendre l’un de ceux-ci régulièrement devraient s’assurer si le zinc peut interagir avec, sans problème.

Aliments riches en zinc

Voici la liste des aliments les plus riches en zinc, dont il faut absolument privilégier !

  • Légumes
  • Fruits
  • Grains entiers
  • Lait écrémé
  • Produits laitiers
  • Huiles
  • Céréales
  • Fruits de mer
  • crabe
  • Langouste
  • Viandes maigres
  • Volaille
  • Œufs
  • Légumineuses
  • Noix
  • Produits du soja
  • Huîtres
  • Viande rouge
  • Fèves au lard
  • Pois chiches
  • Pains
  • Germe de blé grillé
  • shiitakes séchés
  • graines de courges rôties

Vous pouvez les associer aux aliments riches en vitamine C, à l’exemple des agrumes, kiwis, navets, goyaves, navets, oranges et fraises. Les deux nutriments vont booster incroyablement votre énergie
vitale.

Recettes de cuisine riche à base de zinc

Pour rester en bonne santé avec du zinc, cette recette de bœuf braisé aux carottes est à essayer. Pour cela, il faut réunir les ingrédients suivants :

Ensuite, procéder par la préparation en coupant la viande, puis déposez les morceaux dans la cocotte en fonte préalablement chauffée avec de la matière grasse. Versez-y les oignons et lardons émincés avant de terminer par le bouillon et l’assaisonnement.

Pour avoir un bon niveau de zinc dans le sang, vous pouvez essayer cette recette de tourteau. Vous aurez alors besoin des ingrédients suivants :

  • 1 tourteau
  • 1 filet de vinaigre
  • Quelques aromates
  • 1 bouquet garni
  • Du sel
  • De l’eau en grande quantité

Faites bouillir l’eau dans un récipient et imprégnez-y les éléments du court-bouillon (les aromates, le bouquet garni…). Suite à l’ébullition, plongez le tourteau bien vivant et maintenez-le immergé
pendant quelques secondes. La cuisson doit durer 10 minutes. Et avant de sortir le crabe de l’eau, vous
devrez d’abord fermer le couvercle pendant encore 10 minutes.

Sources et informations complémentaires

      1. La santé vient en mangeant sur solidarites-sante.gouv.fr
      2. Facteurs nutritionnels impliqués dans le déterminisme des maladies chroniques sur solidarites-sante.gouv.fr
      3. Les fruits et légumes sur ameli.fr

OSDT.

Ecrit par : Edeline
Publié le mardi 9 juillet 2019


Difficile pour Edeline de ne pas craquer pour une sucrerie jusqu’au jour où elle a décidé qu’il été temps de grignoter malin en excluant l’isoglucose et en privilégiant les sucres bio. Suivez les explications de cette rédactrice passionnée par tout ce qui touche de près ou de loin à la médecine et la psychologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.