Le tamarin soigne-t-il les infections urinaires ?

Questions santé : Que saviez-vous sur le tamarin ? Quels sont les apports nutritionnels du tamarin ? Comment utiliser le tamarin en cuisine ?

Mis à jour le : 19 décembre 2019

Les infections urinaires peuvent être un réel combat de tous les jours pour certaines femmes que pour certains hommes. Il se trouve que le tamarin soulagerait ces troubles urinaires. Celui-ci participe-t-il réellement à l’atténuation de la cystite ? Gros plan sur le sujet et sur les spécificités de ce fruit du tamarinier.

Présentation

À l’état mûr, ce fruit se présente en une gousse comestible de couleur brun foncé. Quant à l’arbre proprement dit, il peut atteindre les 15 mètres et présenter 4 à 10 graines.

En cuisine, il est au cœur de nombreux plats épicés.

Tamarin sur un plat
Tamarin sur un plat Crédit photo : © pixabay

Informations nutritionnelles

1 kg de ce fruit contient :

Calories 2390 kcal
Protéines 28 g
Glucides 625 g
Lipides 6 g
Vitamine C 35 mg
Vitamine B1 4,28 mg
Vitamine B2 1,52 mg
Vitamine B3 19,38 mg
Vitamine B5 1,43 mg
Vitamine B6 0,66 mg
Potassium 6280 mg
Calcium 0,86 mg
Magnésium 920 mg

Tamarin contre les troubles urinaires

Le tamarin serait bon pour juguler les troubles urinaires ou la cystite, du moins sa pulpe. Cette partie charnue fournit une bonne quantité de pectines et d’acides organiques, notamment citrique et tartrique. Elle est alors source de vitamine C, mais aussi de vitamines B1, B2, B11 et PP. La vitamine C contribue au soulagement de l’infection urinaire.

« La pulpe de tamarin favoriserait l’élimination urinaire des fluorures. »

Source : Valorisation du tamarin, Richesses et potentialités des agro ressources dans les PED UE 9 – IAAS 3

Une autre source confirme que la pulpe du tamarin apaise les troubles urinaires et doit être consommé à environ 2 g par année d’âge.

« La pulpe rentre dans le traitement de la constipation, des infections urinaires et des rhumatismes. Il convient d’en consommer 2 grammes par année d’âge à partir de l’âge de 3 ans en ne dépassant pas 50 grammes. »

Source : Jardinsdumonde.org

Idées de recette : comment le consommer ?

Ce fruit se déguste de plusieurs façons. L’une d’entre elles consiste simplement à manger les fruits des gousses crues.

Vous pouvez également utiliser sa pâte dans la cuisine. Pour cela, vous pouvez soit la préparer à partir des gousses, soit l’acheter en bloc.

En remplacement du citron, ce fruit ajoute une note acidulée aux plats salés.

Quelques idées de recette

C’est un fruit qui se consomme aussi bien cru que cuit. Avec son goût acidulé, il s’utilise dans les plats épicés voire les plats gourmands.

Voici quelques propositions de préparations :

  • C’est un vrai délice dans un Pad thaï crevette
  • Vous pouvez l’utilisez dans une salade d’aubergines avec du chèvre et des figues. Cela rehaussera son goût.

Les différentes variétés de tamarin

Il existe deux principales variétés : le tamarin aigre qui est le plus connu et le tamarin doux qui provient principalement de Thaïlande.

Le tamarin aigre

Appelé généralement tamarin, le tamarin aigre est la variété de tamarin le plus connu. C’est aussi l’un des principaux assaisonnements de la cuisine thaïlandaise, apportant un goût aigre naturel.

Le tamarin doux

Comme le tamarin doux est un fruit séché, qui se consomme à l’état brut ou en gousse comme collation.

Grande et petite histoire du tamarin

Le tamarinier est l’un des arbres les plus répandus dans le sous-continent indien. Il est peut-être originaire d’Afrique, mais avec le temps, il est devenu très cultivé au sud de l’Asie et ce depuis longtemps.

Le tamarin, est utilisé de différentes façons. Il est connu comme agent acidifiant dans les arômes alimentaires. Son goût aigre lui permet de rehausser la saveur de certains mets comme les salades.

En cuisine comme en art, les tamarins sont utilisés comme liant principal des peintures à l’aquarelle.

Même si le fruit a des origines africaines, selon des études et manuscrits, vous pouvez le voir dans plusieurs régions tropicales.

Au cours du XVIe siècle, il a été introduit dans le continent américain. Et aujourd’hui, il est largement cultivé au Mexique.

La pulpe du tamarin aide à soulager les troubles urinaires. Si vous connaissez d’autres maladies s’atténuant par les apports de ce fruit du tamarinier, n’hésitez pas à le faire part dans un commentaire !

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le mercredi 31 juillet 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.