Vitamine B3, l’incontournable d’une bonne santé

Questions santé : Rôle de la vitamine B3? Quels sont les apports journaliers conseillés en vitamine B3? Quels sont les risques en cas de surdosage en vitamine B3? Quels sont les risques encourrus en cas de carence en vitamine B3 ?

Mis à jour le : 6 juillet 2020

Niacine, vitamine incontournable pour une bonne santé

La vitamine B3 ou niacine, comme toutes les autres vitamines B, est une vitamine hydrosoluble (soluble dans l’eau).On la retrouve dans la grande majorité de nos aliments mais elle est surtout présente dans les protéines d’origine animale : les viandes, les abats, les volailles et les poissons dits “gras”. C’est un complément alimentaire destiné à la population générale (1).

La niacine ou PP est secrétée par le corps humain mais en quantité insuffisante pour pouvoir couvrir tous les besoins journaliers d’où la nécessité d’avoir une alimentation qui apporte une dose suffisante en niacine.

Contrairement à la vitamine B2, la niacine est une vitamine assez “résistante”, elle ne craint ni la chaleur, ni la lumière, ni l’oxydation.

La niacine ou vitamine B3 ou PP est une vitamine essentielle. Toutefois, elle est liée à 75 % des alertes concernant les produits impropres à la consommation tout comme les vitamines B6 et E (2).

vitamine B3
Crédit photo :
© www.pixabay.com

Rôle de la vitamine B3 dans le fonctionnement du corps

La vitamine B3 est essentielle à notre organisme parce qu’elle intervient dans diverses et importantes réactions de notre métabolisme, la niacine intervient également dans la production d’énergie, la vitamine B3 permet de remettre notre ADN à neuf s’il s’est altéré, et la vitamine PP aide au bon fonctionnement de notre système nerveux, notamment la mémoire, la concentration et le raisonnement.

Apport journaliers conseillés en vitamine B3

Les apports journaliers recommandés varient en tenant compte de l’âge, du sexe, de l’activité physique mais aussi du régime alimentaire.

De ce fait, un grand sportif devra voir sa consommation doublée, voire même triplée par rapport à un homme “normal”.

La tableau suivant indique les apports journaliers conseillés en vitamine B3 en milligramme (mg)

Enfant de 7 à 9 ans9

Homme 17,4
Femme 14
Femme enceinte 16
Femme allaitante 15
Adolescents de 16 à 19 ans 14
Adolescentes de 16 à 19 ans 11
Adolescents de 13 à 15 ans 13
Adolescentes de 13 à 15 ans 11
Enfant de 10 à 12 ans 10
Enfant de 4 à 6 ans 8
Enfant 1 à 3 ans 6
Nourrisson 3

Surdosage et carence en vitamine B3

Risque de surdosage

En cas d’excès de vitamine PP, on peut remarquer des bouffées de chaleur et des démangeaisons.

A trop forte dose (supérieur à 700 mg/jour), la niacine peut se révéler toxique pour le foie.

Sur le long terme, l’excès de cette vitamine peut entraîner l’apparition du diabète de type 2.

Risque de carence

La carence en vitamine B3 est une carence rare sauf en cas de très mauvaise alimentation ou encore une forte dépendance à l’alcool.

Cette carence en vitamine PP se traduit par un problème avec la peau, des démangeaisons ou même une maladie appelée pellagre qui se traduit par une inflammation des muqueuses, des troubles nerveux et digestifs, un érythème de la peau.

Si la carence continue encore longtemps, on peut observer des diarrhées et des nausées.

Indications médicales

Indications médicales

  • en cas de carence extrême en niacine

une prescription de nicotinamide par voie orale ou intraveineuse.

  • En cas de d’alcoolémie avérée chez une personne présentant une carence en vitamine PP

une prescription de 100 mg journalièrement est nécessaire

  • en cas de trop haut taux de cholestérol

l’agent actif de la niacine permet de réduire le mauvais cholestérol et d’augmenter le bon cholestérol à une dose de 500 mg journalier

  • en traitement de cancers

des études ont conclu que la vitamine PP aidait à réduire le cancer de la vessie.
Certaines études tendent à prouver que la niacine pourrait intervenir dans les traitements du cancer de la peau, du côlon et du sein.

Interactions médicales

La vitamine B3 agit simultanément avec les vitamines B1, B2 et B6. Il est donc nécessaire d’avoir un apport suffisant en vitamine B.

Cependant, il est important en cas de traitement du cholestérol, de l’alcoolisme ou de l’hépatite, de consulter au préalable un médecin.

Notons que les vitamines B3 préviennent les malformations des bébés et les fausses couches (3).

Aliments riches en vitamine B3

  • le foie de boeuf
  • le foie de veau
  • l’escalope de veau
  • le blanc de poulet rôti
  • le thon albacore
  • le thon rouge frais cuit
  • le poulet frit sans la peau
  • la caille
  • la pintade
  • le lapin rôti
  • l’esturgeon

Recettes de cuisine riche en vitamine B3

Toutes les recettes contenant les aliments cités ci-dessus sont des recettes riches, ou tout du moins, contiennent de la vitamine B3 en quantité notable.

Sources et informations complémentaires

  1. Recommandations sanitaires concernant les nutriments sur economie.gouv.fr
  2. Compléments alimentaires à base de minéraux et de vitamines sur economie.gouv.fr
  3. Vitamine B3 pour prévenir les fausses couches et les malformations des bébés sur diplomatie.gouv.fr

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le vendredi 5 juillet 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.