La choucroute : un aliment sain, riche en probiotiques

La choucroute maison, une source de probiotiques naturels insoupçonnée

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la choucroute est un aliment minceur et nutritionnellement très intéressant. À condition bien évidemment de ne pas l’accompagner de charcuterie, mais d’ingrédients légers comme le poisson ou les crustacés.

La choucroute et les choux fermentés de manière générale sont parfois présentés comme des super-aliments. Naturellement riche en probiotiques, ils permettent de mobiliser des « bactéries amies » bénéfiques au bon fonctionnement de notre flore intestinale, aussi appelée microbiote intestinal.

choucroute nutrition
Credit photo@ www.pixabay.com

Les origines de la choucroute

La choucroute est un type de chou fermenté qui présente de nombreux bienfaits pour la santé.

On estime qu’elle est apparue il y a 2 000 ans en Chine. À l’époque, la fermentation était une méthodes de conservation alimentaire répandue.

Elle a survécu à l’épreuve du temps pour devenir un plat d’accompagnement et un condiment populaire dans de nombreuses cultures. Il est particulièrement apprécié en Allemagne, d’où son nom.

Peut-on considérer la choucroute comme un probiotique ?

Les probiotiques sont essentiellement constitués de bactéries qui se développent au niveau de l’intestin. Ils forment notre microbiote intestinal.

Manger de la choucroute, au même titre que manger un yogourt ou boire du kéfir, permet à notre corps de :

  • mieux résister aux attaques des micro-organismes agressifs,
  • et de lui faciliter l’assimilation de nombreux nutriments tels que ceux déjà contenus dans le chou lui-même : vitamines, minéraux, fibres, etc.

Le chou de la choucroute est un aliment fermenté par divers micro-organismes, en majorité des lactobacilles. Par conséquent, la choucroute n’est pas à proprement dit un probiotique, mais plutôt un aliment qui contient des probiotiques.

Ses bienfaits santé

Elle est particulièrement nutritive car elle est fermentée. Elle offre à la santé humaine d’importants bienfaits.

Les probiotiques qu’elle contient agissent en première ligne pour défendre notre organisme contre des toxines et bactéries nocives. Mais ils peuvent également améliorer notre digestion et notre état de santé général.

Les valeurs nutritionnelles de la choucroute ou du chou fermenté

Riche en fibres, vitamines et minéraux,  elle contient de nombreux nutriments bon pour la santé.

Une tasse de 142 g comprend :

Valeur énergétique 27 kcal
Lipides 0 g
Carburants 0 g
Fibre 4 g
Protéines 1 g
Sodium 39 %
Vitamine C 35 %
Vitamine K 23 %
Vitamine B6 9 %
Fer 12 %
Manganèse 11 %
Folate 9 %
Cuivre 7 %
Potassium 7 %

La choucroute améliore le digestion

On dit que notre intestin abrite plus de 100 billions de micro-organismes, ce qui représente plus de 10 fois le nombre total de cellules de votre corps.

La choucroute est donc un probiotique qui peut aider à améliorer l’équilibre bactérien de votre intestin après qu’il a été perturbé par l’utilisation d’antibiotiques. Sa consommation vous aide à réduire les gaz, les ballonnements, la constipation, la diarrhée et les symptômes liés à la maladie de Crohn et à la colite ulcéreuse.

La choucroute stimule le système immunitaire

La choucroute est aussi très riche en nutriments qui renforcent le système immunitaire. Les bactéries qui peuplent votre intestin peuvent avoir une forte influence sur votre système immunitaire.

Les probiotiques trouvé dans la choucroute aident à améliorer l’équilibre des bactéries dans l’intestin, ce qui permet de garder une paroi intestinale saine.

La choucroute peut aider à perdre du poids

Si vous souhaitez perdre du poids, consommez régulièrement de la choucroute. Comme la plupart des légumes, la choucroute est faible en calories mais riche en fibres. C’est ce qui lui rend son pouvoir de faire perdre des poids.

Les aliments riches en fibres vous permettent de rester rassasié plus longtemps, ce qui peut vous aider à réduire naturellement le nombre de calories que vous consommez chaque jour.

La choucroute peut aider à réduire le stress et à maintenir la santé du cerveau

Savez-vous que ce que vous mangez peut affecter votre humeur et vos fonctions cérébrales ? Eh oui, il existe un lien intime entre votre intestin et votre cerveau.

Alors, en mangeant la choucroute, vous pouvez améliorer la santé de votre cerveau et réduire les symptômes d’anxiété, de dépression, d’autisme et même de trouble obsessionnel compulsif.

La choucroute peut réduire le risque de certains cancers

La choucroute, contient des antioxydants et d’autres composés végétaux bénéfiques qui peuvent aider à réduire le risque de certains cancers.

Le processus de fermentation du chou peut également créer des composés végétaux particuliers dont on pense qu’ils aident à détruire les cellules précancéreuses.

La choucroute peut favoriser la santé cardiovasculaire

Parce que la choucroute contient une bonne quantité de fibres et de probiotiques, elle peut aussi vous aider à réduire le taux de cholestérol.

Les probiotiques que la choucroute comportent peuvent aussi aider à abaisser légèrement la tension artérielle. Elle est donc très efficace pour réduire les maladies cardiaques en empêchant les dépôts de calcium de s’accumuler dans les artères

La choucroute contribue à renforcer les os

La vitamine K2, présent dans la choucroute joue un rôle important dans la santé des os. Plus spécifiquement, la vitamine K2 active deux protéines dont la fonction est de lier le calcium, le principal minéral présent dans les os. C’est ce qui contribue à renforcer les os et à les rendre plus sains.

Comment consommer la choucroute ?

Comment faire votre propre choucroute maison ? La préparation de la choucroute est simple et peu coûteuse. Voici quelques conseils pratiques pour la consommation de la choucroute :

Idée de recette de choucroute

Il est très facile, simple et peu coûteux de cuisiner la choucroute. Voici comment faire :

Les ingrédients:

  • 1 chou vert moyen
  • 1 c. à table (15 ml) de sel non iodé
  • 2-3 carottes, râpées (facultatif)
  • 2-3 gousses d’ail, hachées finement (facultatif)

Ce dont vous avez besoin:

  • un  pot de 1 litre prêt à contenir la choucroute
  • Un pot de 120 ml plus petit pour le presser
  • Une balance de cuisine pour peser votre mélange de chou.

Préparation :

  • Placer dans un grand bol des carotte et des ails si vous souhaitez y ajouter.
  • Enlevez les feuilles externes et coupez le chou en quartiers, en laissant le cœur dedans.
  • Déchiqueter les quartiers de chou dans le grand bol avec le mélange de carottes et d’ail.
  • Incorporer suffisamment de chou pour porter le poids total de 800 grammes
  • Ajoutez du sel et massez-le dans le mélange de chou pendant quelques minutes.
  • Verser le mélange de chou dans un bocal propre de 1 litre, en appuyant pour éliminer les poches d’air.
  • Utilisez la feuille de chou que vous avez mise de côté plus tôt et coupez-la à la taille de l’ouverture de votre bocal pour empêcher les légumes de flotter à la surface.
  • Déposer un pot de gelée sans couvercle à l’intérieur du grand pot, sur le dessus du mélange pour que les légumes restent sous la saumure pendant la fermentation.
  • Vissez le couvercle sur votre bocal 1 litre. Il appuiera sur le pot de gelée et gardera le mélange de chou sous la saumure.
  • Laisser le couvercle légèrement lâche, afin de permettra aux gaz de s’échapper.
  • Conserver à température ambiante et à l’abri de la lumière directe du soleil pendant 1 à 4 semaines.

Pour pouvoir goûter votre création, il faut attendre au moins sept jours. Plus on laisse fermenter, plus le goût sera fort.

Source

  • www.axaprevention.fr

Ecrit par : Jacquy

Mis à jour le mercredi 10 juillet 2019

Commentez

Il n'y a pas de commentaire sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On se dit tout ! Racontez votre histoire

Intecto ipsam impost verum nimenis andipit essum eritia pratias netur, corehendias restis dolo blabor a quate pere opti ipientis re volupta tioribus cum faces et omnis ra sit acest volo eictotas inusdam exceres totassum aut.

Gardons le contact

Intecto ipsam impost verum nimenis andipit essum eritia pratias netur, corehendias restis dolo blabor a quate pere opti ipientis re volupta tioribus cum faces et omnis ra sit acest volo eictotas inusdam exceres totassum aut.

On se dit tout sur les réseaux sociaux