Baba au rhum : la recette de ce dessert succulent

Temps de préparation : 20 minutes
Personnes :
Temps de cuisson : 25 minutes
Calories :
Difficulté : Facile
Coût : Bon marché

Présentation :

Apparu pendant la période de la royauté, le baba au rhum reste l’un des desserts les plus succulents au monde. De nombreuses personnes l’adorent, surtout les amateurs de vins et de rhum.

La recette du baba au rhum

Pour préparer un baba au rhum, vous avez besoin de :

baba au rhum recette
Baba au rhum
Crédit photo : © www.pixabay.com

Ingrédients :

  • Farine : 120 g
  • Beurre : 150 g
  • Sucre : 150 g
  • Levure chimique : 1 sachet
  • Lait : 10 cl
  • Oeuf : 3
  • Sirop de canne à sucre : 1/4 l
  • Rhum : 10 cl

Etapes :

Étape 1 : préparation de la pâte

Préchauffez votre four à 180 °C. Disposez tous vos ingrédients sur le plan de travail afin de faciliter votre tâche.

Ceci fait, vous pouvez commencer la préparation. Cassez les œufs et versez-les dans un grand récipient. Battez-les au fouet, en y ajoutant le sucre petit à petit.

Continuez à mélanger jusqu’à ce que vous obteniez une masse mousseuse et blanche.

Versez 10 cl de lait chaud dans le mélange à base d’œufs et de sucre.

Faites également fondre le beurre au bain-marie, puis ajoutez celui-ci à la préparation.

Remuez, le tout et incorporez la farine petit à petit, suivie de la levure.

Montez les blancs d’œuf en neige, puis incorporez-le dans le mélange.

Continuez à remuer avec la spatule. À la fin, vous devriez avoir une pâte lisse et homogène.

Étape 2 : cuisson du baba au rhum

Prenez un moule en forme de couronne, de préférence en métal (le métal conduit bien la chaleur). Ensuite, beurrez le fonds et les côtés. Versez la pâte à l’intérieur de celui-ci. Mettez la préparation au four et cuisez-la pendant 25 minutes environ.

Vérifiez régulièrement votre cuisson, pour éviter que votre baba au rhum ne se brûle.

Étape 3 : réalisation du sirop au rhum

Mettez le sirop de canne à sucre dans un récipient. Ajoutez quelques cuillerées d’eau ainsi que le rhum. Mélangez tous les ingrédients pour bien les imprégner.

Dès que le gâteau est cuit, sortez-le du four. Démoulez immédiatement. Imbiber-le de sirop jusqu’à l’absorption.

Vous pouvez le manger directement ou l’accompagner de crème chantilly. Pour préparer une crème chantilly, il suffit de faire monter un demi-litre de crème liquide avec une batteuse électrique. Ajoutez du sucre progressivement. Puis, recouvrez le baba au rhum de crème chantilly.

Vous pouvez aussi le manger avec de la glace, de la sauce au chocolat ou des fruits de saison.

Petite histoire :

L’origine du baba au rhum remonte vers la moitié du XVIII ème siècle. Il a été inventé lorsque le duc de Lorraine a demandé à arroser le kouglof de vin. Plus tard, un pâtissier Parisien va remplacer le vin par le rhum.

Le baba au rhum est surtout consommé pendant les grandes fêtes comme la fête de Noël ou de Pâques.

Sources :

  • www.marmiton.org
  • fr.wikipedia.org

Ecrit par : Adélaïde

Journaliste nutrition et santé, Adélaïde est bien placée pour nous parler des pathologies courantes ; quelles en sont les causes et comment les traiter. Passionnée par la pharmacologie, la psychologie et la physiologie, Adélaïde est une fan inconditionnelle de la médecine traditionnelle chinoise. Ainsi, le feng shui, le qigong médical ou la réflexologie plantaire n'ont plus de secrets pour elle. Auparavant en surpoids, Adélaïde a suivi un rééquilibrage alimentaire qui lui a permis de passer de la taille 48 à 38. Sur OSDT, outre les sujets de maladies, elle traite également plusieurs autres thématiques en lien avec le bien-être et la santé : les régimes, les TCA (Troubles des conduites alimentaires), les recettes minceur et de pâtisseries, mais aussi tout ce qu'il faut savoir sur les protéines, fibres et glucides ou encore la psychologie de couple.

Mis à jour le vendredi 28 juin 2019

Commentez

Il n'y a pas de commentaire sur cet article

On se dit tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable.

Il permet de prendre du recul sur notre vie et de comprendre là où l’on souhaite aller.

Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.

On se dit tout sur les réseaux sociaux