Tags : Comment maigrir avec la médecine chinoise ? - L'acupuncture est-elle efficace pour maigrir ? - Qu'est ce que la médecine chinoise ? -

Si la médecine traditionnelle chinoise est de plus en plus adoptée en France et dans le monde, c’est parce qu’elle apporte de nombreux bienfaits de manière naturelle. Mais entre acupuncture, Tai chi et pharmacopée, existe-t’il des moyens de maigrir efficacement grâce à la médecine chinoise ?

Les 5 pratiques de la médecine chinoise

Avant de se lancer à la recherche de techniques miracles pour maigrir, il est important de comprendre comment la médecine chinoise fonctionne. Celle-ci se compose de cinq branches : l’acupuncture, le massage, la diététique, la pharmacopée et le qi-gong. Ces 5 techniques ancestrales sont complémentaires et l’approche se veut plutôt holistique. En effet, la médecine chinoise influe à la fois sur le corps et sur l’esprit grâce aux énergies qui nous entourent : les éléments, le Yin et le Yang, le Qi…

L’acupuncture

Cette technique consiste à insérer des aiguilles sur des points précis du corps. Cela provoque alors des effets positifs sur l’organisme.

La pharmacopée (herbes médicinales)

Des centaines de substance sont utilisées pour concocter des mélanges puissants. Les plantes médicinales peuvent alors agir sur la plupart des maux quotidiens et dépendant de cinq facteurs : la couleur, la saveur, la nature, la configuration et les propriétés.

La diététique chinoise

Cette technique divise les aliments selon leurs effets dans l’organisme. On distingue alors les aliments Yin (froids comme la tomate, le céleri, le kiwi ou le concombre) permettant de faire baisser la fièvre, de calmer les constipations ou les états inflammatoires, et les aliments Yang (chauds comme l’ail, l’oignon, les noix, le café, le poulet) permettant de stimuler les fonctions vitales et de diminuer les troubles digestifs.
Les aliments neutres, eux, peuvent être consommés toute l’année (ananas, figues, raisin, carottes, haricots verts…).

Le massage Tui Na

Cette technique manuelle intervient directement sur la circulation de l’énergie en massant les muscles et les tendons.

Les exercices énergétiques comme le Qi Gong, et le tai-chi

Le tai-chi consiste à réaliser un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutés avec lenteur et précision dans un ordre préétabli. Il permet notamment d’améliorer l’équilibre d’une personne, de réduire le risque de chutes et d’améliorer le sommeil.
Le Qi Gong, lui, fait appel à une grande diversité de mouvements lents, de postures immobiles, d’étirements, d’exercices respiratoires, de visualisation, et de méditation. Il améliore la souplesse, permet de se détendre, combat le stress, développe l’équilibre et améliore la santé générale.

L’acupuncture pour maigrir ?

L’acupuncture peut agir directement sur ce qui nous fait grossir :

  • Le stress
  • La constipation et la rétention d’eau
  • La sensation de faim

Le médecin va alors masser et/ou poser des aiguilles sur les zones comme l’abdomen ou les orteils. En nous libérant du stress notamment, nous n’avons plus envie de grignoter toute la journée. La médecine chinoise fait appel aux émotions et prouve que l’esprit agit toujours sur le corps. A nous de prendre en main notre cerveau pour influer sur notre organisme. L’acupuncture peut alors calmer toutes ces émotions qui nous encombrent, stimuler l’amaigrissement, couper la sensation de faim, et même améliorer le transit.

Médecine chinoise : les techniques pour mincir
Médecine chinoise : les techniques pour mincir
Crédit photo :
© www.pixabay.com

La diététique chinoise pour maigrir : les aliments à privilégier

La diététique chinoise est assez simple à comprendre : il faut éviter les aliment qui font augmenter le taux de sucre dans le sang et donc qui favorisent le stockage des graisses !
Les aliments à privilégier sont donc :

  • La pastèque : vous pouvez simplement consommer le fruit ou faire une décoction avec son écorce. Faite bouillir 2 tranches pendant 15 minutes à feu doux et buvez tiède. C’est la citrulline, un acide aminé présent dans la pastèque, qui stimule la combustion des graisses.
  • Le chou vert : consommé peu cuit, il permet de renforcer la rate et d’harmoniser l’estomac.
  • La feuille d’artichaut : riche en cynarine et chlorogénique (acides), elle a des propriétés diurétiques et aide à réduire l’absorption des glucides, des sucres et des graisses.
  • Le tofu : il aide à faire baisser le taux de cholestérol et de sucre dans le sang.
  • La gelée royale : régularise notamment la glycémie
  • Le sésame noir : il tonifie les reins et favorise le métabolisme du sucre dans le foie.
  • Le concombre : diurétique, il permet de faire baisser la glycémie.
  • Le potiron : faible en calories, il permet également de faire baisser la glycémie dans le sang.
  • Cannelle, clou de girofle et curcuma sont des épices qui permettent de diminuer le besoin en insuline.
  • L’huile de colza est à privilégier car elle riche en oméga 3. L’huile de coco est également recommandée pour ses acides gras à chaîne moyenne.
  • La baie de goji : elle fait baisser grandement le taux de sucre dans le sang.
  • Igname : fait également baisser le taux de glycémie

Le QI Gong et le Tai-chi pour maigrir

Ces deux pratiques permettent de faire circuler l’énergie dans le corps et d’équilibrer notre Yin et Yang. Le Qi Gong et le Tai-chi sont avant tout des pratiques de l’esprit qui permettent de nous recentrer sur ce que nous souhaitons réellement. Lors des régimes, ils sont recommandés afin d’améliorer notre volonté de maigrir et/ou d’arrêter de manger copieusement. En s’exerçant plusieurs fois par semaine, il est alors possible de retrouver une parfaite harmonie entre le corps et l’esprit et de “contrôler” son estomac.

En bref

Si la médecine chinoise propose de guérir bien des maux via ces 5 branches, on retiendra plutôt l’acupuncture et la diététique afin de faciliter l’amaigrissement. Totalement naturelles, ces deux pratiques vous permettront de reprendre possession de votre corps par l’esprit, d’influer sur votre alimentation et de soulager certaines zones douloureuses.

Tout est dit… ou presque !
N’hésitez pas à partager votre propre expérience de la médecine chinoise dans les commentaires !

Publié par Camille

Rédactrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *