Topinambour, l’aliment à adopter pour prévenir le diabète et le cancer

Questions santé : Quels sont les elements nutritifs du topinambour ? Quelles sont les valeurs nutritives du topinambour Quelles est la saison du topinambour ?

Mis à jour le : 29 octobre 2019

Depuis longtemps mis à l’écart, le revoilà sur les étals ! Le topinambour encore connu sous le nom de « légume oublié », revient petit à petit dans nos recettes et nos quotidiens. Il s’aligne parmi les légumes racines, les tubercules tels que le radis, l’oignon et la carotte. Avant de sortir de nos plats, le topinambour remplaçait les pommes de terre durant la deuxième Guerre Mondiale. Il reflète une couleur brun rosé allant vers le jaune pâle, avec un parfum pas loin de celui de l’artichaut et une saveur sucrée.

topinambour

Présentation du topinambour

Le topinambour, un tubercule de formes variables, est originaire d’Amérique du Nord. Cette plante dont la variété est helianthus fait partie de la famille du tournesol. En effet, son nom scientifique vient des mots grecs « helios » qui signifient soleil et « anthos » ou fleur.

Seul son tubercule est consommable, sur la balance, il pèse en moyenne 50 à 100 g. Sa chair possède un goût comparable à l’artichaut et une couleur crème. Il se cuisine facilement et peut simuler les recettes des pommes de terres, seulement, sans amidon. Sa saveur ressemblant à celle de l’artichaut cumule les doux sobriquets ou encore artichaut d’hiver ou de Jérusalem, poire de terre et même truffe du Canada.

Informations nutritionnelles sur le topinambour

Le topinambour, en général, se mange cuit. L’élément le plus présent dans ce légume est le Potassium, qui représente environ 15% de ses valeurs nutritives. Dans son rôle, le Potassium aide à garder l’équilibre de la pression sanguine et le fonctionnement du système nerveux, sans oublier les atouts qu’il procure aux muscles.

1 Kg de topinambour apporte :

Calories819 Kcal
Protéines18 g
Glucides160 g
Lipides7 g
Vitamine C32 mg
Vitamine E1.9 mg
Vitamine B9443 mg
Potassium4.520 g
Calcium329 mg
Magnésium141 mg
Fer2mg

Quand consommer du topinambour ?

Les étals du marché se remplissent de topinambour entre la fin de l’hiver et le début du printemps, c’est-à-dire de novembre à avril.

Idées de recettes : comment le consommer ?

Comme ses valeurs nutritionnelles nous informent, le topinambour est un légume essentiel à la santé. De plus, sa cuisson et sa manipulation ne sont pas compliquées puisqu’elles ne prennent que quelques minutes de préparation. D’abord, le rincer en le brossant délicatement, le peler à l’économe ou avec un couteau. Ensuite, commencer la cuisson après taillage, en dés ou en juliennes. Ce légume s’oxyde facilement, donc n’oublier pas de le plonger dans de l’eau citronnée en attendant sa cuisson.

Concernant les modes de cuisson, le cuire durant 30 minutes dans de l’eau, démarrage à froid, puis l’égoutter. Il est aussi possible de garder sa peau avant cuisson et de le peler après. Pour savoir s’il est cuit, utiliser la pointe du couteau en la plantant dans sa chair. Autres méthodes, au wok pendant 15 minutes, en cocotte, 20 minutes et à la vapeur, 30 minutes. Afin d’éliminer le taux d’inuline, qui gêne la digestion, ajouter une cuillère à soupe de bicarbonate dans l’eau de cuisson.
Voici quelques techniques pour déguster le topinambour : le mixer avec de la crème fraîche, le servir chaud avec de la vinaigrette ou de la sauce à la moutarde, en accompagnement d’une viande blanche, ou le relever tout simplement avec du beurre. En soupe ou associé à des champignons et une sauce béchamel, il est excellent.

Le topinambour est difficile à digérer pour les enfants moins de 36 mois. Cependant, il est conseillé pour ses apports en éléments nutritifs. Pour que les enfants l’apprécient, varier les recettes et la présentation.

Les différentes variétés du topinambour

Sans nom exact, la variété de topinambour se distingue tout simplement par sa couleur blanche et sa forme pas très régulière. Ce sont les plus abondants au marché donc un peu comme un topinambour commun. A part celui-là, nous distinguons également, le topinambour fuseau, d’un aspect lisse, facile dans sa manipulation et de couleur blanche et le topinambour patate qui se différencie par sa couleur jaune et sa forme ronde et plus ou moins régulière.

Les autres variétés qui se distinguent par leurs couleurs sont : le Rouge du Limousin ou le Violet de Rennes dont l’apparence va du rose au jaune pâle, en passant par le violet.

Grande et petites histoires

Le mot topinambour tient son origine d’une tribu brésilienne, les Toüoupinambaoults. Ce légume est introduit en France par le colonisateur français Samuel de Champlain. Mais à la fin du XVIIIe siècle, il fut petit à petit remplacé par les pommes de terres et ne régalera que les animaux d’élevage. C’est durant la Seconde Guerre Mondiale que les Français le mangeaient contre leur gré.

Le topinambour contient également de l’inuline, un glucide dérivé du fructose, présent dans les chicorées, le poireau ou l’asperge qui n’a aucune influence négative sur notre taux de glycémie.

Néanmoins, elle provoque des gaz dans nos intestins car notre corps ne produit pas les enzymes nécessaires à sa digestion. Donc, gare aux estomacs fragiles. Une de ses particularités est que tout ce que l’on boit après en avoir consommé, a un goût sucré.

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le jeudi 13 juin 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.