Tags : Comment prévenir l'atteinte de la rétinopathie diabétique ? - Qu'est-ce que la rétinopathie diabétique ? - Quels sont les facteurs de risques d'une rétinopathie diabétique ? - Quels sont les symptômes de cette maladie ? -

Qu’est-ce que la rétinopathie diabétique?

La rétinopathie diabétique  est une complication du diabète qui affecte les yeux. Elle est causée par une lésion des vaisseaux sanguins des tissus photosensibles situés à l’arrière de l’œil (rétine).

Au début, la rétinopathie diabétique ne cause pas forcément de symptômes ou seulement de légers troubles de la vision. Elle peut éventuellement causer la cécité.

La condition peut se développer chez toute personne diabétique, que ce soit le diabète de type 1 ou de type 2. Plus vous souffrez de diabète depuis longtemps et moins votre glycémie est contrôlée, plus vous êtes susceptible de développer cette complication oculaire.

Les symptômes de la rétinopathie diabétique

 

Il se peut que vous n’ayez pas de symptômes aux premiers stades de la rétinopathie diabétique. Lorsque la maladie progresse,  les symptômes de rétinopathie diabétique incluent :

 

  • Des tâches flottant dans votre vision
  • Vision trouble
  • Vision fluctuante
  • Troubles de la vue des couleurs
  • Zones vides et/ou sombres dans votre vision
  • Perte de vision

comparai

comparaison d'une rétine normale et d'une rétinopathie diabétique
Crédits photo :
www.provisu.ch

La rétinopathie diabétique affecte habituellement les deux yeux.

Quand consulter un médecin ?

 

Une gestion attentive de votre diabète est le meilleur moyen de prévenir la perte de vision. Si vous êtes diabétique, consultez votre ophtalmologiste pour un examen annuel de la vue avec dilatation – même si votre vision semble bonne. La grossesse peut aggraver la rétinopathie diabétique, donc si vous êtes enceinte, votre ophtalmologiste peut vous recommander d’autres examens de la vue pendant votre grossesse.

 

Communiquez immédiatement avec votre ophtalmologiste si votre vision change soudainement ou devient floue, tachetée ou trouble.

Les causes

 

Avec le temps, une trop grande quantité de sucre dans le sang peut entraîner l’obstruction des minuscules vaisseaux sanguins qui nourrissent la rétine, ce qui coupe son approvisionnement en sang. Par conséquent, l’œil tente de développer de nouveaux vaisseaux sanguins. Mais ces nouveaux vaisseaux sanguins ne se développent pas correctement et peuvent facilement s’écouler.

On distingue deux types de rétinopathie diabétique :

  • La rétinopathie diabétique précoce.

C’est la forme plus courante – que l’on appelle RNDP (rétinopathie diabétique non proliférative) – les nouveaux vaisseaux sanguins ne se développent pas (prolifèrent).

Lorsque vous avez un RNDP , les parois des vaisseaux sanguins de votre rétine s’affaiblissent. De minuscules renflements (microanévrysmes) dépassent des parois des petits vaisseaux, qui laissent parfois s’écouler du liquide et du sang dans la rétine. Les vaisseaux rétiniens plus grands peuvent commencer à se dilater et devenir irréguliers en diamètre. Le NPDR peut évoluer de léger à grave, au fur et à mesure que le nombre de vaisseaux sanguins bloqués augmente.

Les fibres nerveuses de la rétine peuvent commencer à gonfler. Parfois, la partie centrale de la rétine (macula) commence à gonfler (œdème maculaire), une affection qui nécessite un traitement.

  • La rétinopathie diabétique avancée.

La rétinopathie diabétique peut devenir plus grave. Ce type-ci est connu sous le nom de rétinopathie diabétique proliférative. Dans ce type, les vaisseaux sanguins endommagés se ferment, provoquant la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins anormaux dans la rétine, et peuvent s’infiltrer dans la substance claire et gélifiée qui remplit le centre de l’œil (le vitré).

Éventuellement, le tissu cicatriciel stimulé par la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins peut provoquer le décollement de la rétine de l’arrière de l’œil. Si les nouveaux vaisseaux sanguins interfèrent avec l’écoulement normal du liquide hors de l’œil, la pression peut s’accumuler dans le globe oculaire. Cela peut endommager le nerf optique, nerf qui transporte les images de l’œil jusqu’au cerveau, ce qui entraîne le glaucome.

Facteurs de risque

Toute personne atteinte de diabète peut développer une rétinopathie diabétique. Le risque de développer l’affection oculaire peut augmenter en raison de :

  • Durée du diabète – plus vous souffrez de diabète depuis longtemps, plus votre risque de développer une rétinopathie diabétique est élevé.
  • Mauvais contrôle de votre glycémie
  • Hypertension artérielle
  • Taux de cholestérol élevé
  • Grossesse
  • Usage du tabac
  • Être afro-américain, hispanique ou amérindien

Complications de la rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique implique une croissance anormale des vaisseaux sanguins dans la rétine. Les complications peuvent entraîner de graves problèmes de vision :

  • Hémorragie vitreuse. Les nouveaux vaisseaux sanguins peuvent saigner dans la substance claire et gélifiée qui remplit le centre de l’œil. Si la quantité de saignement est faible, il se peut que vous ne voyiez que quelques taches foncées (flotteurs). Dans les cas plus graves, le sang peut remplir la cavité vitrée et bloquer complètement votre vision.
  • L’hémorragie vitrée en soi n’entraîne généralement pas une perte de vision permanente. Le sang disparaît souvent de l’œil en quelques semaines ou quelques mois. À moins que votre rétine ne soit endommagée, votre vision pourrait revenir à sa clarté antérieure.
  • Détachement de la rétine. Les vaisseaux sanguins anormaux associés à la rétinopathie diabétique stimulent la croissance du tissu cicatriciel, qui peut tirer la rétine de l’arrière de l’œil. Cela peut causer des taches flottant dans votre vision, des éclairs de lumière ou une perte de vision sévère.
  • Glaucome. De nouveaux vaisseaux sanguins peuvent se former dans la partie antérieure de l’œil et interférer avec l’écoulement normal du liquide hors de l’œil, ce qui entraîne une pression dans l’œil (glaucome). Cette pression peut endommager le nerf qui transporte les images de l’œil au cerveau (nerf optique).
  • Cécité. Éventuellement, la rétinopathie diabétique, le glaucome ou les deux peuvent mener à une perte totale de vision.

 

Prévention de la rétinopathie diabétique

On ne peut pas toujours prévenir la rétinopathie diabétique. Cependant, des examens réguliers de la vue, un bon contrôle de votre glycémie et de votre tension artérielle et une intervention précoce en cas de problèmes de vision peuvent aider à prévenir une perte de vision grave.

Si vous êtes diabétique, réduisez votre risque de contracter une rétinopathie diabétique en procédant comme suit :

  • Gérez votre diabète. Intégrez une saine alimentation et l’activité physique à votre routine quotidienne. Essayez d’avoir au moins 150 minutes d’activité aérobique modérée, comme la marche, chaque semaine. Prenez des médicaments oraux contre le diabète ou de l’insuline tel qu’indiqué.
  • Surveillez votre glycémie. Vous devrez peut-être vérifier et enregistrer votre glycémie plusieurs fois par jour – des mesures plus fréquentes pourraient être nécessaires si vous êtes malade ou stressé. Demandez à votre médecin à quelle fréquence vous devez mesurer votre glycémie.
  • Demandez à votre médecin de vous faire passer un test d’hémoglobine glycosylée. Le test d’hémoglobine glycosylée, ou test d’hémoglobine A1C, reflète votre glycémie moyenne pour la période de deux à trois mois précédant le test. Pour la plupart des gens, l’objectif de l’A1C est d’être inférieur à 7 %.
  • Gardez votre tension artérielle et votre taux de cholestérol sous contrôle. Manger des aliments sains, faire de l’exercice régulièrement et perdre son excès de poids peut aider. Parfois, des médicaments sont aussi nécessaires.
  • Si vous fumez, demandez à votre médecin de vous aider à l’arrêt complet du tabagisme. Le tabagisme accroît le risque de diverses complications du diabète, y compris la rétinopathie diabétique.
  • Portez attention aux changements de vision. Communiquez immédiatement avec votre ophtalmologiste si vous remarquez des changements soudains dans votre vision ou si votre vision devient floue, tachetée ou trouble.

 

Rappelez-vous que le diabète n’entraîne pas nécessairement une perte de vision. Le fait de jouer un rôle actif dans la prise en charge du diabète peut contribuer grandement à prévenir les complications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *