3 études qui prouvent que l’oignon est un bulbe santé

Questions santé : Quels sont les apports nutritionnels de l'oignon ? Quelles sont les variétés de l'oignon ? Comment consommer l'oignon?

Mis à jour le : 27 décembre 2019

L’oignon, classé parmi les légumes-racines et tubercules, au même rang que le radis et la carotte fait des merveilles sur la santé à ce qui paraît ! On vous donne 3 bonnes raisons de le consommer, inspirées des études récentes. Découvrez-les, tout comme les différents aspects et utilisations de ce bulbe.

Présentation de l’oignon

Sur la balance, un oignon peut atteindre un poids moyen d’environ 100 grammes. Sa forme ainsi que sa couleur changent selon les variétés. On cultive l’oignon sur tout le territoire français, mais c’est la partie Nord qui est la zone la plus productrice d’oignons.

Il fait partie des ingrédients qu’on retrouve partout et dans n’importe quelle cuisine.
Très peu calorique, il apporte toutefois des minéraux, des vitamines, des oligo-éléments et des fibres, ce qui contribuerait à l’amélioration du bien-être pendant un régime drastique.

Informations nutritionnelles sur l’oignon

Légume ou condiment, l’oignon est très peu calorique mais regorge de vitamines, de minéraux et de fibres. Il se consomme souvent cuit, mais il également possible de le magner cru.

Dans 1 kg d’oignon, on retrouve :

Calories 390 kcal (crue) et 346 kcal (cuite)
Protéines 11 g (crue) et 13 g (cuite)
Glucides 62.5 g (crue) et 60.2 g (cuite)
Lipides 6.2 g (crue) et 20 g (cuite)
Vitamine C 39 mg (crue) et 21 mg (cuite)
Vitamine B5 1.5 mg (crue) et 1.3 mg (cuite)
Potassium 1900 mg (crue) et 2180 mg (cuite)
Phosphore 370 mg (crue) et 440 mg (cuite)
Fer 0.0019 mg (crue) et 2.1 mg (cuite)
Zinc 2.3 mg (crue) et 1.9 mg (cuite)

Quand consommer l’oignon ?

La présence d’oignons sur le marché toute l’année montre qu’il n’est pas difficile à cultiver et n’exige pas de saison de culture spécifique.

3 résultats d’études sur l’oignon

  1. D’après une étude récente parue dans le Journal of Clinical Investigation, la rutine, un agent chimique trouvé en haute teneur dans l’oignon et la pomme peut prévenir la formation de caillots sanguins dangereux. On croit que la rutine inhibe le développement de l’athérosclérose  et la dégradation de fibrine dans les veines, les deux composantes du caillot.
  2. Selon une étude de la Medical University of South Carolina, la densité osseuse des femmes qui mangent des oignons une fois par jour est de 5 % supérieure à celle des femmes qui en mangent une fois par mois ou moins. Les femmes qui mangent régulièrement des oignons peuvent réduire le risque de fractures fémorales de 20 % par rapport aux femmes qui ne mangent jamais d’oignons.
  3. Les oignons comme les pommes et les baies sont des sources de quercétine, un actif ayant des propriétés antioxydantes. Une étude de l’Université de l’Utah, a montré que cet élément abaisse l’hypertension artérielle. Il protège également les parois des vaisseaux sanguins contre les dommages pouvant augmenter le risque de maladie cardiovasculaire.

Idées de recettes : comment consommer l’oignon ?

Utilisé en tant que légume ou en tant que condiment, les déclinaisons de l’oignon sont innombrables.

Comment le préparer pour la dégustation

  • coupez ses deux extrémité
  • retirez la petite enveloppe fine qui le recouvre
  • Procédez à la préparation

Comment et avec quoi préparer l’oignon ?

  • haché : dans les vinaigrettes, les tartes, les sauces, les plats à longue cuisson, les oeufs (omelette), cake salé,
  • émincé : pour le faire suer et dorer pour accompagner divers fruits de mers
  • ciselé : pour un côté plus croquant, à destination des mêmes préparations que s’il était haché
  • en bracelet : pour des beignets (les fameux Onion Ring), un bouillon, du poisson en papillote
  • en gros quartiers : dans un rôti
  • Et même en entier avec du fromage, du pain et un bon verre de vin

Les différentes variétés d’oignon

Il existe tout un chapelet de variété d’oignons mais on distingue surtout une différence entre les oignons primeurs (qui ne représentent que 20% de la totalité des oignons cultivés) et les oignons de garde ou secs.

Les oignons primeurs

On reconnait surtout la cébette dans la famille des oignons primeurs par son petit bulbe. Sa petitesse vient du fait qu’elle est déterrée avant l’arrêt de la pousse de ses feuilles. On la reconnaît à ses feuilles allongées vertes et sa chair douce.

La cèbe, comme la cébette, est cueillie avant sa tubérisation mais se différencie par sa forme plus allongée et son bulbe plus gros.

On récolte et sème les oignons primeurs de cette même façon pendant la saison automnale et la saison printanière.

Les oignons secs ou de garde

Contrairement aux oignons primeurs, les oignons de garde ne sont déterrés que lorsqu’ils ont atteint la bonne taille et présentent un film transparent appelé « la tunique ». Leurs nombreuses variétés offrent un large panel de saveurs et de couleur.

L’oignon jaune est le plus cultivé en France. Il est semé au printemps et récolté vers la prochaine saison printanière. on distingue surtout le Doré de Parme, le jaune doré de Mulhouse, l’oignon doux des Cevennes, le jaune de Valence

L’oignon rouge est moins produit que l’oignon jaune mais son goût n’en est pas pour autant prisé. On distingue surtout le Rouge de brunswick et le Rosé de Roscoff.

Grandes et petites histoires

On connaît l’oignon depuis l’Antiquité et on le cultive depuis plus de 5 millénaires. Il est originaire de Mésopotamie, puis il est arrivé en Egypte avant de se propager à travers le monde.

L’oignon est également l’une des premières plantes d’origine européenne que l’on cultive aux États-Unis.

On compte également de nombreuses expressions qui ont été inventées avec l’histoire et qui contiennent le terme “oignon” telles que “ce ne sont pas tes oignons” pour signifier que c’est un sujet qui ne concerne pas la personne ou encore “en rang d’oignon” pour dire aux gens de bien s’aligner…

Tout est dit, du moins presque ! On vous invite désormais à consulter les autres articles sur OSDT ou à apporter votre témoignage dans un commentaire; par exemple, au sujet des oignons, quelle maladie pensez-vous avoir pu juguler avec ce légume ? Qu’est ce qu’il guérit selon vous ?…Dites nous tout !

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le mercredi 10 juillet 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.