Le charbon végétal actif : effet de mode ou réel bénéfice santé ?

Questions santé : À quoi sert le charbon actif ? Qu'est-ce que le charbon actif ? Quels sont les bienfaits réels du charbon actif ? Quels sont les dangers du charbon actif ?

Mis à jour le : 31 janvier 2020

Le charbon actif intègre la composition de plus en plus de produits de soin et de santé. Masques faciaux ou dentifrices blanchissants, il est aussi vendu en tant que complément alimentaire sous forme de comprimés ou de poudre. Depuis quelques années, les médias le plébiscitent pour ses apparentes capacités d’absorption, tant au niveau du système digestif que de la peau ou des dents. Ainsi, le charbon végétal actif prétend nous débarrasser des toxines, combattre les ballonnements et même guérir de la gueule de bois ! Mais qu’en est-il vraiment de ce “grand nettoyeur” qui semble avoir tout pour plaire ? Est-il digne de tout ce battage médiatique ? Effet de mode ou réel bénéfice pour la santé ? OSDT a mené l’enquête sur le charbon végétal actif.

Qu’est-ce que le charbon actif ?

Avant toute chose, il convient de bien comprendre ce qu’est le charbon végétal actif. Connu également sous le nom de carbone activé ou de charbon activé, il ressemble à s’y méprendre au combustible que vous utiliseriez pour allumer votre barbecue… Sauf qu’il est bien la dernière tendance en matière de détox”.

Les matières premières du charbon végétal actif contiennent du carbone, parmi elles ont retrouve généralement :

  • les bois non-résineux (le bois de frêne ou de peuplier par exemple),
  • les écorces,
  • ou les coques de noix de coco.

La fabrication du charbon actif se fait en deux étapes principales :

  1. La calcination ou carbonisation

    Il s’agit de chauffer les produits constituant à haute température, entre 600 et 900 °C afin de créer du charbon de bois.

  2. L’activation ou oxydation

    Cette seconde étape consiste notamment à éliminer les goudrons qui obstruent les pores du charbon. On le chauffe à la même température que durant la première étape, mais en y ajoutant de l’air, de la vapeur d’eau et du gaz oxydants afin de lui conférer sa porosité et donc son fameux pouvoir absorbant”.

En effet, les nombreux petits trous visibles à sa surface, procurent au charbon activé une propriété spongieuse qui lui permettrait d’absorber une large variété de produits chimiques.

Le charbon végétal actif, pour débarrasser les toxines
Le charbon végétal actif : effet de mode ou réel bénéfice sur la santé ? – Crédit photo : © Pixabay

À quoi sert le charbon actif ?

L’utilisation du charbon remonte à l’Antiquité. Les Égyptiens l’employaient pour purifier l’eau et Hippocrate lui avait découvert une application médicinale. Aujourd’hui, on utilise le carbone activé à différentes fins :

L’utilisation du charbon actif à des fins sanitaires

Le charbon activé peut être utilisé dans les produits de filtration, en particulier les filtres à eau. On le retrouve par exemple dans les carafes filtrantes ou dans des filtres à charbon dans les piscines.

L’utilisation du charbon actif à des fins médicales

Le charbon végétal actif est utilisé depuis longtemps en médecine d’urgence pour le traitement des surdoses de médicaments ou des empoisonnements. En effet, une administration rapide et à des doses suffisantes de charbon activé permet de limiter les effets néfastes de certains médicaments ou poisons sur l’organisme en réduisant leur absorption dans l’intestin.

La mode du charbon actif

Aujourd’hui, les produits de santé dits désintoxiquants” contenant du charbon actif ont le vent en poupe sur les étagères des pharmacies. Anti-ballonnements, anti-flatulences, compléments alimentaires détox, blanchisseurs de dents, purificateurs de peau… Il serait aussi un remède contre les cas d’intoxication, de gastro-entérites, de diarrhées, d’aérophagie, de triglycérides… et même une solution contre le cholestérol !

carie dentaire
À lire aussi : Le charbon : la nouvelle solution pour des dents blanches – Crédit photo : © Free Pick

Principe de précaution

À l’heure d’aujourd’hui, il n’existe aucune preuve scientifique pour appuyer ces allégations ou les promesses santé des marques utilisant le charbon actif comme argument marketing.

De plus, il y aurait même encore quelques traces de toxicité intrinsèque au charbon lui-même. D’après Wikipédia,

“La toxicité du charbon actif n’est pas nulle (…) tout comme le taux en métaux lourds présents dans la matière première. La concentration en benzopyrène (l’un des HAP les plus cancérigènes) est limité à 50 µg/kg dans le charbon actif alimentaire. Le charbon actif n’est toutefois pas absorbé par l’appareil digestif et garde confiné ces composés, ce qui diminue significativement leur toxicité. L’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) considère qu’aux niveaux d’utilisation rencontrés couramment, le charbon végétal contenant moins de 1,0 µg/kg de résidus organiques cancérigènes ne pose pas de risque pour la santé.

Les bienfaits du charbon actifs

De nombreux articles sur le web, présentent l’idée communément admise que le charbon activé serait capable de débarrasser notre organisme de différentes substances nocives comme :

  • les métaux lourds,
  • les stupéfiants,
  • les pesticides,
  • les additifs alimentaires,
  • les médicaments dangereux,
  • ou encore de certains virus.

Un produit qui ne fait toujours pas l’unanimité

Jusqu’à présent, aucune étude n’a porté sur les effets de l’utilisation à long terme à des concentrations susceptibles d’être présentes dans les produits en vente libre dits “désintoxiquants”. Heureusement, la plupart des experts affirment que l’ingestion de charbon végétal actif à des quantités aussi faibles devrait présenter peu d’effets secondaires. Toutefois, si vous prenez des médicaments sur ordonnance par voie orale, vous devez savoir que la prise de ce charbon peut rendre votre traitement moins efficace, car il peut empêcher les composés actifs d’être correctement absorbés. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin avant d’en consommer.

Ironiquement, le charbon activé se lie bien à certains poisons et médicaments, mais il est moins efficace pour absorber l’alcool. Ainsi, si vous espérez vous remettre rapidement d’une gueule de bois avec ce produit, vous pourriez bien être déçus.

La plupart des études portant sur son utilisation se concentrent sur l’empoisonnement et beaucoup d’autres sont de qualités discutables en raison du nombre limité de participants. De plus, bien qu’on trouve parfois des conclusions positives, comme sa capacité à réduire les flatulences, des preuves contradictoires s’y opposent aussitôt. De même, d’autres études font état de résultats positifs confirmant qu’aux niveaux recommandés, le charbon actif peut aider à éliminer l’excès de gaz dans l’intestin, tandis que d’autres ne rapportent aucun effet.

Il aurait aussi le défaut de se lier aux nutriments bénéfiques, en particulier les vitamines solubles dans l’eau (comme la vitamine C), les rendant ainsi moins disponibles pour notre corps. Ainsi, le charbon végétal actif intégré à des recettes de jus “sains” ou “détox” aurait des bénéfices santé beaucoup moins importants qu’ils n’y paraissait de prime abord.

Pour conclure

Aujourd’hui encore, nous avons un certain mal à bien comprendre comment le charbon végétal actif réagit avec différentes substances. Il semble pouvoir absorber des toxines, mais nous priverait en même temps de certains nutriments bons pour la santé.

Rien ne prouve encore que la consommation régulière de charbon actif soit bénéfique ou utile. De plus, l’idée que vous avez besoin d’un produit pour aider votre corps à éliminer les toxines quotidiennes pour rester en forme est un mythe. Chez une personne en bonne santé, la désintoxication est effectuée très efficacement par l’organisme. Le foie et les reins assurent normalement déjà parfaitement cette tâche. Nul besoin du dernier smoothie à la mode propulsé par Instagram pour que la magie opère !

Certes, il faut reconnaître que l’effet blanchissant des dentifrices utilisant du carbone activé est plus avéré. Mais là encore, il convient de l’utiliser avec des précautions qu’OSDT vous invite à découvrir dans cet article dédié : Le charbon : la nouvelle solution pour des dents blanches.

Notons enfin que les effets du charbon actif ingéré par l’organisme se limitent à l’intestin. Quoi qu’en dise la mode et le marketing, votre jus désintoxiquants” ne pourra pas absorber les matières toxiques provenant d’autres parties du corps.

Nous espérons que cet article vous a été utile. N’hésitez pas à vous exprimer sur le sujet dans les commentaires en y développant votre point de vue ou bien en témoignant d’une expérience personnelle.

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le mardi 16 juillet 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.