Tags : Comment mange-t-on la clémentine ? - De quel goût est la clementine ? - Quelle est la saison des clémentines ? -

Découverte au début du XXe siècle, la clémentine a rapidement séduit le palais des Français. Elle offre une saveur très douce, riche en vitamine c’est un allié pour vaincre l’hiver avec force et vitalité. De préférence consommée nature, elle peut aussi être travaillée dans plusieurs plats.

Présentation de la clémentine

Sur la balance, une clémentine pèse en moyenne 70 g. Selon sa variété, le fruit peut être de petit ou de gros calibre. Mûre, sa robe varie du vert à l’orange vif. Sa saveur acidulée excite les papilles. C’est un fruit pauvre en calorie mais par contre très riche en vitamine C. Elle représente un fruit très énergétique pendant la saison hivernale. Sa chair dépourvue de pépins et très juteuse a su conquérir les papilles des français.

Elle n’est pas encombrante du tout et facile à consommer à tout moment de la journée. Elle est idéalement consommée telle quelle mais peut aussi se marier avec d’autres plats que ce soit un dessert ou autre.

clémentine
clémentine Crédit photo : © pixabay

Informations nutritionnelles sur la clémentine

C’est un fruit coloré et très juteux. Il nous accompagne pendant la saison froide.

Calories 485 g
Protéines 5 g
Glucides 119 g
Lipides 1.9 g
Vitamine C 187 mg
Vitamine B9 100 µ
Potassium 1540 mg
Phosphore 230 mg
Bêta-carotène 580 µg
Iode 130 µg

Quand consommer la clémentine ?

Consommé pendant la saison hivernale, la clémentine est disponible à partir d’octobre et ce, jusqu’en avril. Elle atteint sa pleine saison de novembre à janvier.

Idées de recettes : comment consommer la clémentine ?

La clémentine peut se déguster facilement en épluchant sa peau. On pourra dévorer sa chair nature. Par contre, elle peut aussi accompagner des recettes travaillées.
Normalement on la consomme crue mais elle supporte très bien aussi les cuissons rapides.

On peut réaliser plusieurs associations en cuisine comme :

  • Un bouillon avec des légumes frais comme la carotte, le céleri-branche.
  • En salade, elle est aussi très appréciée.
  • Allié dans les pâtisseries, elle aromatise nos tartes ou autres gâteaux.

Les différentes variétés de la clémentine

Sur le marché on peut distinguer plusieurs variétés de clémentines. Elles sont reconnaissables à leur peau et à leur forme.

Les clémentines fines

La clémentine de Corse

Elle est de petit calibre avec une robe fine de couleur jaune-verte en début de saison et se teint en rouge orangé arrivée à maturité. Sa provenance n’est pas un mystère car son nom l’indique déjà. Sa chair est acidulée, ses quartiers gorgés de jus avec un arôme délicat.

La clémentine Bekria

Elle vient de Maroc et est présent sur le marché dès mi-septembre.

La clémentine Nour

C’est également un fruit produit au Maroc disponible entre Janvier et Février.

La clémentine Hermandina

Elle provient de l’Espagne, elle est commercialisée pendant les 2 premiers mois de l’année.

Les clémentines oroval

Sa peau est de couleur orange vif et très rugueuse. Elle est produite en Espagne et est commercialisée au marché entre novembre et décembre. Niveau goût, son jus est rafraîchissant et a une saveur un peu acidulée.

Les clémentines nules

C’est un fruit à gros calibre avec une peau rugueuse mais avec une forme légèrement aplatie. Ce fruit est originaire d’Espagne et est disponible à partir de novembre jusqu’à fin janvier. Niveau goût, sa chair est très juteuse dépourvue de pépins avec une saveur acidulée.

Grande et petites histoires de la clémentine

Les Français apprécie ce fruit qui a été découvert en Algérie il y a plus d’un siècle.

En XXe siècle, les péripéties de la clémentine commencent en Oran. Le père Clément à semé les premières graines du mandarinier. Et par pur hasard, parmi ces arbres s’épanouit un arbre différent de ses analogues. Le père le prend à part et récolte ses fruits. Ces derniers sont plus colorés mais aussi plus délicieux que ceux de ses mandariniers, d’où la naissance du premier clémentinier en 1902. Il est né de la fécondation naturelle d’une fleur de mandarinier et du pollen d’oranger. Son fruit a été nommé « la clémentine » en l’honneur de son créateur.