L’asperge pour garder une peau jeune : ça marche ?

Questions santé : Quand consommer l'asperge ? Quels sont les différentes variétés d'asperge ?

Mis à jour le : 18 décembre 2019

De couleur variable, l’asperge se déguste surtout au printemps. Catégorisé en tant que légumes-racine, tubercules et tiges, elle est de la même famille que le radis, l’oignon et la carotte. Elle était autrefois considéré comme un légume réservé aux gens de la haute société, mais de nos jours elle est à la portée de tous voire conseillé. Ce légume est d’ailleurs parfois préconisé à des fins esthétiques; et à ce qui parait, il fait des merveilles sur la peau en la rajeunissant et en limitant l’apparition des rides ! L’asperge peut-elle servir à la protection contre le vieillissement cutané ? Réponses.

asperge

Présentation de l’asperge

Sur la balance, son poids est variable et peut aller de 20 à 80 grammes. Sa robe peut être de couleur blanche, violette ou de couleur verte indépendamment de sa variété mais plutôt de la durée pendant laquelle elle a été exposée au soleil. Elle peut aller d’amer à très amer selon sa variété et selon les papilles.

La consommation de l’asperge nécessite toutefois une cuisson à la vapeur au préalable avant de pouvoir être servi sous forme d’entrée ou de garniture.

Informations nutritionnelles sur l’asperge

Dans 1 kg d’asperge, on retrouve :

Calories 263 kcal
Protéines 25 g
Glucides 25 g
Lipides 3g
Vitamine C 180 mg
Vitamine B9 1500 mg
Potassium 1690 mg
Calcium 166 mg
Magnésium 73 mg

Quand consommer l’asperge ?

La pleine saison de l’asperge se situe entre le mois d’avril et le mois de juin.

L’asperge conserve-t-elle vraiment la jeunesse de la peau ?

Malheureusement, peu d’études ont évalué les vertus spécifiques de l’asperge, mais certaines études prospectives et épidémiologiques ont démontré que la présence de composés antioxydants dans les légumes et les fruits pourrait jouer un rôle dans la protection contre le vieillissement précoce de la peau. L’asperge contient justement plusieurs phénoliques, ou principalement des flavonoïdes et des acides phénoliques à la propriété antioxydante.

Cependant,  Depuis 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) ont stipulé que les aliments contenant des flavonoïdes, après examen des données scientifiques, ne peuvent pas prétendre  :

« protéger les cellules et les organes des radicaux libres (effet antioxydant) ;

protéger la peau des effets délétères du vieillissement ;

maintenir la souplesse, l’hydratation ou le bon état de la peau… »

Source : ESFA

L’efficacité de l’asperge en matière de ralentissement du vieillissement cutané laisse place du coup au doute.  Mais si l’on exclut les flavonoïdes, d’une certaine manière les acides phénoliques dans ce légume sont des antioxydants, qui diminueraient les dommages causés par les radicaux libres, ceux qui sont à l’origine des rides, des imperfections cutanées…

En tout cas, n’attendez pas à attraper un coup de jeune comme par magie en consommant des asperges ! Bien qu’elles fassent leur part de travail, elles ne font pas des miracles, comme tous les autres aliments réputés pour cette même action d’ailleurs, à ne citer que les raisins.

Idées de recettes : comment consommer l’asperge ?

La majorité des asperges nécessitent un épluchage délicat avant d’être cuit à la casserole. Elles seront parfaits pour votre régime alimentaire, mais avant de passer à la diète, calculez votre IMC.

Les asperges blanches et violettes nécessitent un peu plus de préparation : d’abord, retirez-la base de votre asperge d’environ 2 cm. Ensuite, passez à l’épluchage de la tige, la laver et enfin la sécher avec du papier absorbant avant de la mettre dans la casserole.

Les asperges vertes ne nécessitent aucune préparation spéciale, uniquement un petit passage sous l’eau courante et une petite coupe du talon dans le cas où celui-ci est un peu sec.

La cuisson des asperges ne nécessitent généralement pas plus d’une vingtaine de minutes en cuisson normale et pas plus de 10 min dans un autocuiseur. Pour une cuisson optimale, le mieux est est de l’entamer avec de l’eau froide et de réserver les légumes à la fin dans un récipient contenant de l’eau encore plus froide. Cela favorise le maintien de la couleur verte.

En cas de cuisson au four, il faut ajouter du bouillon et comptez une vingtaine de minutes.

Un dernier conseil que l’on peut vous donner : faites cuire vos asperges en gardant le talon à la base.

Avec quoi déguster les asperges? :

Laissez votre imagination vous transporter et à vos fourneaux.

Les différentes variétés d’asperges

La couleur de l’asperge ne définit pas sa variété mais plutôt son exposition au soleil et son mode de culture.

  • L’asperge verte est récoltée dès qu’elle atteint les 15 cm
  • La violette est cueillie dès que son tige de quelques centimètres s’expose au soleil et qu’elle laisse une note de fruit.
  • La blanche est la plus précoce car collectée très tôt (dès qu’elle commence à pointer) pour garder son goût délicat et très fin en bouche.
  • Parmi les nouvelles variétés d’asperge, nous pouvons les variétés françaises : Obélisk, Orane ou Filéas et parmi les variétés Hollandaises, il y a Backlim, Herkolim, ou Avalim.

Grandes et petites histoires

L’asperge proviendrait dans vallée de la méditerranée. Autrefois, l’asperge a été dégusté sous sa forme sauvage mais ce sont les Grecs et les Égyptiens qui ont commencé à la planter qui les a réservé à des fins gourmets seulement.

A la Renaissance, l’asperge était un légume luxueux seulement destinée à la table royale. Elle commencerait à être consommée par le reste du monde vers début du XIXe siècle, lorsque sa culture se développent.

L’asperge est un légume au goût prononcé, riche en nutriments, et ça en vaut la peine de l’essayer, rien que pour sa saveur. En revanche, si vous avez des astuces beauté incluant ce légume, n’hésitez pas à le faire part et à apporter votre témoignage dans un commentaire !

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le lundi 17 juin 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.