Protéine C réactive : c’est quoi et pourquoi augmente-t elle ?

Questions santé : Qu'est-ce que la protéine C réactive ? Comment mésurer la protéine C réactive ? Pourquoi faire un dosage de la protéine c réactive ?

Mis à jour le : 9 avril 2020

Présente sur toutes nos prises de sang, on a souvent du mal à interpréter ce que représente le taux de protéine C réactive. Pourtant, cette donnée joue un rôle important dans la détection d’une réaction inflammatoire afin d’en guérir au plus vite. OSDT vous explique en quelques minutes ce qu’est la protéine C réactive et ce que signifie son taux élevé.

Comprendre la protéine C réactive en quelques minutes

La protéine C réactive, aussi connue sous son abréviation CRP, est principalement synthétisée par le foie, mais également par le tissu adipeux. Cette protéine apparaît dans le sang lors d’une inflammation aiguë.

Son taux augmente rapidement dans les premières heures qui suivent une inflammation avant de baisser rapidement dès que l’affection est soignée. Ainsi, elle sert de biomarqueur ou marqueur biologique stable pour détecter le début d’une inflammation et la soigner au plus vite.

Le taux de protéine C réactive dans le sang varie selon la sévérité de l’inflammation. Plus il est élevé, plus l’inflammation est importante.

Par exemple, une septicémie peut faire monter le taux de CRP jusqu’à 100, tandis qu’une infection bénigne entraîne un taux modérément élevé. Le résultat de la prise de sang permettra alors de faire la différence entre une infection virale et bactérienne.

protéine c réactive
Un prélèvement sanguin CRP
pour réaliser un test sanguin

Crédit photo © Pixabay

Le dosage de la protéine c réactive dans le sang

Suite au bilan sanguin et à la présence d’un taux élevée de CRP, le médecin pourra ensuite rechercher une infection dans l’organisme. Pour y parvenir, il pourra prescrire d’autres examens plus approfondis :

  • test d’infections urinaires,
  • bilan ORL,
  • radiographies
  • etc… Tous les moyens peuvent être utilisés pour trouver la cause d’un taux de CRP trop élevé.

La protéine C réactive s’exprime en milligrammes par litre de sang. Un taux supérieur à 10mg/L peut indiquer un risque infectieux bénin. Au-dessus de 50mg/L, il est considéré comme trop élevé.

La valeur normale doit être inférieure à 6mg/L de sang.

Toutes ces maladies peuvent entraîner un taux élevé de CRP :

  • infarctus du myocarde
  • méningite
  • cancer (carcinome, sarcome, lymphome, Hodgkin)
  • maladie inflammatoire
  • maladie de Crohn
  • rhumatisme inflammatoire aigu
  • maladie de Reiter
  • vascularites
  • septicémie
  • infection bactérienne
  • arthrite (rhumatoïde, chronique
  • d’un traumatisme (chirurgie ou brûlures)
  • spondylarthrite ankylosante
  • syndrome de Behçet
  • etc…

Le taux de CRP varie selon le type de maladie

Les infections virales

En cas de maladies virales, le taux de protéines c est supérieur à 20 mg/L chez l’enfant et à 50 mg/L chez l’adulte.

Les maladies systémiques

La CRP est en général peu élevée dans les cas suivants, c’est-à-dire, inférieure à 30 mg/L (< 30 mg/L) :

  • lupus érythémateux
  • rectocolite hémorragique (RCH)
  • disséminé (LED)

Son élévation peut être liée à une surinfection bactérienne.

Les maladies cardiovasculaires

Un taux faible de CRP peut être associé à des maladies cardiovasculaires :

  • infarctus du myocarde
  • accident vasculaire cérébral
  • angor instable (angine de poitrine)
  • accident coronarien

En bref

Seul, le taux de protéines c réactive dans le sang ne peut pas permettre d’établir un diagnostic précis. En revanche, le calcul du CRP est utilisé pour prévenir des inflammations dans l’organisme et limiter les risques. Lors des bilans sanguins, il est donc important de faire attention à ce taux.

Tout est dit… ou presque ! Vous savez maintenant que la protéine C n’est pas un nutriment à privilégier dans une recette minceur ou une matière grasse dangereuse pour la santé. Mais si toutefois, vous êtes aussi intéressé de découvrir comment accélérer la perte de poids par exemple, nous vous attendons dans notre rubrique régime ou IMC (Indice de Masse Corporelle).

OSDT.

Ecrit par : Camille
Publié le mardi 11 juin 2019


Rédactrice passionnée par la diététique, Camille s'est spécialisée dans les programmes minceur. Grande amatrice de psychologie et de naturopathie, Camille propose dans ses articles OSDT des astuces pour lier santé et beauté au quotidien. Pour elle : "Chaque étape de la vie constitue une expérience enrichissante !"

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.