Radiographie et radiologie : les différences

Questions santé : Quelles sont les responsabilités d'un radiologue ? Quelles sont les responsabilités d'un radiographe ? Quelles sont les différences entre l'education d'un radiologue et d'un radiographe ?

Mis à jour le : 17 juin 2020

Les techniques d’imagerie non invasives, comme les rayons X, l’imagerie par résonance magnétique et l’échographie, sont des outils précieux pour aider les médecins à diagnostiquer et traiter les blessures ou les maladies. Les médecins qui se spécialisent dans l’analyse et l’interprétation de ces images ou dans le traitement des patients avec des matières radioactives sont appelés radiologues. Les techniciens ou technologues qui utilisent l’équipement sont appelés radiographes ou techniciens en radiologie. En termes simples, la radiologie est une branche de la médecine et la radiographie est le type de technologie que les radiologistes utilisent pour faire leur travail.

Les différences dans le personnel en radiographie et en radiologie

Education

Un radiologiste est un médecin titulaire d’un permis d’exercice complet. Généralement, il complète ses études supplémentaires en radiologie après avoir obtenu son diplôme de médecine et complété son internat et sa résidence. Les techniciens en radiologie n’ont pas besoin d’obtenir autant de formation. Environ 73 % ont obtenu leur diplôme d’associé, 25 % ont fréquenté l’université sans avoir obtenu de diplôme et seulement 2 % ont obtenu leur baccalauréat.

Radiologistes

Étant donné que les radiologistes sont des médecins autorisés, les exigences requises pour ce poste s’inscrivent dans un processus de formation beaucoup plus long. En plus d’obtenir un diplôme de premier cycle de quatre ans, les radiologistes doivent poursuivre leurs études dans une faculté de médecine de quatre ans. À partir de là, les radiologistes doivent effectuer une résidence hospitalière en radiologie, qui est généralement un autre processus de quatre ans. Les radiologistes qui souhaitent pratiquer une sous-spécialité comme la neuroradiologie, par exemple, chercheraient à obtenir une bourse pour une formation encore plus spécialisée.

Radiographie et radiologie
Radiographie et radiologie
Crédit photo : © Pixabay

Radiographes

Les radiographes professionnels doivent suivre un programme de formation en radiologie accrédité. Ces programmes comprennent des programmes de deux ans pour les associés et de quatre ans pour les bacheliers qui préparent les étudiants en radiographie à se présenter à l’examen national de certification. Un programme qualifié devrait à la fois enseigner aux étudiants les compétences essentielles de l’imagerie médicale et leur permettre d’acquérir une expérience professionnelle grâce à des stages cliniques. Cette approche multidimensionnelle donne aux étudiants les compétences nécessaires pour obtenir un emploi de premier échelon dans l’industrie des soins de santé. Tout comme les radiologues, les radiographes peuvent se spécialiser davantage dans certaines procédures, comme les ultrasons ou les mammographies.

Responsabilités

Les radiographes informent les patients des procédures qu’ils sont sur le point d’effectuer, mais ils n’informent pas les patients des résultats ; c’est la responsabilité du radiologiste ou du médecin traitant du patient. Toutefois, avant votre venu au service de radiologie, le médecin vous interroge sur votre état de santé (1).

Il incombe au radiographe de s’assurer que les images sont suffisamment claires pour que le radiologue puisse faire une interprétation précise. En règle générale, les radiographes sont chargés de positionner physiquement les patients sur les tables et de les surveiller pendant les interventions pour assurer leur confort et leur sécurité.

Radiologistes

Les radiologistes, par définition, sont des médecins, la radiologie étant leur domaine de spécialisation. De nombreux radiologistes se spécialisent également dans des domaines comme la médecine nucléaire, la radiologie pédiatrique ou même l’imagerie cardiaque. Quelle que soit leur sous-spécialité, le radiologiste se concentre principalement sur le soutien en imagerie diagnostique.

Ils y parviennent en :

  • Préparation aux procédures d’imagerie.
  • Consulter les autres médecins des patients.
  • Utiliser leur expertise médicale pour interpréter les résultats d’imagerie.
  • Établir des diagnostics très éclairés.

Radiographes

Les radiographes sont les professionnels de la santé chargés d’utiliser des appareils de balayage hautement spécialisés et à la fine pointe de la technologie. Ces professionnels de santé utilisent du matériel d’imagerie médicale, tandis que les radiologistes s’occupent principalement de l’interprétation des images. Une fois qualifiés, les radiographes utilisent un équipement de balayage qui comprend des appareils à rayons X (2), des tomodensitomètres (tomodensitomètres) et même des technologies de pointe comme la fluoroscopie numérique pour produire des images spécialisées.

Les radiographes sont principalement responsables de :

  • Bien préparer les patients.
  • Vérifier que les protocoles de sécurité sont respectés.
  • Posséder les connaissances nécessaires pour utiliser une vaste gamme d’appareils d’imagerie.
  • Produire des radiographies et des images de qualité pour s’assurer que le bon diagnostic peut être fait.
  • Sous la supervision d’un radiologue.

Les différences dans les exigences en matière de délivrance de permis pour le personnel

Les radiologistes doivent détenir un permis d’exercice de la médecine délivré par l’État, qui ne peut être obtenu qu’après avoir terminé leurs études de médecine. Les technologues et techniciens en radiologie doivent être accrédités ou titulaires d’un permis, selon les exigences de l’État. Chaque État établit ses propres normes.

Les différences dans les tests et les procédures

Les techniques de l’imagerie médicale se sont diversifiées (3) dont la radiographie qui englobe non seulement les méthodes, comme les rayons X, mais aussi les traitements, comme la radiothérapie. Les radiologistes peuvent effectuer des procédures telles que la pose de cathéters de néphrostomie ou des biopsies guidées par un équipement d’imagerie. La radiographie se limite à l’exécution des examens d’imagerie proprement dits. Il s’agit de radiographies, de tomodensitogrammes et d’examens IRM. Certaines définitions placent l’échographie dans une catégorie distincte plutôt que de l’inclure avec la radiographie.

Sources et informations complémentaires

    1. Déroulement d’un examen de radiologie : scanner sur ameli.fr
    2. L’équipement en imagerie des établissements de santé sur drees.solidarites-sante.gouv.fr
    3. L’imagerie médicale sur data.gouv.fr

OSDT.

Ecrit par : Dorothée
Publié le vendredi 6 septembre 2019


Journaliste bien-être spécialisée en micro-nutrition, Dorothée partage ici ses réflexions et sa passion autour des piliers fondamentaux de la santé et du bien-être. Sur OSDT, elle partage notamment ses conseils en matière d'alimentation, régime, beauté, famille, thérapie et vous conseillera sur comment vous garder en bonne santé tous les jours.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.