Scanner tomodensitogramme

Questions santé : Comment fonctionnent les tomodensitogrammes ? Comment les tomodensitogrammes sont-ils effectués ? Qu'est-ce qu'un tomodensitomètre avec contraste ?

Mis à jour le : 29 octobre 2019

Le tomodensitogramme  permet aux médecins d’observer l’intérieur de votre corps. Cette technique moderne allie les rayons X et la technologie informatique pour créer des images de vos organes, os et autres tissus. Il montre plus de détails qu’une radiographie ordinaire.

Vous pouvez passer un scanner sur n’importe quelle partie de votre corps. La procédure ne prend pas beaucoup de temps et elle est indolore.

Comment fonctionnent les tomodensitogrammes ?

Ils utilisent un faisceau de rayons X qui tourne autour d’une partie de votre corps. Cela permet d’obtenir une série d’images sous différents angles. À partir des informations recueillies, l’ordinateur va être utile pour reconstituer une image transversale de la partie scannée. Comme une pièce dans une miche de pain, ce scan bidimensionnel (2D) montre une « tranche » de l’intérieur de votre corps.

Ce processus est répété pour produire un certain nombre de tranches. L’ordinateur empile ces scans l’un sur l’autre pour créer une image détaillée de vos organes, os ou vaisseaux sanguins. Par exemple, un chirurgien peut utiliser ce type de balayage pour examiner tous les côtés d’une tumeur en vue d’une opération.

Comment les tomodensitogrammes sont-ils effectués ?

Vous feriez probablement un scan dans un hôpital ou une clinique de radiologie. Votre médecin pourrait vous dire de ne pas manger ni boire pendant quelques heures avant l’intervention. Vous devrez peut-être aussi porter une blouse d’hôpital et enlever tout objet métallique, comme des bijoux.

Un technologue en radiologie assure le fonctionnement du tomodensitogramme. Pendant le test, vous serez allongé sur une table à l’intérieur d’un grand appareil de tomodensitométrie en forme de beignets. Pendant que la table se déplace lentement à travers le scanner, les rayons X tournent autour de votre corps. Il est normal d’entendre un ronflement ou un bourdonnement. Le mouvement peut brouiller l’image, vous serez donc invité à rester très immobile. Il se peut que vous ayez besoin de retenir votre respiration de temps en temps.

La durée de l’examen dépendra des parties de votre corps qui sont scannées. Cela peut prendre de quelques minutes à une demi-heure. Dans la plupart des cas, vous rentrerez chez vous le jour même.

À quoi cela sert-il ?

Les médecins commandent des tomodensitogrammes pour une longue liste de raisons :

  • Les tomodensitogrammes peuvent détecter les problèmes osseux et articulaires, comme les fractures et les tumeurs osseuses complexes.
  • Si vous souffrez d’un cancer, d’une maladie cardiaque, d’emphysème ou d’une tumeur au niveau du foie, les tomodensitogrammes peuvent aider le médecin à les repérer ou à voir les changements.
  • Ils montrent des blessures et des saignements internes, comme ceux causés par un accident de voiture.
  • Ils peuvent aider à localiser une tumeur, un caillot sanguin, un excès de liquide ou une infection.
  • Les médecins s’en servent pour guider les plans et les procédures de traitement, comme les biopsies, les chirurgies et la radiothérapie.
  • Les médecins peuvent comparer les tomodensitogrammes pour savoir si certains traitements sont efficaces. Par exemple, les scanners peuvent montrer à la chimiothérapie ou à la radiothérapie a été efficace contre une tumeur donnée.

Qu’est-ce qu’un tomodensitogramme avec contraste ?

Lors d’une tomodensitométrie, les substances denses comme les os sont faciles à voir. Mais les tissus mous n’apparaissent pas aussi bien. Ils peuvent sembler pâles sur l’image. Pour avoir une image plus nette, il faudrait souvent avoir recours à un colorant spécial appelé agent de contraste. Ils absorbent les rayons X et apparaissent en blanc sur l’image, mettant en évidence les vaisseaux sanguins, les organes ou d’autres structures.

tomodensitométrie
Crédit photo :
© www.pxhere.com

Les agents de contraste sont généralement faits d’iode ou de sulfate de baryum. Vous pourriez recevoir ces médicaments d’une ou de plusieurs des trois façons suivantes :

  • Injection intra-veineuse : Les médicaments sont injectés directement dans une veine. Ceci est fait pour que vos vaisseaux sanguins, vos voies urinaires, votre foie ou votre vésicule biliaire se démarquent sur l’image.
  • Par voie orale : Boire un liquide avec l’agent de contraste peut améliorer les scans de votre tube digestif, le passage de la nourriture dans le corps.
  • Par voie rectale : Si vos intestins sont scannés, l’agent de contraste peut être inséré dans votre rectum.

Après la tomodensitométrie, vous devrez boire beaucoup d’eau pour aider vos reins à éliminer l’agent de contraste de votre corps.

Y a-t-il des risques ?

Les tomodensitogrammes utilisent des rayons X, qui produisent un rayonnement ionisant. La recherche montre que ce type de rayonnement peut endommager votre ADN et mener au cancer. Mais le risque est encore très faible – vos chances de développer un cancer mortel à cause d’une tomodensitométrie sont d’environ 1 sur 2 000.

Mais l’effet des radiations s’accumule tout au long de la vie. Votre risque augmente donc à chaque tomodensitogramme que vous passez. Discutez avec votre médecin des dangers et des avantages potentiels de l’intervention et demandez-lui pourquoi le tomodensitogramme est nécessaire.

Les rayonnements ionisants peuvent être plus nocifs chez les enfants en phase de croissance. Avant l’intervention, vous pouvez demander au médecin ou au technicien si les réglages de l’appareil de tomodensitométrie ont été ajustés pour un enfant.

Informez votre médecin si vous êtes enceinte. Si vous avez besoin d’imagerie pour votre estomac, votre médecin pourrait vous recommander un examen qui n’utilise pas de radiation, comme une échographie.

Quels sont les effets secondaires ?

Certaines personnes sont allergiques aux produits de contraste. La plupart du temps, la réaction allergique est légère. Elle peut entraîner des démangeaisons ou une éruption cutanée. Dans de très rares cas, le colorant peut déclencher une réaction qui engage le pronostic vital. Pour cette raison, votre médecin pourrait vous mettre sous surveillance pendant une courte période après l’intervention. Informez votre médecin de toute allergie aux médicaments, aux fruits de mer ou à l’iode.

Votre médecin devrait également savoir si vous êtes diabétique et que vous prenez de la metformine. Il vous dira si vous devez arrêter de prendre vos médicaments avant ou après l’intervention.

Bien qu’ils soient rares, les produits de contraste peuvent entraîner des problèmes rénaux. Informez votre médecin si vous avez des problèmes rénaux avant la tomodensitométrie.

OSDT.

Ecrit par : Viviane
Publié le vendredi 21 juin 2019


Passionnée par l'univers médical, le fonctionnement du corps humain et le traitement des pathologies, Viviane est depuis peu l'heureuse maman d'une petite fille. Sur OSDT, elle est attachée à nous guider pour trouver la source de nos maux et les moyens les plus efficaces afin de les traiter.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.