Tags : Existe-t-il différentes variétés d'abricot ? - Quelle est la saison des abricots ? - Quels sont les apports nutritionnels de l'abricot? -

Découvert il y a plus de 5000 ans, l’abricot est un fruit à noyau de la même catégorie que la cerise ou la pêche. Au fil des années, plusieurs variétés ont fait leur apparition. Elles se distinguent de par leurs aspects, leurs textures et leurs goûts.
L’abricot se vend sur les marchés durant les saisons chaudes. Sa saveur s’accorde avec plusieurs types de plats aussi bien salés que sucrés.

Présentation de l’abricot

En général, ce fruit pèse aux alentours de 45 g. Cependant, ce poids peut varier en fonction de la variété. Il est facilement reconnaissable grâce à sa couleur orangée avec quelques panachures de rouge et sa peau cotonneuse. La pulpe d’un abricot renferme une chair très sucrée et gorgée de jus.

Abricot fruit
Abricot Crédit photo : © pixabay

Informations nutritionnelles sur l’abricot

Niveau nutrition, c’est un des fruits qui contient le plus de bêta-carotène ou provitamine A. Très énergétique et très peu calorique, un fruit apporte quasiment 50% des apports énergétiques que demande le corps humain. Il peut se consommer nature, à croquer à pleine dent, mais aussi en accompagnement de vos plats.

Calorie 485 Kcal
Protéines 114 g
Glucide 853 g
Lipide 35 g
Vitamine C 10 g
Vitamine E 89 g
Bêta-carotène 1090 g
Potassium 2290 g
Magnésium 99.4mg
Oligo-élément 853g
Zinc 14 mg

Quand consommer l’abricot ?

Puisque c’est un fruit d’été, vous pourrez le retrouver sur les étals pendant les mois de juillet et août.

Comment consommer l’abricot ?

L’abricot peut être consommé cru, à croquer sous la dent en guise d’encas, mais se marie également bien à des plats cuisinées.
Ce fruit peut s’essayer à plusieurs méthodes de cuisson, selon vos préférences : poêlé, compoté, poché, etc.

Voici 3 propositions d’accords et assortiments:

  1. En salade, avec des mâches ou des épinards
  2. Avec de la viande ou du poisson fumé accompagné d’une compote d’abricot
  3. Servie avec du foie gras sous la forme d’un chutney d’abricot accompagné de pain d’épice.

Les différentes variétés d’abricot

On peut compter plusieurs variétés d’abricot :

Bergeron

Il s’agit d’une variété dite traditionnelle. C’est celle qui est la plus cultivée dans les vergers français (environ 30%).

Arrivé à maturité, dans une robe de couleur orange clair et de forme arrondi, l’Abricot Bergeron fond en bouche quand on le croque et apporte un goût légèrement sucré et acidulé.

Orangé de Provence

Originaire de la région des Baronnies, cette variété d’abricot procure une saveur peu sucrée et acidulée ainsi qu’un parfum exaltant. Elle atteint sa pleine saison durant le mois de juillet.

Orangered

C’est une variété précoce, elle peut être consommée dès mi-juin. Elle présente une chair juteuse, fondante et aromatisée.

Bergarouge

Avec sa peau d’une couleur orange très soutenue et son gros calibre, cette variété possède une chair très juteuse, douce et non acidulée. Elle atteint sa pleine période en fin juin et juillet.

Abricot rouge du Roussillon

Ce fruit de calibre moyen est caractérisé par sa couleur orange pourvue de quelques ponctuations rouge. Réputé pour son arôme très enivrant, il peut être aussi bien consommer frais qu’en compote. On le retrouve sur le marché dès la fin juin et mi-juillet.

Grande et petites histoires

Cultivé depuis 2000 ans seulement sur notre territoire, le premier abricotier a poussé à l’état sauvage il y a 5000 ans dans les contrées de la Chine du Nord.
Les Arabes ont ensuite participé à la dispersion du fruit dans le continent européen notamment en Espagne pendant les guerres de conquête.
On estime que sa culture en France a commencé à partir du début du XVIe siècle. On raconte aussi que chaque militaire rentré du front ramenait un noyau d’abricot afin de le planter chez eux.