Le cobalt, l’oligo-élément utile dans la conception des globules rouges

Questions santé : Quelles sont les maladies traitées par le cobalt ? Quels sont les risques encours lors du surdosage du cobalt ? Quels sont les aliments contenant le cobalt ?

Mis à jour le : 31 octobre 2019

Quelles sont les caractéristiques du cobalt ?

Le cobalt est un oligo-élément indispensable à composition de la vitamine B12, appelée également cobalamine. Il est plus connu sous le symbole Co dans le tableau périodique des éléments. L’organisme humain concentre un taux inférieur à 1 mg.

Quelles sont les vertus du cobalt dans l’organisme ?

Leurs rôles  sont les mêmes que celle de la vitamine B12, appelée également cobalamine. Cela signifie que cet oligo-élément entre dans la conception des globules rouges et le contrôle du mouvement de diverses enzymes.

Les Apports nutritionnels du cobalt

Malgré le fait que qu’il soit un oligo-élément essentiel car il contribue à la composition de la vitamine B12 (ou cobalamine), les spécialistes de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), de l’Institut de médecine Nord-Américain (IOM) n’ont pas encore établie de consignes ni d’indication concernant les apports journaliers en cobalt nécessaires au bon fonctionnement du corps humain.

Quels sont les aliments contenant le plus de cobalt ?

On retrouve cet oligo-élément dans la plupart des denrées alimentaires. Dans les aliments de provenance animale, le cobalt est présent par l’intermédiaire de la vitamine B12.
Voici la teneur en cobalt de certains aliments :

 

Teneur moyenne en cobalt en microgrammes (µg) pour 250 g d’aliments
Biscuits salés ou sucrés, barres de céréales14.5
Entremets, crèmes desserts10
Viennoiseries5
Pommes de terre2
Légumes et fruits1.25
Poissons0,75
Viandes0,5

Quels sont les maladies que traitent cet oligo-élément ?

Pour le traitement de la migraine

Il est pris, uniquement sous ordonnance, pour le traitement des états de migraine.

Pour le traitement de la fatigue

Il est recommandé en addition avec du manganèse et du cuivre comme traitement du terrain lors des conditions de grandes fatigues.

Quels sont les risques encourus en cas de traitement non équilibré ?

En cas de déficience

Aucune donnée concernant les besoins en cet oligo-élement n’est encore disponible. De ce fait, l’analyse des éventuels problèmes causés par un déficit en cobalt n’a donnée naissance à aucune étude. Cependant, le déficit en vitamine B12, qui contient cet oligo-élement dans sa structure, entraîne une anémie macrocytaire, c’est-à-dire des globules rouges de gros calibre ; une perte de l’appétit, de la fatigue, une dépression, des troubles de la mémoire ainsi qu’une altération de la sensibilité et une démarche laborieuse.

En cas de surdose

Chez l’animal, en particulier chez les rongeurs, la consommation en trop grande quantité du cobalt à des effets nocifs pour le cœur, et porte atteinte à l’élaboration des globules rouges ainsi qu’au développement du rongeur. Cela peut également endommager l’ADN de l’animal en question.
Des recherches en laboratoire « in vitro » ont démontrés que le surdosage en sels de cet oligo-élément entraîne des effets toxiques pour les gènes chez les mammifères. Certains sels de cobalt tels que le dichlorure, la nitrate, le diacétate, le sulfate et le carbonate de cobalt, entre autres, ont ainsi été assignés par l’Agence pour le registre des substances toxiques et maladies comme “préoccupants pour l’homme en raison d’effets mutagènes possibles”
Chez l’humain, on a distingué chez les gros buveurs de bière des atteintes du muscle cardiaque et de la glande thyroïde dû à la présence de chlorure de cobalt dans la mousse de bière. Malgré cela, aucune étude n’a encore été menée pour prouver que le fait d’absorber des sels de cobalt par voie orale pourrait être cancérigène.

Interférences lors de la prise de cobalt

Une carence en fer favoriserait l’absorption du cobalt, ce qui aurait pour effet une dégradation de la production du nombre de globules rouges ou plus communément appelé anémie.

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le mercredi 26 juin 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.