Tags : Comment fabriquer soi-même du sirop de sorgho ? - Pourquoi acheter du sirop de sorgo ? - Quelles étapes pour fabriques soi-même du sirop de sorgho ? - Quels sont les bienfaits du sirop de sorgho ? -

Connu depuis des millénaires, le sorgho est une céréale riche en nutriment. Sa tige est une excellente source de sucre, c’est pourquoi on l’utilise pour fabriquer du sirop destiné à la cuisine: le sirop de sorgho. Si l’idée d’en concevoir vous intéresse, lisez cet article.

Caractéristiques et origine du sirop de sorgho

Le sirop de sorgho est un édulcorant utilisé en cuisine. Il sert à peaufiner les pâtisseries en leur apportant un goût particulier. Il constitue un régal en étant ajouté au pain perdu et à la glace à la vanille.  Ce liquide épais sucrant se marie également avec des garnitures salées comme la sauce barbecue et les fèves au lard.

Concernant l’origine du sirop de sorgho, celui-ci est issu d’une céréale cultivée en Afrique qui n’est autre que le Sorgho commun.  L’agriculture utilise tout particulièrement les tiges pressées de cette plante. Le jus est extrait à partir de ce procédé. Ensuite, il est chauffé jusqu’à l’évaporation. Les liquides qui s’y dégagent serviront de sucre.

La mélasse de sorgho contient jusqu’à 95 % de glucides et 5 % minéraux. Il conserve à la cuisson les nutriments essentiels tels que le calcium, le fer et le potassium.  Elle subit moins de transformation que les autres édulcorants. En plus, c’est assez facile de la produire soi-même, dans le paragraphe suivant, nous vous indiquons les étapes prévues à cet effet.

Processus de fabrication du sirop de sorgho

Si vous souhaitez fabriquer du sorghum pur et naturel, vous aurez effectivement besoin d’un sorgho mûr.  Une fois que vous avez la tige en main, retirez ses feuilles une à une.

Servez-vous d’un grand couteau pour extraire les pépins. Passez ces graines dans un moulin à canne jusqu’à ce que le sceau collecteur soit plein.

Utilisez un récipient bien propre et un filtre pour épurer le jus de semences. Versez après coup le liquide obtenu dans une casserole qui sera déposée sur un feu de bois ouvert. Faites le bouillir, et poursuivez la cuisson pendant 6 heures.

Lorsque le jus est sur le point d’entrer en phase d’ébullition, placez au-dessus un film vert flottant.  Ce dernier devient jaune au fur et à mesure.

Le sirop obtenu à partir de l’évaporation devra être tamisé à travers une étamine. Conservez-le après le filtrage dans un bol hermétique.

Sorgho mais
Sorgho mais Crédit photo : © pixabay

Bienfaits du sirop de sorgho

Le sorgho propose une forte teneur en protéine  autant que les grains de maïs. Son sucre peut être utilisé dans le cadre d’un régime amaigrissant parce qu’il favorise l’état de satiété.  Il n’est pas aussi riche en matières grasses que les autres sirops.

Cette mélasse peut être essentielle au bon fonctionnement des os et de leur calcification. Une bonne partie de ses oligo-éléments : fer, calcium, phosphore entre dans la structure des cellules nerveuses et sanguines.  Leur présence prévient diverses pathologies gastro-intestinales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *