Sirop de céréales ou malt : à quoi bon le choisir ?

Du malt au maïs en passant par le sirop doré, nos aliments sont chargés de sirop. Alors que  certains proviennent de la canne et que d’autres du maïs, il y en a qui tire son origine de l’orge. Cette une source inhabituelle d’édulcorant est moins sucrée. On la trouve couramment dans les produits de boulangerie et les céréales pour petit déjeuner.

Le sirop de malt ou de céréales

Le sirop de malt est produit par un procédé appelé maltage. C’est la même méthode employée pour créer de nombreux aliments et ingrédients alimentaires, le plus célèbre étant la bière. Dans des endroits comme les Caraïbes, l’Afrique et l’Europe, cette boisson n’est pas la seule qui utilise cette technique. Des produits non alcoolisés consommés dans de nombreux pays sont également fabriqués à partir de l’orge malté.

Le sirop de malt d’orge contient environ 65 % de maltose, 30 % de glucides complexes, 3 % de protéines. Il est de couleur brun foncé avec une consistance épaisse et collante. Aussi, il possède un fort goût distinctif décrit comme « malté ». Il est environ deux fois moins sucré que le sucre blanc raffiné.

Le sirop de malt d’orge est parfois utilisé en combinaison avec d’autres édulcorants naturels pour avoir une saveur unique.

céréales sucre
Crédit photo : © www.pixabay.com

Le maltage

Le maltage a lieu lorsque les grains ne germent que pendant une courte période de temps. Avant la fin de la germination, le processus est interrompu, ce qui permet aux enzymes présentes dans le grain de couper ses amidons en composés plus petits, comme le maltose. Comme le maltose fait partie de la même famille de sucres simples (monosaccharides) que le glucose et le fructose, le sirop de malt, qui contient du maltose, fonctionne comme un édulcorant.

La composition du sirop de malt

Le sirop de malt est moins sucré que les autres édulcorants. Cette différence est due au fait qu’il est principalement composé de maltose, contrairement aux autres monosaccharides. Il est donc différent du saccharose, qui est composé de 50 % de glucose et de 50 % de saccharose

Cet additif se diffère également du sirop de maïs à haute teneur en fructose, qui peut en contenir de 55 % jusqu’à 90 %. Il se distingue en raison de sa teneur en protéines, qui ne se trouve pas dans d’autres édulcorants.

Bien que de nombreux édulcorants alimentaires fassent actuellement l’objet de nombreux débats et critiques, le sirop de malt fait exception. C’est un ingrédient sécurisé, à ne pas craindre s’il s’affiche sur l’étiquette de vos aliments de prédilection.

ODST.

Ecrit par : Edeline
Mis à jour le vendredi 26 juillet 2019


Difficile pour Edeline de ne pas craquer pour une sucrerie jusqu’au jour où elle a décidé qu’il été temps de grignoter malin en excluant l’isoglucose et en privilégiant les sucres bio. Psychologue et journaliste santé, suivez les explications de cette rédactrice passionnée par tout ce qui touche de près ou de loin à la médecine et la psychologie. Edeline partage notamment sur OSDT tout ce qu'il faut retenir des bienfaits des nutriments tels que les minéraux ou les oligo-éléments. Et inversement, les effets délétères d'autres ingrédients sur la santé comme les édulcorants. Elle vous livre aussi le fruit de ses recherches sur l’IMC (Indice de Masse Corporelle) et vous informe sur différentes maladies comme celles qui sont liées à l’obésité et à l’inactivité physique tel que la lithiase vésiculaire.

On se dit tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable.

Il permet de prendre du recul sur notre vie et de comprendre là où l’on souhaite aller.

Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.

On se dit tout sur les réseaux sociaux