Sève de bouleau à quoi ça sert ?

Questions santé : sirop de bouleau c'est quoi? Pourquoi utiliser le sirop de bordeau ? Comment produire le sirop de bouleau? Sève de bouleau à quoi ça sert ?

Mis à jour le : 21 octobre 2019

Le sirop de bouleau est un édulcorant naturel inhabituel obtenu à partir de la sève de bouleaux. Il est utilisé à peu près de la même façon que le sirop d’érable, bien qu’il soit plus difficile à produire en raison de sa plus forte teneur en eau et de sa plus faible teneur en sucre.

Qu’est-ce que la sève de bouleau ?

Comme le sirop d’érable, la sève de bouleau contient des minéraux et des vitamines, bien que la teneur en sucres soit très différente. Une fois bouillie, pour réduire la teneur en eau, elle est légèrement plus sucrée que le sucre ordinaire ou le sirop d’érable. C’est un liquide visqueux brun comme le miel. Il peut être utilisé comme édulcorant seul ou comme ingrédient dans la cuisine.

pâtisserie utilisant du sirop de bouleau
Crédit photo :
© www.pixabay.com

Utilisations de la sève de bouleau :

Utilisé exactement comme le sirop d’érable, mais avec un arôme et une saveur plus subtils. Peut être utilisé pour les viandes émaillées et en cuisine, à la fois sucrées et salées. C’est cher, mais il peut rehausser le menu d’un restaurant en suggérant une expérience différente et rare.

Avantages de la sève de bouleau :

C’est un produit naturel non transformé. Contrairement au sucre raffiné, aucun produit chimique n’est utilisé dans sa fabrication. Il a une saveur agréable unique. C’est une bonne source de certains minéraux et elle contient également des vitamines B.

Attention à la sève de bouleau en excès :

C’est surtout du sucre et de l’eau. Par conséquent, s’il est pris en excès, il peut causer les mêmes problèmes que le sucre, c’est-à-dire la carie dentaire, le diabète et l’obésité. Pour cette raison, il doit être compté dans l’apport quotidien de sucre raffiné et la modération exercée. De plus, contrairement au sirop d’érable, il est riche en fructose.

Limites de sécurité

L‘Organisation mondiale de la santé recommande de ne pas dépasser 50 g de sucre raffiné par jour (environ 12 petites cuillères à café) pour un adulte moyen et envisage de réduire cette quantité à 25 g. Cela s’appliquerait à tous les sucres, y compris le sirop de bouleau.

Production de la sève de bouleau

C’est un produit naturel produit à partir de bouleaux. Un trou est percé dans l’arbre et un robinet est inséré pour permettre à la sève de s’écouler dans un seau. Le liquide recueilli est principalement de l’eau et doit être bouilli pour produire le sirop. Il faut beaucoup plus de réduction que pour le sirop d’érable, ce qui entraîne des coûts plus élevés. Aucun produit chimique ou enzymatique n’est utilisé dans le processus, c’est un produit totalement naturel.

Vous pouvez facilement tapoter votre propre sirop de bouleau. Des trousses sont disponibles pour quelques dollars en ligne et ce n’est pas compliqué. Et vous n’avez pas besoin d’être au Canada, les bouleaux d’Europe sont très appropriés ! Doit être fait à la fin février ou au début mars avant que les bourgeons ne gonflent et n’éclatent. Il peut être utilisé pour faire du vin, ou comme boisson à part entière. Pour produire le sirop, une chaleur longue et modérée est recommandée pour éviter de gâcher la saveur.

OSDT.

Ecrit par : Edeline
Publié le lundi 1 juillet 2019


Difficile pour Edeline de ne pas craquer pour une sucrerie jusqu’au jour où elle a décidé qu’il été temps de grignoter malin en excluant l’isoglucose et en privilégiant les sucres bio. Suivez les explications de cette rédactrice passionnée par tout ce qui touche de près ou de loin à la médecine et la psychologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.