Le hareng : comment cuisiner ce poisson gras ?

Questions santé : Comment reconnaître le hareng ? Quelles sont les meilleures parties du hareng ? Comment cuire le hareng ?

Mis à jour le : 15 avril 2020

Bon marché et abondants, le hareng est riche en gras, notamment l’acide gras oméga 3.  Par ailleurs, la disponibilité du hareng, son histoire et ses remarquables bienfaits pour la santé exigent notre attention. Mais comment intégrer ce poisson dans vos menus ? Découvrons comment cuisiner le hareng.

Le hareng, le poisson au bon gras

Le hareng est un poisson que l’on retrouve facilement et qui, en plus d’apporter des protéines, apporte du “bon gras” qui aide au bon fonctionnement cardiovasculaire.

Poisson des eaux profondes des mers froides, le hareng est un poisson qui vit en “bande”.

Il est facilement reconnaissable avec son dos de couleur bleue et son ventre en couleur d’argent. Il mesure environ 25 cm de long.

On dit que c’est une bonne viande grasse, parce qu’il fournit des niveaux élevés d’acides gras oméga-3.

Selon l’OMS :

« Les acides gras oméga 3 sont des acides gras essentiels polyinsaturés à longue chaîne, indispensables à la bonne santé et au développement. »

hareng

Comment cuisiner le hareng ?

Ce poisson est vendu généralement soit en filet soit en rollmops (roulé de hareng avec un cornichon puis plongé dans du vinaigre)

La sur-cuisson ne convient pas à ce poisson. Cependant, faites attention aux arêtes lorsque vous le dégustez.

Ce poisson est salé, alors, pour réduire un peu son taux de sel, vous pouvez le laisser reposer dans un bac avec du lait pour quelques heures.

Si vous avez choisi de le faire griller, il ne sera pas nécessaire d’enlever ses écailles.

Les questions que vous vous posez sur le hareng

Quand le consommer ?

On le retrouve surtout à partir du mois d’octobre et ce, jusqu’au mois de décembre, juste avant la période de frais.

Comment faire pour connaître sa fraîcheur ?

Comme la grande majorité des poissons frais, (pour ne pas dire tous) il doit avoir une bonne odeur marine et surtout pas d’ammoniac. Ses yeux doivent avoir une teinte clair et doivent être bombés. Ses écailles doivent être brillantes.

Comment le conserver ?

Pour des harengs frais, deux jours maximum dans le réfrigérateur.

Si vous l’avez acheté salé ou bien fumé, vous pouvez le garder pour une durée un peu plus longue.

Si vous voulez le congeler, vous devrez le consommer au maximum après 3 mois.

Une des façons les plus traditionnelles de manger du hareng est de le fumer. Conservé par la fumée, il se conservera jusqu’à deux semaines au réfrigérateur.

Apport nutritionnel du hareng

Dans une portion de 100 g de ce poisson, on retrouve :

calories174 Kcals
protéines18 g
lipides10,6 g
glucides0 g

Bref

Etant considéré comme gras, ce poisson fournit des niveaux élevés d’oméga-3 bons pour le cœur et le cerveau. Avez-vous déjà entendu parlé de ce poisson ? Pour découvrir d’autres espèces, nous vous invitons à consulter nos articles sur le poisson.

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le lundi 24 juin 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.