Je suis fumeur, le coronavirus est-il plus dangereux pour moi ?

Questions santé : Suis-je plus exposé au coronavirus ? Que faire pour me protéger ?

Mis à jour le : 6 avril 2020

Depuis maintenant plusieurs semaines, le mardi 16 mars exactement, la majorité des Français sont confinés dans leur foyer. Beaucoup de nos repères et de nos habitudes sont bouleversées. Parmi ces habitudes, celle de fumer peut devenir un vrai challenge en cette période, entre promiscuité familiale et stress dû à la santé ou au travail. Dès lors, comment les fumeurs gèrent-ils le confinement ? Le réflexe de fumer une cigarette après le repas, ou le matin avec le café ? Vous êtes nombreux aussi, à vous inquiéter des effets du tabac sur votre santé et sur la possibilité d’attraper le virus. Suis-je plus exposé ? Ai-je plus de risque de tomber malade ? Que faire pour me protéger ? OSDT apporte des éléments de réponses à vos questions.

Fumeurs : 4 facteurs à prendre en compte face au covid-19

Pour pouvoir répondre à ces interrogations, vous devez être lucide sur vos habitudes de fumeur. On ne va pas se mentir, fumer n’est pas bon pour la santé, c’est peut-être le moment de réduire ou d’arrêter ! Toutefois pas de panique, voici 4 facteurs à évaluer pour déterminer l’impact sur votre santé :

Facteur n°1 : Êtes-vous en bonne santé actuellement ?

C’est le point majeur. Au-delà de vos habitudes en matière de tabagisme, être en bonne santé avec un bon système immunitaire est un atout considérable pour ne pas tomber malade, ou simplement pour subir le coronavirus en mode  “grosse grippe”. Le fait de ne pas avoir de maladie chronique, du diabète, de l’insuffisance rénale est un très bon début. Continuez à prendre soin de vous si tout va bien et soyez plus vigilant avec la cigarette si vous êtes plutôt fragile.

 

Facteur n°2 : Combien de cigarettes fumez-vous par jour ?

La fumée de la cigarette contient de nombreux enzymes et substances qui ont un impact sur votre système immunitaire. Votre consommation de tabac est corrélée à la fragilisation de votre organisme. Au-delà de 5 cigarettes par jour, selon le type de tabac, plus ou moins fort que vous fumez, vous irritez votre gorge, la trachée et vos poumons. Vous augmentez donc le risque d’exposition au virus. Allons plus loin selon votre profil d’addiction à la clope !

 

  • Vous êtes un fumeur occasionnel : vous pouvez garder votre petit plaisir, tout en restant vigilant.
  • Vous êtes un fumeur régulier avec une petite consommation : pas de risque en perspective, mais prenez soin de vous. Soyez attentif à votre santé et si c’est ok pour vous essayez de vous en passer ! (A lire aussi notre article sur comment arrêter de fumer sans prendre de poids)
  • Vous êtes un fumeur régulier avec une grande consommation : Soyez vigilant, si vous êtes sujets aux rhumes, aux bronchites régulières, aux angines, il est clair que vous avez un terrain à risque. Profitez-en pour réduire votre consommation, ou pourquoi pas vous mettre à la cigarette électronique qui pourraient être un excellent compromis. Vous pouvez choisir parmi différentes sortes de cigarettes électroniques, ce qui compte principalement c’est la qualité du liquide de la vapoteuse.
cigarettes électroniques
Optez pour les cigarettes électroniques Crédits photo : © Adobe Stock

 

Facteur n°3 : Comment prenez-vous soin de votre santé ?

C’est sans doute une clé majeure du bien-être et d’une bonne santé. Avoir un équilibre dans nos consommations alimentaires, d’alcool, de tabac, etc. Bien sur, un régime alimentaire composé de légumes verts pourrait vous faire le plus grand bien, toutefois, nous mettons l’accent sur 2 points aujourd’hui :

 

  • Le sport : Pratiquez-vous du régulièrement du sport ou une activité physique telle que la course ou la marche ? Cela peut vous aider à garder la ligne aussi ! On sous-estime bien souvent l’activité physique et ses bienfaits sur notre moral, notre santé et même notre sexualité.
  • Le stress : Comment gérez-vous habituellement votre stress ? En cas de coup dur, passez à la vapoteuse électronique ou à la tablette de chocolat ! Ne vous jetez pas sur votre paquet de cigarettes. Plus sérieusement, c’est peut être l’occasion pour vous d’essayer quelques choses de nouveau, comme la méditation, peindre, cuisiner, jouer, chanter ! Allez chercher votre imagination pour réduire votre stress et faites-vous plaisir !

 

Facteur n°4 : Depuis combien de temps fumez-vous ?

Les fumeurs habituels depuis plus de 15 ou 20 ans sont bien évidemment plus exposés. Plus la durée d’habitude de consommation de tabac est longue, plus vos poumons sont encrassés. Le COVID-19 est particulièrement agressif au niveau de cet organe respiratoire, car il entraîne une dégradation des tissus alvéolaires, qui permettent d’acheminer l’oxygène dans le sang. C’est ainsi que l’insuffisance respiratoire peut amener une personne au service de réanimation des urgences.

cigarette et coronavirus
Fumer pendant cette période de COVID-19 Crédits photo : © Unsplash

Comprendre comment s’attrape le COVID-19

Le facteur le plus déterminant est par le contact des mains, et les micro-gouttelettes de salives en parlant. D’où l’importance de rester à distance d’autres personnes. La durée de vie du virus en manu-portée est de 96 h, mais le virus perd de sa « virulence ».

Les symptômes du Coronavirus :

  • Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et la toux.
  • La perte brutale de l’odorat, sans obstruction nasale et disparition totale du goût sont également des symptômes qui ont été observés chez les malades.
  • Chez les personnes développant des formes plus graves, on retrouve des difficultés respiratoires, pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation et au décès.

Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/

 

Que faire en cas de symptômes ?

Si vous pensez avoir été exposé au coronavirus COVID-19 et que vous pensez avoir les symptômes cités précédemment, voici les bons réflexes à avoir :

  1. restez à domicile, évitez les contacts,
  2. appelez un médecin ou le numéro de permanence de soins de votre région. Ne vous rendez pas directement au cabinet, au laboratoire ou aux urgences. Vous pouvez bénéficier d’une téléconsultation.
  3. si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires appelez le SAMU- Centre 15.
coronavirus; corps medical
Vous pouvez bénéficier d’une téléconsultation, restez chez vous Crédits photo : © Unsplash

Rappels des gestes barrières

Voici quelques gestes simples que nous pouvons tous faire pour se protéger et limiter la propagation du virus :

  1. Se laver très régulièrement les mains, plusieurs fois par jour.
  2. Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir.
  3. Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter immédiatement.
  4. Se saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades et les bises !
  5. Respecter une distance sociale préconisée (1 m au moins).

 

Il est important que nous soyons tous responsables de ces bons comportements.

Conclusion : est-il dangereux de fumer en cette période de pandémie de COVID-19 ?

Dans le contexte actuel de confinement lié à l’épidémie du coronavirus, il est légitime de s’inquiéter et d’être plus stressé que d’habitude. C’est parfaitement humain et compréhensible. Que vous soyez fumeur ou non, notre conseil est de garder espoir et d’être optimiste. La peur ou le pessimisme ne vous aidera pas. La majorité des personnes malades guérissent du COVID-19. Attention, cela ne nous enlève pas la responsabilité de prendre la situation très au sérieux. Le tabac est certes un facteur potentiellement aggravant mais soyez responsable et lucide ! Vous pouvez vous prémunir et traverser cette crise. Prenez-soin de vous !

OSDT.

Ecrit par : Jean-Marc
Publié le vendredi 3 avril 2020


Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.