Compléments alimentaires et trouble de la mémoire

Questions santé : Est-ce ce les complément alimentaire sont efficaces ? Quels sont les véritables effets ? Comment fonctionne le cerveau ?

Mis à jour le : 3 décembre 2019

Il existe un grand nombre de variété de compléments alimentaires. En effet, de plus en plus de gens sont attiré par leurs bienfaits.

Y a-t-il des compléments alimentaires qui aident vraiment au fonctionnement du cerveau, comme la mémoire et la cognition ?

Il y a quelques suppléments qui peuvent apporter un bénéfice modeste avec la mémoire et la cognition chez certaines personnes : il s’agit de l’huile de poisson, de certaines vitamines B, des flavanols de cacao, de la curcumine (du curcuma), de l’huperzine A, de la vinpocetine et de l’acétyl-L-carnitine. Dans certaines situations, ils peuvent travailler ensemble.

Une étude a révélé que l’huile de poisson peut être utile pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, mais seulement pour celles qui ont également des niveaux adéquats de vitamines B.

Poisson, Colin d'Alaska
Complément alimentaire Crédit photo : © Adobe Stock

La CoQ10

Elle peut aider à améliorer les effets secondaires des statines, y compris la perte de mémoire.

À qui sont faites ces compléments alimentaires ?

Certaines formes de choline peuvent aider à améliorer la mémoire et l’attention à court terme chez les personnes âgées, ou améliorer la cognition chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer d’intensité légère à modérée, alors que d’autres formes de choline ne se sont pas révélées bénéfiques.

Chez les filles carencées en fer, la supplémentation en fer peut améliorer l’apprentissage et la mémoire.

Est-ce qu’il sont tous utiles et fiables ?

Bien que le thé vert ait été vanté pour améliorer le fonctionnement du cerveau, cet effet n’est pas bien établi. D’autres suppléments pour les fonctions cérébrales, comme le Gingko biloba et la vitamine E, n’ont, dans l’ensemble, pas été jugés utiles.

Sachez que certaines formules exclusives qui contiennent certains de ces ingrédients, comme Procera AVH, peuvent promettre plus d’avantages que ne le suggèrent les données cliniques. La FDA a averti que de nombreux suppléments promus pour traiter la maladie d’Alzheimer et la démence sont commercialisés avec des allégations non prouvées et « vendent de faux espoirs ».

Les compléments à éviter

La FDA a également conseillé aux consommateurs d’éviter les suppléments promus pour prévenir ou traiter les lésions cérébrales traumatiques. La vinpocétine et les ingrédients des suppléments de mémoire tels que Procera AVH et Alpha Brain peuvent causer des dommages fœtaux ou des fausses couches et ne devraient pas être pris par les femmes enceintes ou qui pourraient devenir enceintes.

Il peut également empêcher les plaquettes sanguines de former des caillots et pourrait dangereusement interagir avec d’autres suppléments d’amincissement sanguin comme l’ail, le ginkgo et la vitamine E à forte dose, et avec des médicaments comme l’aspirine, le clopidogrel (Plavix), la ticlopidine (Ticlid), la pentoxifylline (Trental) et la Coumadin.

OSDT.

Ecrit par : Viviane
Publié le vendredi 21 juin 2019


Passionnée par l'univers médical, le fonctionnement du corps humain et le traitement des pathologies, Viviane est depuis peu l'heureuse maman d'une petite fille. Sur OSDT, elle est attachée à nous guider pour trouver la source de nos maux et les moyens les plus efficaces afin de les traiter.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.