Le moringa, le complément alimentaire aux multiples bienfaits

Qu’est-ce que le moringa?

Le Moringa est une plante originaire des régions sub-himalayennes de l’Inde, du Pakistan, du Bangladesh et de l’Afghanistan. Il est également cultivé sous les tropiques. Les graines, les feuilles, les racines, les fleurs, l’écorce et surtout les fruits servent à fabriquer des médicaments.

Il est utilisé pour le « sang fatigué » (anémie), les douleurs articulaires comme l’arthrite et les rhumatismes, l’asthme, les maux d’estomac, les maux de tête, le cancer, la constipation, le diabète, la diarrhée, l’épilepsie, les ulcères digestifs et gastriques, les spasmes intestinaux, les troubles du cœur, l’hypertension, les calculs rénaux, la rétention des liquides, les problèmes thyroïdiens, les infections bactériennes, fongiques, virales et parasites.

On l’utilise aussi pour réduire l’enflure, augmenter la libido (comme aphrodisiaque), prévenir la grossesse, stimuler le système immunitaire et augmenter la production de lait maternel. Certains l’utilisent comme supplément nutritionnel ou comme tonique.

Il est parfois appliqué directement sur la peau en tant qu’agent antibactérien ou agent de séchage (astringent). Il est également utilisé pour traiter les abcès (poches d’infection), les pellicules, les pieds d’athlète, les maladies des gencives (tels que la gingivite), les morsures de serpent, les verrues et les plaies.

L’huile de graines de moringa est utilisée dans les aliments, les parfums et les produits de soins capillaires, ainsi que comme lubrifiant de machine.

Moringa complément alimentaire
Moringa Crédit photo : © www.pixabay.com

Le Moringa est une source alimentaire qui à son importance dans diverses parties du monde du fait de la facilité de sa culture et de son moindre coût. Il est également apprécié parce que ses feuilles retiennent beaucoup de vitamines et de minéraux une fois séchées.  On l’utilise en Inde et en Afrique dans les programmes d’alimentation pour combattre la malnutrition. Les pilons (gousses vertes immatures) sont préparées de la même façon que les haricots verts, tandis que les graines sont retirées des gousses plus matures et grillées comme des noix ou cuites comme des pois. Les feuilles sont cuites et utilisées comme des épinards, et elles sont également séchées et en poudre pour être utilisées comme condiment.

Le tourteau de graines restant après extraction du pétrole est ensuite employé comme engrais et aussi pour purifier l’eau de puits et pour éliminer le sel de l’eau de mer.

Prise orale

Asthme. Dans une étude précoce, la prise de 3 grammes de moringa deux fois par jour pendant trois semaines a réduit les symptômes d’asthme et la gravité des crises d’asthme chez les adultes.

Augmentation de la production de lait maternel. Les premières preuves suggèrent que la prise de 250 mg d’un supplément spécifique de moringa (Natalac) deux fois par jour après l’accouchement augmente la production de lait maternel.

  • « Sang fatigué » (anémie).
  • Arthrite
  • Cancer
  • Constipation
  • Contraception
  • Diabète
  • Diarrhée
  • L’épilepsie.
  • Douleurs à l’estomac (gastrite).
  • Ulcères de l’estomac et de l’intestin.
  • Maux de tête.
  • Problèmes cardiaques.
  • Hypertension artérielle.
  • Calculs rénaux.
  • Enflure (inflammation).
  • Troubles thyroïdiens.
  • Infections
  • Comme supplément nutritionnel.
  • Stimuler l’immunité.
  • Augmentation de la libido.
  • Autres conditions.

En application sur la peau

  • Pied d’athlète.
  • Pellicules.
  • Des verrues.
  • Infections cutanées.
  • Des morsures de serpent.
  • Maladie des gencives (gingivite).
  • Autres conditions.

Davantage de données sont nécessaires pour évaluer le moringa pour ces utilisations.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le Moringa contient des protéines, des vitamines et des minéraux. En tant qu’antioxydant, il semble aider à protéger les cellules des dommages.

Effets secondaires

Le Moringa est possiblement sûr lorsqu’il est pris et utilisé de façon appropriée.

Les feuilles, les fruits et les graines peuvent être sans danger lorsqu’ils sont consommés comme aliments. Cependant, il est important d’éviter de manger la racine et ses extraits. Ces parties de la plante peuvent contenir une substance toxique qui peut causer la paralysie et la mort. Le Moringa a été utilisé sans danger à des doses allant jusqu’à 6 grammes par jour pendant 3 semaines.

Il n’y a pas assez d’informations pour savoir si le moringa est sûr lorsqu’il est utilisé en quantités médicinales.

Précautions spéciales et mises en garde

Grossesse et allaitement : il est impossible d’utiliser la racine, l’écorce ou les fleurs du moringa si vous êtes enceinte. Les produits chimiques dans la racine, l’écorce et les fleurs peuvent provoquer la contraction de l’utérus, ce qui peut provoquer une fausse couche. Il n’y a pas assez d’informations disponibles sur l’innocuité de l’utilisation d’autres parties du moringa pendant la grossesse.

Le Moringa est parfois utilisé pour augmenter la production de lait maternel.

Certaines recherches suggèrent qu’il pourrait le faire, mais il n’y a pas assez d’information pour savoir s’il est sécuritaire pour le nourrisson qui allaite. Par conséquent, il est préférable d’éviter le moringa si vous allaitez.

Dosage

La dose appropriée de moringa dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. l’heure actuelle, il n’existe pas suffisamment d’informations scientifiques pour déterminer une gamme appropriée de doses de moringa. N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes.

Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.

ODST.

Ecrit par : Diana
Mis à jour le mardi 16 juillet 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

Découvrez leur profil ici

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.