La pratique du vélo électrique est bénéfique pour la santé selon une analyse documentaire

Questions santé : Quels sont les bienfaits de la pratique du vélo électrique sur la santé ?

Mis à jour le : 1 septembre 2020

Le vélo électrique : bonne ou mauvaise idée pour garder la forme ? Bien que la pratique du vélo “classique” reste meilleure pour la santé par rapport à celle du vélo à assistance électrique, les VAE montrent certains avantages, notamment par rapport à la marche à pied. C’est en tout cas la conclusion d’une étude publiée par la revue internationale de nutrition comportementale et d’activité physique (IJBNPA), dont l’objectif est d’évaluer les bienfaits de la pratique du vélo électrique sur la santé. OSDT vous propose une synthèse.

Une analyse documentaire empirique

Cette étude du IJBNPA porte sur une analyse documentaire qui se veut exhaustive. Elle interroge l’ensemble des facteurs de santé liés à l’utillisation d’un vélo à assistance électrique :

  • l’activité physique,
  • les effets cardio-respiratoires,
  • l’aspect métabolique,
  • sans oublier l’impact psychologique.

Dans la mesure du possible, les résultats obtenus ont été comparés à ceux du cyclisme et de la marche classique.

Cette vaste étude a regroupé plusieurs bases de données électroniques, des registres d’essais cliniques, de la littérature grise et des listes de référence. Des recherches manuelles ont été également effectuées ainsi que des études expérimentales ou observationnelles sur l’impact du cyclisme électrique sur l’activité physique et la santé.

vélo électrique ou e-bike
L’ère du vélo électrique ou de l’e-bike

En quoi le vélo électrique est-il meilleur pour la santé comparé à la marche ?

L’auteur principal de cette étude, Jessica Bourne, doctorante au centre de recherche biomédicale sur la nutrition de l’Université de Bristol, a examiné dix-sept études provenant du monde entier. Avec son équipe, ils ont pu relever que le cyclisme électrique “permettait une activité physique d’une intensité, certes inférieure par rapport au cyclisme classique, mais supérieure à celle de la marche”.

Alors que les publicités de l’industrie du VAE font la promotion d’une activité de loisir “sans sueur”, la pratique du vélo électrique serait dans les faits plus bénéfique pour la santé que ce que l’on serait tenté de croire.

Par ailleurs, la technologie d’assistance au pédalage peut être un élément déclencheur majeur pour encourager de nombreuses personnes, jusque-là inactives, à prendre le bidon.

D’après l’étude, “le vélo électrique peut améliorer la condition cardio-respiratoire des personnes physiquement inactives”.

Cependant, si on prend en compte le temps passé sur un vélo électrique par rapport au temps passé à marcher sur une même distance donnée, la dépense énergétique totale est plus faible lorsqu’on utilise un VAE que lorsqu’on marche. En d’autres termes, remplacer la marche par un trajet plus rapide en vélo électrique offrirait moins d’avantages en matière de santé. “Les individus devraient rouler plus longtemps pour une dépense énergétique hebdomadaire comparable”, indique l’étude.

Le vélo électrique remplace davantage la voiture que la marche à pied

Pour beaucoup, le fait d’utiliser un vélo à assistance électrique ne remplace pas un trajet à pied, mais une sortie en voiture. Dans ce cas, “le vélo électrique offre une alternative physique à l’aspect inactif associé aux déplacements motorisés”, selon l’analyse documentaire.

Une étude néerlandaise révèle que les Néerlandais se déplacent 50 % plus loin avec un VAE qu’avec un vélo conventionnel.

Et pour ceux qui doivent se déplacer en montagne, le passage au vélo électrique offrirait des avantages immédiats pour la santé. “La réduction de l’intensité requise pour une ascension est l’un des principaux arguments pour en faire du VAE un mode de transport alternatif actif”, conclu l’analyse.

Quel est le réel potentiel de remise en forme du vélo électrique ?

Une étude réalisée en mai 2018 par des chercheurs de l’Université de Bâle en Suisse montre que le vélo électrique présente des avantages au niveau de la santé comparables à ceux du vélo ordinaire. Après quatre semaines de cyclisme assisté, les participants de cette expérience en situation de surpoids ont enregistré une amélioration de leur forme cardio-respiratoire. Ces améliorations n’étaient guère différentes de celles enregistrées par un groupe témoin de cyclistes “classiques”.

L’utilisation d’un VAE peut “aider les personnes qui ont des problèmes de surpoids et les personnes âgées à maintenir une activité physique régulière dans leur hygiène de vie quotidienne”, a conclu l’un des auteurs de l’étude. Le professeur Arno Schmidt-Trucksäss complète son propos en ajoutant : “Ceux qui utilisent régulièrement des vélos électriques en profitent non seulement en termes de forme physique, mais aussi pour ses bienfaits sur la pression sanguine, le métabolisme des graisses et le bien-être mental”.

Cela rejoint d’autres études. En 2016, des chercheurs de l’Université du Colorado Boulder publient un texte dans le European Journal of Applied Physiology indiquant que les utilisateurs de VAE bénéficient d’un “entraînement efficace” et assez similaires à ceux des cyclistes “traditionnels” qui pédalent à des fins de loisir. Vingt profils sédentaires ont fait mesurer leurs indicateurs de santé et ont été chargés de se rendre à leur travail en e-bike. Au bout d’un mois, les participants de cet expérience ont présenté une meilleure capacité aérobique et un meilleur taux de sucre dans le sang.

En 2017, une étude norvégienne révèle que les pratiquants de vélo électrique sont physiquement actifs pendant 95 % du temps de la conduite. En effet, les chercheurs ont constaté que les cyclistes électriques étaient 8,5 fois plus actifs que lorsqu’ils étaient à l’arrêt, tandis que les cyclistes traditionnels étaient 10,9 fois plus actifs, une marge plus étroite que ce que les chercheurs avaient supposé avant l’étude.

Le vélo électrique : un best-seller

Au cours des cinq dernières années, les ventes de vélos électriques en Europe jouissent d’une forte croissance. En 2017, les ventes ont augmenté de 9 % aux Pays-Bas, de 19 % en Allemagne et de 30 % en France. Les ventes aux États-Unis ont également connu une forte croissance similaire, mais la récente imposition par l’administration Trump des droits de douane à 25 % sur les e-bikes fabriqués en Chine a considérablement freiné la demande américaine. (1)

L’attrait de ce nouveau produit tendance pour les entreprises du secteur du vélo est évident. En 2019, l’UE a produit plus de 11,4 millions de vélos. Cela représente une augmentation de 5 % par rapport à l’année précédente. (2) Mais si le marché des vélos conventionnels progresse peu, l’industrie du cycle a tout intérêt à promouvoir sa nouvelle “vache à lait”. Les organisations industrielles du monde entier font pression pour obtenir des subventions gouvernementales afin de stimuler l’achat de vélos électriques. On retrouve à quelques égards ce type de lobbying également dans le secteur de la voiture électriques.

Conclusion

Ainsi, selon cette étude, le vélo électrique peut vous aider à suivre les recommandations de l’OMS en matière d’activité physique (3), à améliorer votre condition physique, mais aussi votre bien-être psychologique.

En effet, l’e-bike offre plusieurs bienfaits intéressant pour la santé. Ce moyen de transport à faible impact carbone, constitue également une activité de loisir sociale lorsqu’elle est partagée à plusieurs.

En bref, le vélo électrique permet certes de faire de l’exercice, mais aussi de sortir prendre l’air ! Plusieurs études montrent que se concentrer sur la route tout en maintenant son équilibre aide à développer la concentration et la conscience du moment présent. Ce qui est très efficace pour lutter contre le stress, l’anxiété et la dépression. Ce type d’exercice favorise la libération des endorphines, ce qui aide à vous sentir mieux tout en réduisant votre niveau de stress.

À ce titre, les VAE offrent une alternative intéressante au cyclisme traditionnel. Les recherches futures devraient examiner les effets à long terme de la pratique du vélo électrique sur la santé en utilisant des modèles de recherche encore plus pointus…

Sources et informations complémentaires

  1. Comment l’Europe a sauvé le vélo français www.lesechos.fr
  2. Which EU country is the biggest producer of bicycles? ec.europa.eu
  3. Activité physique : www.who.int

OSDT.

Ecrit par : Anaëlle
Publié le lundi 31 août 2020


Journaliste nutrition et santé, Anaëlle est là pour nous parler des pathologies courantes ; quelles en sont les causes et comment les traiter.
Elle est passionnée par la pharmacologie, la psychologie et la physiologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.