Le lithium, l’oligo-élément efficace dans les traitements psychiatriques

Le lithium est un oligo-élément rare est peu connu mais on en trouve quand même des traces dans la plupart des organes.

Quelles sont les caractéristiques principales du lithium?

Connu sous le symbole Li du tableau périodique des éléments, on retrouve le lithium dans la croûte terrestre avec une proportion variable selon le type de roche. On peut aussi retrouver cet oligo-élément dans quelques plantes et dans le plancton.

Dans l’organisme humain, on constate le lithium sous forme de trace se dispersant dans l’ensemble des organes.

Vertus de l’oligo-élément dans l’organisme

Cet oligo-élément est généralement utilisé dans les traitements psychiatriques mais son rôle dans la nutrition n’est pas encore démontré. On estime qu’il aide à la santé mentale.

D’après les études faites dans des publications scientifiques en date de 2009 démontre un lien entre un faible taux en lithium dans l’eau de boisson et une fréquence plus importante des suicides et des crimes. La conclusion des chercheurs est qu’une consommation de boisson contenant au moins 70 à 170 µg de lithium/litre aurait un effet sur le comportement et pourrait éviter les violences.

Il semble jouer un rôle essentiel au début du développement du foetus et aiderait, prématurément, au bon fonctionnement de diverses enzymes et facteurs de croissance.

lithium
lithium Crédit photo : © pixabay

Les Apports nutritionnels du lithium

En 2000 les chercheurs de l’Afssa n’ont annoncé aucune recommandation relatif aux apports conseillés en cet oligo-élément. En 2002 d’après le chercheur G.N. Schrauer de l’Université de Californie, une prise provisoire quotidienne de 1g pour un adulte de 70kg est préconisée.

Dans quels Aliments y-at’il de plus de cet l’oligo-élément?

On retrouve cet oligo-élément dans la plupart des aliments d’origine végétale comme les légumes, les céréales et les autres graines dont le quota est très variable. Le lithium se trouve aussi dans quelques poissons et fruit de mer.

Que traite l’oligo-élément

Traitement des troubles bipolaires

Depuis les années 1970, cet oligo-élément est recommandé à forte dose comme régulateur d’humeur. Il reste le traitement de référence pour les troubles bipolaires. Souvent combiné à du valproate, qui est également un médicament anti-dépresseur et qui régularise l’humeur.

Il est idéalement prescrit en traitement de fond pour éviter les rechutes. Pour bien doser la prise de lithium, une prise de sang régulière est recommandée  car le ligne entre la dose efficace et la dose toxique est mince.

Traitement de la dermatite séborrhéique

Comme traitement dermatologique, le gluconate de lithium est prescrit sous forme de gel qu’il faut appliquer localement.

Son réel fonctionnement est encore non déterminé, par contre, on sait qu’il a une action antifongique et anti-inflammatoire contre les mycoses.

Traitement d’appoint de l’irritabilité ou des troubles du sommeil

En oligothérapie, il est employé comme modificateur de terrain au cours des manifestations psychiques ou psychosomatiques de l’enfant âgé de 6 ans et plus et de l’adulte.

Traitement de la sclérose latérale amyotrophique

En 2008, le lithium a été suggéré comme traitement de la sclérose latérale amyotrophique.

Un recherche importante a prouvé que sur 16 patients traités, 9 ont présenté une baisse d’environ 40% des troubles fonctionnels occasionnés par la maladie. Les recherches faites ont montré que les patients traités à long terme sous lithium, pour une affection psychiatrique, affichait moins de pathologie neurologique.

Malheureusement, les recherches faites en 2008 n’ont pas été des plus fructueuses. L’étude de 12 essais faite sur 1100 patients présente une conclusion non satisfaisante ne pouvant pas démontrer l’efficacité du lithium. Face aux effets secondaires subis à cause de la prise à forte dose de lithium, certains essais ont été abandonnés.

Risque sur un traitement non équilibré

En cas de déficience

Chez l’animal comme chez le rat, la carence en lithium provoque des problèmes du comportement qui augmente leur taux de mortalité et provoque des problèmes lors de la reproduction.

Chez les humains, il n’est pas démontré qu’une carence en lithium provoque une maladie quelconque, cependant un manque de lithium pourrait provoquer un trouble du comportement.

En cas de surdosage

Le lithium pris à forte dose sous forme de traitement a fait l’objet de nombreuse recherches.
En cas d’excès, on peut distinguer les symptômes suivant: des tremblements, des troubles de l’équilibre et de la vigilance, des troubles digestifs notamment des nausées, et une sensation anormale de soif.

Un excès de lithium peut aussi entraîner une insuffisance rénale chronique, une hypothyroïdie, et des troubles du rythme cardiaque.

Interférences

On a remarqué des interférences seulement pour les études faite sur le lithium pris à une dose assez conséquente sous la forme de médicament.

  1. Si on décide soudainement d’arrêter de consommer de la caféine, du thé ou du coca, cela entraîne une hausse de la lithiémie.
  2. Il n’est pas très recommandé de prendre du lithium quand on boit de l’alcool.
  3. Beaucoup de médicaments ne sont pas compatibles avec le lithium. Il peut soit augmenter soit baisser son taux. Dans un cas où la prise de ces médicaments est nécessaire, le médecin traitant est obligé de faire un suivi de la lithiémie, de façon à adapter les doses.

Ecrit par : Diana

Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Mis à jour le mardi 25 juin 2019

Commentez

Il n'y a pas de commentaire sur cet article

On se dit tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable.

Il permet de prendre du recul sur notre vie et de comprendre là où l’on souhaite aller.

Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.

On se dit tout sur les réseaux sociaux