Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Rétinopathie diabétique
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Rétinopathie diabétique

  0 Votes

 

Définition de la rétinopathie diabétique


La rétinopathie diabétique est une des complications liée à l’atteinte des petits vaisseaux de la rétine (lésions microangiopathiques du diabète) : elle peut aboutir à terme à une cécité. La rétinopathie survient généralement après 5 à 7 ans d’évolution de la maladie diabétique et augmente avec l’ancienneté du diabète. Le dépistage est un élément fondamental de prise en charge du diabétique car la rétinopathie diabétique évolue à bas bruit avec des lésions irréversibles.

 

Risques et origines de la rétinopathie diabétique


La rétinopathie diabétique est une des cinq principales causes de cécité en Europe et la première avant l’âge de 55 ans. Sa fréquence augmente avec la durée du diabète et le niveau d’hyperglycémie.


La rétinopathie diabétique atteint les patients ayant un diabète nécessitant des injections d’insuline (diabétiques insulinodépendants DID ou type 1) et les patients diabétiques non insulinodépendants (DNID ou type 2) avec la même fréquence. Le contrôle de la glycémie est un facteur de prévention essentiel d’apparition de la rétinopathie.

40 % des diabétiques sont porteurs d’une rétinopathie, ce qui représente environ un million de patients en France.

 

Causes et mécanismes de la rétinopathie diabétique


La rétinopathie diabétique est une conséquence de l’hyperglycémie. Les capillaires rétiniens s’altèrent et sont obstrués ; à côté de ces territoires plus vascularisés, des microanévrismes (dilatations) se développent. Cette dilatation et cette occlusion des capillaires rétiniens sont les premières lésions visibles, car elles aboutissent à un œdème (gonflement) rétinien et parallèlement à un manque d’oxygène.


Des complications sont fréquentes, comme une hémorragie intravitréenne ou un décollement de la rétine.
Tous ces phénomènes aboutissent à une baisse de l’acuité visuelle voire à une cécité.
L’hypertension artérielle est un facteur aggravant de cette rétinopathie diabétique.

 

Symptômes de la rétinopathie diabétique


La rétinopathie diabétique est au début asymptomatique. Le diabétique a une acuité visuelle normale, et n’a aucune douleur ni manifestation ophtalmologique. La rétinopathie diabétique est découverte par l’examen ophtalmologique systématiquement réalisé lors du diagnostic de diabète, ou au cours de la surveillance annuelle.


La baisse de l'acuité visuelle peut révéler un symptôme de la rétinopathie diabétique. Ce symptôme survient généralement tardivement avec des lésions évoluées et irréversibles.


 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



La rétinopathie diabétique est une cause majeure de cécité. Seul le dépistage annuel par un fond d’œil permet de repérer et traiter les premières lésions.
en savoir plus

en savoir plus



Sur le diabète

Le diabète de type 1

Le diabète de type 2

 

Sur les troubles de la vue

Le glaucome

La cataracte

Les troubles de la vue

 

Sur l'alimentation

Recettes pour diabétiques

Régime végétarien et végétalien

 

Sur les compléments alimentaires adaptés

En cas de dégénérescence de l'oeil

 

Sur le médicament

Qu'est-ce qu'un médicament ?

 

Sur le domaine pharmaceutique

Rôle du pharmacien

 

Sur les autres traitements

Les cures thermales

 

Sur le système de soins

Le médecin traitant

La carte vitale

 

Sur les remboursements

La Couverture Maladie Universelle de base (CMU) et la CMU complémentaire


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.