L’eczéma : nos conseils pour alléger les symptômes et éviter la maladie !

Questions santé : Comment prévenir l'eczéma ? Quelles sont les causes de l'eczéma ? Quels sont les symptômes de l'eczéma ?

Mis à jour le : 26 novembre 2019

L’eczéma est une maladie qui rend votre peau rouge et démangeante. C’est fréquent chez les enfants, mais peut survenir à tout âge. L’eczéma est de longue durée (chronique) et tend à se manifester périodiquement. Elle peut s’accompagner d’asthme ou de rhume des foins.

Les symptômes de l’eczéma

Les signes et symptômes de l’eczéma varient considérablement d’une personne à l’autre et incluent :

  • Peau sèche
  • Démangeaisons, qui peuvent être intenses, surtout la nuit
  • Taches rouges à gris brunâtre, en particulier sur les mains, les pieds, les paupières, à l’intérieur de la courbure des coudes et des genoux, le visage et le cuir chevelu.
  • Petites bosses surélevées, qui peuvent laisser fuir du liquide et former une croûte lorsqu’elles sont éraflées.
  • Peau épaissie, craquelée et squameuse
  • Peau crue, sensible et enflée à cause des égratignures
Eczéma Démangeaison
Eczéma Crédit photo : pixabay

L’eczéma commence le plus souvent avant l’âge de 5 ans et peut persister jusqu’à l’adolescence et l’âge adulte. Pour certaines personnes, elle s’enflamme périodiquement, puis s’éclaircit pendant un certain temps, même pendant plusieurs années.

Les causes de l’eczéma

La cause spécifique de l’eczéma demeure inconnue, mais on croit qu’il se développe en raison d’une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux.

Facteurs génétiques

Les enfants sont plus susceptibles de développer de l’eczéma si l’un de leurs parents est atteint de la maladie ou d’une autre maladie atopique.

Si les deux parents ont une maladie atopique, le risque est encore plus grand.

Facteurs environnementaux

Les facteurs environnementaux sont également connus pour faire ressortir les symptômes de l’eczéma, tels que :

  • Les irritants comme les savons, détergents, shampooings, désinfectants, jus de fruits frais, viandes ou légumes.
  • Les allergènes comme les acariens, animaux domestiques, pollens, moisissures et pellicules.
  • Les microbes comme les Staphylococcus aureus, virus et certains champignons.
  • Températures chaudes et froides
  • Certains aliments comme les produits laitiers, œufs, noix et les graines, produits de soja et blé.
  • Le stress
  • Les changements des niveaux hormonaux pendant la grossesse ou à certains moments du cycle menstruel.
eczema allergie rougeur
L’eczéma est causé par des facteurs génétiques mais aussi environnementaux

Les traitements de l’eczéma

Il n’existe aucun remède contre l’eczéma. Le traitement de la maladie vise à guérir la peau affectée et à prévenir les poussées de symptômes. Les médecins suggéreront un plan de traitement en fonction de l’âge, des symptômes et de l’état de santé actuel de la personne.

Pour certaines personnes, l’eczéma disparaît avec le temps. Pour d’autres, il s’agit d’une maladie qui dure toute la vie.

Les préventions de l’eczéma

Les conseils suivants peuvent aider à prévenir les poussées de l’eczéma et à minimiser les effets desséchants du bain :

Hydrater votre peau au moins deux fois par jour.

Les crèmes, onguents et lotions scellent l’hydratation. Choisissez un ou plusieurs produits qui vous conviennent. L’utilisation de vaseline sur la peau de votre bébé peut aider à prévenir le développement de l’eczéma.

Essayer d’identifier et d’éviter les déclencheurs qui aggravent la condition.

Les choses qui peuvent aggraver la réaction cutanée comprennent la transpiration, le stress, l’obésité, les savons, les détergents, la poussière et le pollen. Réduisez votre exposition aux éléments déclencheurs.

Eviter certains aliments

Les nourrissons et les enfants peuvent souffrir d’éruptions cutanées en mangeant certains aliments, y compris les œufs, le lait, le soja et le blé. Discutez avec le médecin de votre enfant de la possibilité d’identifier des allergies alimentaires potentielles.

Prenez des bains ou des douches plus courts.

Limitez vos bains et douches à 10 à 15 minutes. Et utilisez de l’eau tiède plutôt que de l’eau chaude.

Prenez un bain d’eau de Javel.

Le médecin recommande d’envisager un bain d’eau de Javel pour aider à prévenir les poussées. Un bain de ce produit dilué diminue les bactéries sur la peau et les infections associées. Pour ce faire, ajoutez 1/2 tasse d’eau de Javel domestique, non concentrée, dans une baignoire de 40 gallons (151 litres) remplie d’eau chaude. Les mesures s’appliquent à une baignoire de taille standard  remplie jusqu’aux trous de drainage de trop-plein.

Tremper à partir du cou vers le bas ou juste les secteurs affectés de la peau pendant environ 10 minutes. Ne pas immerger la tête dans l’eau. Cependant, notez que le bain d’eau de Javel ne peut pas être fait plus de deux fois par semaine.

N’utilisez que des savons doux.

Choisissez des savons doux. Les savons déodorants et les savons antibactériens peuvent éliminer plus d’huiles naturelles et assécher votre peau.

Séchez-vous soigneusement.

Après le bain, séchez doucement votre peau avec une serviette douce et appliquez une crème hydratante pendant que votre peau est encore humide.

 

OSDT.

Ecrit par : Dorothée
Publié le mercredi 3 juillet 2019


Journaliste bien-être spécialisée en micro-nutrition, Dorothée partage ici ses réflexions et sa passion autour des piliers fondamentaux de la santé et du bien-être. Sur OSDT, elle partage notamment ses conseils en matière d'alimentation, régime, beauté, famille, thérapie et vous conseillera sur comment vous garder en bonne santé tous les jours.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.