La cryothérapie contre les douleurs chroniques ?

Questions santé : La cryothérapie est-elle efficace contre les douleurs chroniques ?

Mis à jour le : 25 novembre 2020

Déjà très populaire aux États-Unis et auprès des sportifs pour soigner leurs blessures musculaires et les aider à récupérer après un effort intense, la cryothérapie est aujourd’hui aussi connue pour soulager une multitude d’autres affections. Des célébrités comme Jennifer Aniston, LeBron James ou Justin Timberlake se seraient déjà essayées à la WBC ou “Whole Body cryotherapy” (1), une technique de soin par le froid extrême qui revendique de nombreux bienfaits pour le corps, dont celui de lutter contre les douleurs chroniques… Alors, réelle alternative médicale ou effet de mode ? OSDT a mené sa petite enquête.

Douleur chronique : définition

On parle de douleur chronique lorsqu’une douleur persiste pendant plus de 3 à 6 mois et s’avère rebelle aux traitements conventionnels. Cette condition peut être liée à une maladie ou à une déficience.

Si vous pensez souffrir d’une douleur chronique, prenez rendez-vous avec un médecin, car vous pourriez avoir besoin d’une prise en charge particulière.

La cryothérapie, un anti-douleur chronique ?

La cryothérapie, qui littéralement signifie “la thérapie par le froid” peut s’apparenter dans sa forme la plus simple à ce sac de petits pois congelés que vous placez sur la cheville ou le genou enflé de votre enfant afin d’atténuer sa douleur.

Aujourd’hui, la cryothérapie peut être appliquée de différentes manières, notamment :

  • par des poches de glace,
  • par des sprays réfrigérants,
  • par des massages glacés,
  • par des bains froids à remous,
  • par dans des appareils ou des enceintes laissant la tête en dehors,
  • dans des chambres froides,
  • ou encore des bains de glace.

Selon ses promoteurs, la cryothérapie apaise les douleurs chroniques et serait indiquée pour certaines maladies chroniques mal soulagées par la médecine traditionnelle, telles que : (2)

En effet, avec des températures de froid extrême (-130°), l’organisme a pour réaction de déclencher des effets biochimiques et hormonaux améliorant de manière considérable ses prédispositions à l’analgésie, donc au soulagement des douleurs au niveau du corps. Ainsi, de nombreux centres, notamment des instituts et des centres de thalassothérapie, vous proposent désormais la possibilité de pouvoir profiter des bienfaits de la cryothérapie.

La thérapie par le froid comme traitement de la douleur à la maison

Lorsqu’elle est utilisée pour traiter la douleur à domicile, la cryothérapie peut s’appliquer à l’aide de blocs de glace ou de gel qui sont généralement conservés au congélateur. Ces produits restent l’un des remèdes les plus simples pour réduire la douleur et le gonflement à la maison.

cryotherapie chroniques douleurs

Quelles sont les douleurs qui peuvent être soulagées par la cryothérapie ?

La cryothérapie peut être utilisée pour apaiser des souffrances provenant :

  • de tendinite
  • des entorses
  • du genou du coureur
  • de douleur arthritique
  • de douleur lombaire
  • d’une arthroplastie de la hanche ou du genou
  • de douleur ou de gonflement situé sous un plâtre ou une attelle

Les avantages de l’application de la glace sont notamment les suivants :

  • Elle abaisse la température de votre peau.
  • Elle réduit l’activité nerveuse.
  • Elle réduit la douleur et le gonflement.

La cryothérapie domestique peut être particulièrement efficace lorsque vous souhaitez réduire la douleur avec un gonflement, notamment lorsqu’elle est située autour d’une articulation ou d’un tendon.

Pourquoi la cryothérapie est-elle utile contre les douleurs chroniques ?

Si la cryothérapie peut être administrée localement, en utilisant simplement des poches de glace sur une partie spécifique du corps, comme en cas de mal de dos chronique par exemple. Elle peut aussi être appliquée sur toute la surface corporelle, notamment pour traiter les douleurs chroniques.

Cette technique consiste à exposer le corps à des vapeurs qui atteignent des températures extrêmement basses allant de moins 93 à moins 148 degrés Celsius. Les personnes qui choisissent de se faire traiter par ce procédé sont enfermées dans des espaces relativement confinés, généralement pendant deux à quatre minutes, de l’une des deux façons suivantes :

  1. Une personne se tient seule dans une enceinte ouverte sur la partie supérieure. Son torse et ses jambes sont enfermés dans l’appareil et exposés à des températures glaciales, tandis que sa tête reste au-dessus de l’enceinte à température ambiante.
  2. Plusieurs personnes se placent debout ou assises dans une chambre froide totalement fermée pendant deux à quatre minutes. Le corps entier, y compris la tête, est exposé à des températures glaciales, générées par l’azote liquide. D’autres appareils de cryothérapie fonctionnent en refroidissant l’air dans un circuit.

cryotherapie contre les douleurs chroniques

Quelle action de la cryothérapie ?

Les effets de la cryothérapie sur l’organisme sont loués depuis l’Antiquité. Il y plus de deux mille cinq cents ans, déjà Hippocrate recommandait d’appliquer de la glace sur les traumatismes. Néanmoins, en 2020, cette approche ne fait toujours pas l’unanimité auprès du corps médical. Car, si certains médecins généralistes peuvent vous encourager à tester la “thérapie par le froid” qui peut avoir des effets intéressants à court terme, notamment quand elle est combinée à de la kinésithérapie, d’autres sont beaucoup plus sceptiques face aux minces preuves scientifiques dont nous disposons à l’heure actuelle.

La cryothérapie sur tout le corps fonctionne-t-elle vraiment ?

C’est une très bonne question ! Un site web proposant des services de cryothérapie complets recommande à ses clients d’effectuer leur “propre recherche dans la littérature médicale”. Cela n’inspire pas vraiment confiance, n’est-ce pas ? Un autre fournit des liens vers des dizaines d’études si variées qu’il en devient très difficile de se faire un avis.

Finalement, que se passe-t-il réellement sur le plan physiologique lorsque le corps d’une personne reste dans ces chambres pendant deux à quatre minutes ? Quels sont les effets de ces températures froides sur la pression sanguine, le rythme cardiaque et le métabolisme ?

Pour le moment, “nous ne le savons tout simplement pas”, répond Anna Ghambaryan, examinatrice scientifique. “À l’heure actuelle, les informations publiquement disponibles sont insuffisantes pour nous aider à répondre à ces questions”, précise-t-elle.

En bref

D’après les données disponibles, il est difficile de savoir si la cryothérapie sur le corps entier prévient ou traite de manière fiable une maladie particulière, si elle accélère la guérison ou si elle améliore véritablement les performances sportives. Et même si c’était le cas, il n’y a guère de preuves qu’elle soit plus utile que des options de cryothérapie beaucoup moins coûteuses, comme la simple application de glace sur une zone douloureuse.

Enfin, si vous êtes tenté par la cryothérapie, il conviendrait d’en discuter d’abord avec votre médecin traitant. Il sera le mieux placé pour évaluer les bénéfices et les risques de cette technique sur votre organisme, selon les caractéristiques médicales qui vous sont propres et les traitements éventuels dont vous faites l’objet.

Sources et informations complémentaires

  1. Whole Body Cryotherapy (WBC): A « Cool » Trend that Lacks Evidence, Poses Risks : fda.gov
  2. Cryothérapie : miracle ou mirage ? parismatch.com

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le mercredi 25 novembre 2020


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.