Calcul de l’IMA (Indice de Masse Adipeuse)

Questions santé : C'est quoi l'indice de masse adipeuse ? Comment interpréter les résultats de calcul de l'IMA ? Comment maîtriser sa masse de graisse ?

Mis à jour le : 15 juin 2020

La définition la plus élémentaire du surpoids et de l’obésité est d’avoir trop de graisse corporelle, au point de présenter des risques pour la santé. Un moyen fiable de déterminer si une personne a un pourcentage de graisse élevé est de calculer le rapport entre son poids et sa taille au carré : le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC). Mais l’IMC n’est pas vraiment une mesure parfaite, car il n’évalue pas directement la graisse corporelle. C’est pourquoi il existe un autre méthode de calcul vous permettant de mesurer plus précisément votre taux de graisse : l’IMA ou Indice de Masse Adipeuse. Découvrons plus en détails dans cet article comment calculer votre IMA.

Calculer l’indice de masse adipeuse ou IMA

Les scientifiques qui ont présenté l’IMA estiment que le tour de hanches et la taille sont très fortement associés au pourcentage de graisse dans le corps humain. L’IMA calcule en fait directement le pourcentage de masse grasse.

Pour connaître votre indice de masse graisseuse, vous devez renseigner votre taille T (en m) ainsi que votre tour de hanche ou circonférence de hanche H (en cm).

La formule est la suivante :

Indice de Masse Adipeuse = (H/(T∗T‾‾√2))−18

Il est à noter que ce calcul est différent du calcul de l’IMC. (1) C’est-à-dire que son interprétation est différente de celle de l’IMC.

Mesure de masse adipeuse

Comment interpréter les résultats de calcul de l’IMA ?

Après avoir effectué le calcul de l’IMA avec la formule, veuillez vous référer à ces interprétations en fonction du résultat obtenu. Elles permettent de voir les fourchettes pour les personnes en sous-poids, en bonne santé, en surpoids et obèses.

L’interprétation est différente selon le sexe de la personne.

Pour les femmes

De 20 à 40 ans  :

  • < 21% : Maigre
  • 21% à 33% : En bonne santé
  • 33% à 39% : En surpoids
  • > 39% : Obèse

De 41 à 60 ans :

  • < 23% : Maigre
  • 23% à 35% : En bonne santé
  • 35% à 40% : En surpoids
  • > 40% : Obèse

De 61 à 79 ans :

  • < 24% : Maigre
  • 24% à 36% : En bonne santé
  • 36% à 42% : En surpoids
  • > 42% : Obèse

Pour les hommes :

De 20 à 40 ans :

  • < 8% : Maigre
  • 8% à 19% : En bonne santé
  • 19% à 25% : En surpoids
  • > 25% : Obèse

De 41 à 60 ans :

  • < 11% : Maigre
  • 11% à 22% : En bonne santé
  • 22% à 27% : En surpoids
  • > 27% : Obèse

De 61 à 79 ans :

  • <13% : Maigre
  • 13% à 25% : En bonne santé
  • 25% à 30% : En surpoids
  • > 30% : Obèse

Maitriser son Indice de masse adipeuse

Conseils pour maîtriser sa masse de graisse

Il est prouvé qu’une alimentation saine présente de nombreux bienfaits pour votre santé, tels que la réduction des risques de maladie comme les maladies cardiovasculaires, hypertension, diabète de type 1 et 2, mais aussi un corps en meilleure santé. A contrario une alimentation hyperlipidique impacte sur le développement du syndrome métabolique.(2)

N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel de santé (votre médecin traitant) ou d’un nutritionniste pour suivre un régime alimentaire sain et pour adopter des bonnes habitudes alimentaires.

Par ailleurs, pour perdre du poids, et avoir un poids santé, il faut brûler plus de calories que ce que l’on consomme. L’activité physique peut vous aider à y parvenir en brûlant quelques calories supplémentaires. Elle est même vraiment bon pour la santé globale, car elle peut réduire le risque de certaines maladies. Même si parfois, l’activité sportive ne permet pas de perdre des kilos, elle vous aide à développer votre masse musculaire. Les abdos sont les plus conseillés, car ils vous permettent d’éliminer la graisse abdominale, comme la plupart de nos graisses se trouve dans le tissus adipeux dans la partie abdominale. L’aide d’un coach sportif peut vous être utile pour avoir la morphologie normal de votre rêve.

Enfin, suivre son poids et avoir un carnet de santé sont des bons moyens vous permettant de surveiller votre poids et de rester dans l’idéal théorique. Plusieurs autres méthodes de calcul vous permettent de calculer votre poids d’équilibre par rapport à votre poids actuel. Tous ces efforts valent vraiment la peine car ils vous permettent d’éviter l’excès de graisse qui est l’une des causes du cancer. Cependant, il est important de savoir distinguer les bonnes des mauvaises graisses.(3)

Sources et références

  1. La table IMC sur Haute Autorité de Santé
  2. L’impact de l’alimentation déséquilibrée sur le métabolisme selon medecinesciences.org
  3. Différences entre les acides gras insaturés et acides gras saturés sur sante.fr

OSDT.

Ecrit par : Dorothée
Publié le mardi 5 mai 2020


Journaliste bien-être spécialisée en micro-nutrition, Dorothée partage ici ses réflexions et sa passion autour des piliers fondamentaux de la santé et du bien-être. Sur OSDT, elle partage notamment ses conseils en matière d'alimentation, régime, beauté, famille, thérapie et vous conseillera sur comment vous garder en bonne santé tous les jours.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.