Tout sur la médecine traditionnelle indienne : histoire, composants

Tags :

.Les composants de la médecine traditionnelle indienne

La médecine traditionnelle indienne est l’un des plus anciens systèmes médicinaux traditionnels au monde. L’Inde a la particularité unique d’avoir différents systèmes de médecine traditionnelle bien connus, tels que l’Ayurveda, le Siddha, l’Unani, le Yoga, la naturopathie et l’homéopathie.

01 – Siddha

Sidha, l’ainé de la médecine traditionnelle indienne. Selon les principes du système de médecine siddha, la préparation polyherbante suivante, composée de 5 parties de plantes en proportions égales, soit Asparagus racemosus, Emblica officinalis, Salacia oblonga, Syzygium aromaticum et Tinospora cordifolia, a été formulée pour traiter les rats atteints du diabète de type 2. Ainsi, l’utilisation de plantes ayant des propriétés aphrodisiaques dans la formulation est une approche rationnelle et la première du genre, puisqu’il n’y a pas eu de rapports jusqu’ici. Les phénols et autres composés bioactifs présents dans les préparations polypharmaceutiques peuvent être responsables d’effets hypolipidémiants et d’une forte activité antioxydante.

Le traitement à base de préparation polyherbacée a inversé les activités des enzymes glycolytiques et gluconéogènes qui sont perturbées chez les rats diabétiques. Il est conclu que le traitement à base de polyherbes améliore le profil lipidique dérangé, le statut antioxydant, la teneur en glycogène et diminue la peroxydation des lipides, ce qui assure la stabilité de l’intégrité de la membrane et favorise ainsi le récepteur de l’insuline pour une meilleure tolérance au glucose par une approche globale.

02 – Unani

Unani, l’une des plus connues sur la médecine traditionnelle indienne. Dans la médecine Unani, les conditions sont souvent traitées avec des formules à base de plantes contenant une variété de substances naturelles. Par exemple, une formule connue sous le nom de Khamira Abresham Hakim Arshad Wala contient des plantes comme le safran, la cardamome, le laurier indien et le cédrat.

Considéré comme un tonique, Khamira Abresham Hakim Arshad Arshad Wala est censé améliorer la santé cardiaque et aider dans le traitement des problèmes cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle et l’angine. Les traitements couramment prescrits dans la médecine Unani comprennent également des changements alimentaires, la thérapie par sangsue et la chirurgie.

03 – Le yoga

Pour transmettre son message spirituel et guider ses séances, le yoga utilise souvent l’imagerie d’un arbre avec des racines, un tronc, des branches, des fleurs et des fruits. Chaque « branche » du yoga représente un objectif et un ensemble de caractéristiques différents.

Les six branches le sont :

  • Hatha yoga : C’est la branche physique et mentale conçue pour amorcer le corps et l’esprit.
  • Raja yoga : Cette branche implique la méditation et le strict respect d’une série d’étapes disciplinaires connues sous le nom des  » huit membres  » du yoga.
  • Karma yoga : C’est un chemin de service qui vise à créer un avenir libre de négativité et d’égoïsme.
  • Bhakti yoga : Cela vise à établir le chemin de la dévotion, un moyen positif de canaliser les émotions et de cultiver l’acceptation et la tolérance.
  • Jnana yoga : Cette branche du yoga concerne la sagesse, le chemin de l’érudit et le développement de l’intellect par l’étude.
  • Tantra yoga : C’est la voie du rituel, de la cérémonie ou de la consommation d’une relation.

Aborder le yoga avec un but spécifique en tête peut aider une personne à décider quelle branche suivre.

04 – Ayurveda

L’Ayurveda est né en Inde il y a plus de 5000 ans. Il est le plus ancien système de soins de santé pratiqué en continu dans le monde. Tiré d’une compréhension des rythmes et des lois de la nature, l’Ayurveda enseigne que les humains, en tant qu’êtres naturels, sont régis par les mêmes règles et lois que tous les autres êtres naturels. Si nous choisissons d’ignorer ces lois, alors des déséquilibres commenceront à apparaître, ce qui peut conduire à des désaccords et des maladies dans l’esprit et le corps.

Une approche ayurvédique traite chaque individu, en tenant compte de ses conditions psychologiques, émotionnelles et physiques uniques. Les déséquilibres dans le corps sont évalués par le système des cinq éléments : éther, air, feu, eau et terre. Le but de l’Ayurveda est d’enseigner aux gens comment atteindre une santé optimale par une compréhension plus profonde d’eux-mêmes et de leur propre nature particulière en relation avec le monde qui les entoure. C’est un système basé sur la guérison naturelle en renforçant le corps, l’esprit et l’âme et en permettant aux mécanismes naturels de guérison du corps de fonctionner à leur plein potentiel.

05 – Naturopathie

La naturopathie ou médecine naturopathique est une forme de médecine alternative. Elle emploie un ensemble de pratiques pseudoscientifiques qualifiées de « naturelles », « non invasives » et de promotion de « l’auto-guérison ». L’idéologie et les méthodes de la naturopathie sont fondées sur le vitalisme et la médecine populaire plutôt que sur la médecine factuelle. Les naturopathes recommandent généralement de ne pas suivre les pratiques médicales modernes, notamment les tests médicaux, les médicaments, les vaccins et la chirurgie. Les études et pratiques naturopathiques reposent plutôt sur des notions non scientifiques. Elles menent souvent aux diagnostics et traitements sans valeur factuelle.

La naturopathie est considérée par la profession médicale comme inefficace et peut-être nuisible, ce qui soulève des questions éthiques au sujet de sa pratique. En plus des accusations de la communauté médicale, comme l’American Cancer Society, les naturopathes ont été accusés à plusieurs reprises de charlatanerie et de charlatanisme. Au fil des années, plusieurs praticiens en naturopathie ont été reconnus criminellement responsables devant les tribunaux judiciaires du monde. Dans certains pays, c’est un délit criminel pour les naturopathes de se qualifier de professionnels de la santé.

06 – Homéopathie

L’homéopathie est une médecine holistique qui utilise des substances spécialement préparées et fortement diluées (données principalement sous forme de comprimés). Son but est de déclencher les mécanismes de guérison de l’organisme.

L’homéopathe prescrira les médicaments en fonction de l’ensemble des symptômes spécifiques du patient et de la façon dont il les ressent, en tenant compte de son état de santé général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *