Quelle est la définition médicale de l’allaitement maternel ?

Questions santé : Quels sont les avantages de l'allaitement maternel pour le bébé ? Quels sont les avantages de l'allaitement maternel chez l'a mère ? Quelle est la définition de l'allaitement maternel selon l'OMS ?

Mis à jour le : 7 décembre 2019

On estime que 820 000 décès d’enfants de moins de cinq ans pourraient être évités chaque année dans le monde grâce à une augmentation de l’allaitement maternel. Les organismes de santé, y compris l’Organisation mondiale de la santé (OMS), recommandent l’allaitement maternel exclusif pendant six mois. Cela signifie qu’aucun autre aliment ou boisson n’est généralement donné  bébé. Après l’introduction des aliments à six mois, on recommande notamment de continuer d’allaiter les nourrissons au sein jusqu’à un ou deux ans ou plus. Environ 38 % des enfants ne le sont que pendant leurs six premiers mois.

L’allaitement du point de vue médicale selon l’OMS

Selon l’OMS, L’allaitement maternel est la façon normale de fournir aux nourrissons les nutriments dont ils ont besoin pour une croissance et un développement sain.

Le colostrum, le lait maternel jaunâtre et collant produit à la fin de la grossesse, est recommandé par l’OMS comme l’aliment parfait pour le nouveau-né. L’allaitement doit être commencé dans la première heure suivant la naissance.

L’allaitement maternel exclusif est recommandé jusqu’à l’âge de 6 mois. Cependant, la mère doit continuer d’allaiter même si bébé prend d’autres aliments complémentaires, ceci jusqu’à l’âge de deux ans ou plus.

Les professionnels de la santé recommandent que l’allaitement commence dès la première heure de la vie du bébé et continue aussi souvent et autant que le bébé le souhaite.

Au cours des premières semaines de vie, les bébés peuvent téter environ toutes les deux ou trois heures et la durée de l’allaitement est habituellement de dix à quinze minutes par sein. Les enfants plus âgés tètent moins souvent.

L’allaitement présente plusieurs avantages pour la mère et le bébé.

Allaitement exclusif avant 6 mois
Allaitement exclusif avant 6 mois

Avantages de l’allaitement

Pour l’enfant, l’allaitement maternel :

  • diminue le risque d’infections des voies respiratoires et de diarrhée
  • peut aussi améliorer le développement cognitif
  • réduit le risque d’obésité à l’âge adulte.

Pour la mère :

Les avantages pour la mère comprennent :

  • moins de pertes sanguines après l’accouchement,
  • un meilleur rétrécissement de l’utérus et
  • une diminution de la dépression post-partum.
  • L’allaitement retarde le retour des règles et de la fertilité, un phénomène appelé aménorrhée lactationnelle
  • Les avantages à long terme pour la mère comprennent une diminution du risque de cancer du sein, de maladies cardiovasculaires et d’arthrite rhumatoïde.
  • L’allaitement est moins coûteux que la préparation pour nourrissons.

Mécanisme de l’allaitement maternel

Les changements au début de la grossesse préparent le sein à l’allaitement. Le sein est en grande partie composé de tissu adipeux (graisse) avant la grossesse. Mais sous l’influence des hormones œstrogènes, progestérone, prolactine et autres hormones, les seins préparent la production de lait pour le bébé. Il y a une augmentation du flux sanguin vers les seins. La pigmentation des mamelons et de l’aréole augmente également. La taille augmente également, mais la taille du sein n’est pas liée à la quantité de lait que la mère sera capable de produire après la naissance du bébé.

Alimentation mixte après 6 mois
Alimentation mixte après 6 mois

Au deuxième trimestre de la grossesse, le colostrum, un liquide épais jaunâtre, commence à être produit dans les alvéoles et continue d’être produit pendant les premiers jours après la naissance jusqu’à ce que le lait « entre », environ 30 à 40 heures après l’accouchement. Lorsque le bébé tète le sein de sa mère, une hormone appelée ocytocine oblige le lait à s’écouler des alvéoles (lobules), par les canaux (canaux de lait) dans les sacs (bassins de lait) derrière l’aréole, puis dans la bouche du bébé.

L’ocytocine contracte le muscle lisse de l’utérus pendant et après la naissance, appelé période post-partum, durant l’allaitement. Cet hormone stimule également la contraction des muscles lisses entourant les alvéoles pour presser le lait nouvellement produit dans le système de conduits. L’ocytocine est nécessaire pour que le réflexe d’éjection du lait, ou éjection, en réponse à la tétée, se produise.

Le lait maternel

Toutes les propriétés du lait maternel ne sont pas comprises, mais sa teneur en nutriments est relativement constante. Le lait maternel est fabriqué à partir des nutriments présents dans le sang de la mère et dans ses réserves corporelles. L’allaitement maternel déclenche des réactions biochimiques qui permettent aux enzymes, aux hormones, aux facteurs de croissance et aux substances immunologiques de défendre efficacement le nourrisson contre les maladies infectieuses. Le lait maternel contient également des acides gras polyinsaturés qui favorisent le développement normal de la rétine et des neurones.

La composition du lait maternel change en fonction de la durée de l’allaitement et de l’âge de l’enfant. Le premier type, produit dans les premiers jours après l’accouchement, est appelé colostrum. Bien qu’il soit plus concentré que le lait mature, le colostrum est facile à digérer. Il a un effet laxatif qui aide le nourrisson à passer des selles précoces. Ceci favorise l’excrétion de l’excès de bilirubine, ce qui aide à prévenir la jaunisse. Il aide également à sceller le tractus gastro-intestinal du nourrisson contre les substances étrangères. Ce qui peut sensibiliser le bébé aux aliments que la mère a mangés.

Bien que le bébé ait reçu des anticorps par le placenta, le colostrum contient une substance nouvelle pour le nouveau-né, l’immunoglobuline A sécrétoire (IgA). Les IgA s’attaquent aux germes des muqueuses de la gorge, des poumons et des intestins, qui sont les plus susceptibles.

Les seins commencent à produire du lait mature vers le troisième ou le quatrième jour après la naissance. Au début d’une séance d’allaitement, les seins produisent d’abord du « lait de transition ». C’est un lait plus mince contenant de nombreuses protéines et vitamines. Ensuite viens le lait mature si le bébé continue de téter. Le lait mature a une couleur et une texture plus crémeuse. Il contient plus de gras.

 

OSDT.

Ecrit par : Viviane
Publié le vendredi 21 juin 2019


Passionnée par l'univers médical, le fonctionnement du corps humain et le traitement des pathologies, Viviane est depuis peu l'heureuse maman d'une petite fille. Sur OSDT, elle est attachée à nous guider pour trouver la source de nos maux et les moyens les plus efficaces afin de les traiter.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.