Guide des médicaments : les bronchodilatateurs

Questions santé : Comment prendre les bronchodilatateurs ? Comment se présentent les bronchodilatateurs ? Quels sont les effets secondaires des bronchodilatateurs ?

Mis à jour le : 22 novembre 2019

Les bronchodilatateurs sont un type de médicaments qui facilitent la respiration en détendant les muscles des poumons et en élargissant les voies respiratoires.

Indications thérapeutiques sur le bronchodilatateur

Ce médicament est souvent utilisé pour traiter les affections à long terme où les voies respiratoires peuvent devenir étroites et enflammées, telles que :

  • l’asthme : affection pulmonaire courante causée par une inflammation des voies respiratoires.
  • maladie pulmonaire obstructive chronique : maladie pulmonaire habituellement causée par le tabagisme qui cause un blocage des voies respiratoires, bien qu’elle puisse être partiellement renversée par un traitement.

Présentation des bronchodilatateurs

Substance(s) active(s) sulfate de salbutamol
Autres composants acide sulfurique dilué, chlorure de benzalkonium,
Médicament générique Non
Conditions de délivrance par ordonnance
Voie(s) d’administration oral par inhalation
Prix de vente 39,28 €
Taux de remboursement Sécurité sociale 65 %

La posologie des bronchodilatateurs

Pour les adultes de plus de 12 ans, la dose habituelle est de 2,5 mg à 5,0 mg jusqu’à 4 fois par jour.

Pour les enfants de 5 à 12 ans, la dose habituelle est de 2,5 mg jusqu’à 4 fois par jour.

Mode d’administration des bronchodilatateurs

L’administration des bronchodilatateurs est par inhalation.

appareil médicaments bronchodilatateurs

DANS TOUS LES CAS, SE CONFORMER STRICTEMENT À LA PRESCRIPTION MÉDICALE.

Contre-indications pour les bronchodilatateurs

Ne prenez jamais les bronchodilatateurs dans les cas suivants :

  • Hypersensibilité
  • Hyperthyroïdie
  • Glaucome
  • Diabète
  • Hypokaliémie
  • Crises d’épilepsie
  • Maladie cardiovasculaire (p. ex. insuffisance cardiaque, hypertension, arythmies, coronaropathie)

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MÉDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Mise en garde et précautions d’emploi des bronchodilatateurs

Assurez-vous de bien comprendre comment utiliser l’inhalateur. Bien agiter la boite avant de l’utiliser. Certains produits doivent être apprêtés avant la toute première utilisation ou si plusieurs jours s’écoulent entre les utilisations.

Placez la cartouche près de votre bouche et expirez. Appuyez sur le vaporisateur pendant que vous inspirez profondément. Retenez votre respiration pendant quelques secondes pour permettre au médicament d’être absorbé.

Si plus d’une inhalation est prescrite, attendre au moins une minute complète entre les inhalations.

Rincez-vous la bouche après l’utilisation pour aider à prévenir la sécheresse et à soulager l’irritation de la gorge.

Utilisez ce médicament exactement comme prescrit.

Ne l’utilisez pas plus fréquemment sans l’approbation de votre médecin.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MÉDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Les effets secondaires connus des bronchodilatateurs

Les effets secondaires des bronchodilatateurs peuvent varier selon le médicament que vous prenez.

Assurez-vous de lire le feuillet qui accompagne votre médicament pour connaître les effets secondaires spécifiques.

Les effets secondaires généraux des bronchodilatateurs comprennent :

  • tremblements, en particulier dans les mains
  • maux de tête
  • bouche sèche
  • battements cardiaques soudainement perceptibles
  • crampes musculaires
  • toux
  • nausées et vomissements
  • diarrhée

Les interactions bronchodilatateurs avec d’autres médicaments

Les bronchodilatateurs peuvent interagir avec d’autres médicaments, ce qui pourrait affecter leur mode d’action ou augmenter votre risque d’effets secondaires.

Les médicaments qui peuvent interagir avec les bronchodilatateurs comprennent :

  • certains diurétiques
  • certains antidépresseurs
  • la digoxine
  • les benzodiazépines
  • le lithium
  • les quinolones

Cette liste n’est pas exhaustive de tous les médicaments qui peuvent interagir avec les bronchodilatateurs, et toutes ces interactions ne s’appliquent pas à chaque type de bronchodilatateur.

Lisez toujours attentivement la notice qui accompagne votre médicament.

L’utilisation des bronchodilatateurs pendant la grossesse et l’allaitement

Dans la plupart des cas, ce médicament doit être pris normalement pendant la grossesse ou l’allaitement.

Mais parlez-en à votre médecin si vous utilisez régulièrement des bronchodilatateurs et que vous envisagez d’avoir un bébé ou si vous pensez être enceinte.

La grossesse peut affecter votre asthme, il est donc important de continuer à prendre vos médicaments et de les faire surveiller régulièrement pour vous assurer que la maladie est maîtrisée.

Les effets du sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Les bronchodilatateurs ne présentent aucun effet sur la conduite et l’utilisation des machines.

Sources :

 

OSDT.

Ecrit par : Dorothée
Publié le lundi 24 juin 2019


Journaliste bien-être spécialisée en micro-nutrition, Dorothée partage ici ses réflexions et sa passion autour des piliers fondamentaux de la santé et du bien-être. Sur OSDT, elle partage notamment ses conseils en matière d'alimentation, régime, beauté, famille, thérapie et vous conseillera sur comment vous garder en bonne santé tous les jours.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.