Faire l’amour pour la première fois, est-ce douloureux pour les femmes ?

Questions santé : Quelles sont les causes de la douleur ressentie lors de sa première fois ? Que faire si l'on a mal lors de son premier rapport sexuel ? Comment préparer sa première relation sexuelle ? Quels sont les risques d'avoir mal lors de sa première fois ?

Mis à jour le : 24 janvier 2020

L’expérience de la première relation sexuelle est souvent associée à beaucoup d’anxiété chez les femmes. Cette « première fois » est un rite de passage à l’âge adulte qu’il convient de soigner, car elle influencera durablement votre rapport au sexe. De nombreux articles sur le web préparent les jeunes femmes à éprouver une certaine douleur durant leur première expérience sexuelle. En réalité, le contexte douloureux reste très relatif. Il arrive très fréquemment que les femmes ne ressentent aucune gêne, ni souffrance pendant ou après leur premier acte sexuel. Est-il inévitable d’avoir mal la première fois que l’on fait l’amour ? Si cela se produit, que faire ? Quelles sont les causes de cette douleur ? OSDT vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur les risques douloureux de votre entrée dans la sexualité.

Syphilis
Sexe pour la première fois – Credit photo @ Adobe Stock

Quels sont les risques d’avoir mal lorsque l’on s’adonne au sexe pour la première fois ?

Lorsqu’une femme a des rapports sexuels vaginaux pour la première fois, cela peut être un peu douloureux, mais ce n’est pas toujours le cas. Si cela se produit, c’est en général parce que votre hymen a été touché pendant le rapport sexuel.

L’hymen est un mince tissu qui recouvre partiellement ou complètement l’entrée du vagin. Sa taille est variable et il peut être plus ou moins épaisse selon les femmes. Plus l’hymen est extensible, moins le sexe la première fois est douloureux. S’il n’est pas assez élastique, le premier rapport sexuel peut faire un peu mal et provoquer un léger saignement. Il s’agit de la source la plus courante de douleurs chez les femmes durant leur première expérience sexuelle.

Certaines pensent que si le pénis de leur partenaire est trop gros cela pourrait leur faire mal. Certes c’est possible, mais c’est tout de même très rare. La taille moyenne d’un pénis est d’environ de 12 à 17 cm de long en érection et un vagin a généralement une profondeur comprise entre 8 à 17 cm. Ce dernier peut s’étirer tant en hauteur qu’en largeur pendant les rapports sexuels et l’accouchement. Ainsi, un pénis trop gros n’est généralement pas la cause de la douleur.

Une autre cause fréquente de souffrance ou d’inconfort est lorsque le pénis pénètre profondément le vagin et entre en contact avec le col de l’utérus. Cela peut sembler plus inconfortable que douloureux, mais cette gêne peut généralement être facilement résolue en essayant une autre position sexuelle.

Enfin, parmi les autres raisons courantes pour lesquelles les femmes peuvent ressentir de la douleur pendant ou après leur premier rapport sexuelle, mentionnons quelques maladies :

7 conseils « sexe » pour sa première fois

Il n’existe aucune méthode miracle pour garantir une première expérience sexuelle totalement réussie. Chaque femme a une morphologie et un vécu différent. Il y a toutefois quelques conseils d’ordre généraux qui peuvent aider à ce que vos premiers ébats amoureux se passent sans encombre.

Avoir un partenaire qui est prêt à aller lentement et à être patient est un bonne chose. Pour les premières fois, la stimulation sexuelle est également très importante. S’engager dans des préliminaires est un excellent moyen d’assurer une première expérience positive.

Voici 7 conseils pour vous aider à réussir votre « première fois » :

  1. Discutez de la sexualité avec votre partenaire

    Abordez le sujet de votre activité sexuelle avec votre partenaire. Il est important que vous en parliez avant d’agir. Cette complicité vous permettra de vous préparer mentalement et de vous organiser au mieux pour que cet événement se passe en douceur et avec plaisir.

    « À l’époque, je sortais avec un garçon beaucoup plus âgé que moi : il avait déjà de l’expérience avec les femmes, mais il a patiemment attendu que je sois prête pour ma première fois. Cette soirée a été digne d’un conte de fées : il avait allumé des bougies partout dans sa chambre, il avait sorti des pétales de rose et de la musique… Ça a été très tendre et j’ai adoré ça. » – Zoé, 24 ans

  2. Favorisez les préliminaires

    Beaucoup de préliminaires peuvent vous aider à vous détendre, à vous sentir plus à l’aise et à réduire les risques douloureux d’une première expérience sexuelle. En vous assurant que votre vagin est suffisamment lubrifié avant que vous et votre partenaire ne commenciez sa pénétration, vous augmentez vos chances d’avoir une expérience agréable.

    Le fait d’être excité avant le début des rapports sexuels devrait augmenter la lubrification de votre vagin et réduire le risque de douleur associée à la friction. Vous pouvez essayer de prendre une douche chaude avec votre partenaire, d’échanger des messages sexy ou de chuchoter doucement à son oreille quelque chose de sensuel. Les baisers, les fellations (cunnilingus), les caresses ou la masturbation sont les préliminaires généralement adoptés.

    Essayez de ne pas considérer la pénétration sexuelle comme le but principal, les préliminaires peuvent aussi contribuer à la réussite de votre première fois. Par ailleurs, méfiez-vous du modèle propagé par les vidéos porno hardcore. La pornographie reste de la fiction et elle est souvent très éloignée des pratiques sexuelles habituelles. Chaque femme est différente, selon son corps, son histoire, ses goûts et sa sensibilité alors apprenez à connaître votre corps pour découvrir ce qui vous fait vibrer.

  3. Essayez différentes positions

    En plus d’être une expérience physique nouvelle, le premier rapport sexuel est également une expérience psychologique. C’est la raison pour laquelle il est important de se sentir détendu et connecté avec son partenaire. Cela contribue à éliminer bon nombre des angoisses qui peuvent nuire à votre libido. Voici quelques positions particulièrement adaptées pour une première fois :

    • Un missionnaire classique

      La position du missionnaire présente plusieurs avantages sexuels pour une première fois. Avec la femme couchée sur le dos et l’homme allongé par dessus, reposant son poids sur ses coudes, c’est généralement la position la plus facile et naturelle pour les débutants. Le contact en face à face favorise la relation intime que vous pouvait vivre les yeux dans les yeux. Cette position offre également la possibilité de vous embrasser et de vous caresser.

    • La femme au-dessus ou la position d’Andromaque selon le Kamasutra

      Pour beaucoup de femmes, c’est une excellente première position car elle leur permet de garder le contrôle sur la vitesse et la profondeur de pénétration – ce qui signifie qu’elles peuvent trouver ce qui leur convient, à leur propre rythme.

    • Au bord du lit

      Il s’agit là d’une autre position assez simple à réaliser et qui n’est pas à très loin du missionnaire. La femme se repose sur le dos au bord du lit, les jambes pendantes, tandis que l’homme s’éloigne du lit et place son corps entre ses jambes. Ici, le bassin de la femme est soulevé plus haut qu’avec la position du missionnaire et la pénétration pourrait être ressentie beaucoup plus profondément. Cette position peut être très relaxante pour les femmes car elles peuvent s’allonger pendant que leur partenaire fait le plus gros du travail. (Désolé les garçons).

    • Les petites cuillères

      Il s’agit également d’une excellente position pour une première fois, surtout si vous êtes particulièrement timides ou nerveux. La femme se coucher sur le côté alors que son partenaire se place derrière elle. Cette position peut également être très intime et érotique : votre partenaire peut vous prendre dans ses bras et être au contact de nombreuses de vos zones érogènes.

      Quelle que soit la position que vous choisissez, rappelez-vous que personne ne naît « Dieu ou Déesse du sexe ». Ce n’est qu’en essayant différentes positions que vous découvrirez ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre partenaire. Le plus important est d’être à l’aise et détendu tout au long des premières relations sexuelles.

  4. Établissez des attentes réalistes

    Beaucoup de femmes croient que leur premier rapport sexuel devrait être quelque chose de spécial et de mémorable. Certes, il s’agit d’un moment charnière de votre vie sexuelle et affective, il est donc tout à fait normal d’avoir de grandes attentes. Certaines femmes établissent une liste de choses à mettre en place avant de décider qu’elles sont prêtes à perdre leur virginité et vont même jusqu’à planifier où et quand devra se produire l’acte. C’est ce qu’on appelle des fantasmes. Pourquoi pas, mais il est tout aussi important d’établir des attentes réalistes ! Restez à l’écoute de votre corps et d’accepter vos envies, que cela ressemble ou non au conte de fée que vous vous imaginiez, au final ce qui compte le plus c’est que cette expérience puisse rester quelque chose de positif pour votre avenir.

  5. Assurez-vous d’une bonne lubrification

    La pénétration peut être parfois sensible si le vagin n’est pas suffisamment lubrifié. Si vous utilisez des préservatifs en polyuréthane (et non en latex) n’importe quel type de lubrifiant convient. Évitez les lubrifiants à base d’huile tels que les lotions, les huiles corporelles ou la vaseline, car ils peuvent endommager le préservatif et risquent de le déchirer.

  6. « Les gens heureux n’ont pas besoin de se presser »

    Ce proverbe chinois vous invite à la patience. Vous attendiez peut-être cette première fois avec impatience, mais prenez quelques minutes pour vous détendre et prévoyez suffisamment de temps pour vous exciter.

    Par exemple, dites à votre partenaire où et quand vous toucher. Quand vous serez tous les deux prêts, demandez lui de s’enfoncer en vous, en utilisant ses doigts si nécessaire. Trouvez un rythme qui vous conviennent à tous les deux. Allez-y doucement, rien ne presse et surtout profitez de ce moment.

  7. Choisissez bien votre petit nid d’amour pour vous sentir détendu

    Choisir le bon endroit pour votre première fois est une bonne manière de débuter votre processus de planification. Cherchez un endroit où vous vous sentirez à la fois détendu et à l’aise et où vous serez seul pendant au moins quelques heures. Optez pour le calme et la discrétion : dans la voiture ou à l’extérieur n’est probablement pas l’idéal. Un lit est toujours le meilleur endroit pour faire l’amour (évitez la chambre des parents et des frères et sœurs, pour vous approprier les lieux sereinement). Choisissez une pièce où vous pouvez ajuster la température ambiante. Il est aussi agréable d’avoir accès à une salle de bain si possible. N’hésitez pas à ajouter des touches personnelles comme des bougies ou de la musique.

Le sexe après ma première fois : que faire si j’ai toujours mal ?

Le sexe après la première fois devient souvent beaucoup plus facile à appréhender. Physiquement, votre hymen continue à s’étirer et votre corps s’y habitue peu à peu à l’exercice. Vous pouvez éventuellement utiliser vos doigts pour étirer votre hymen si c’est la source de votre douleur. Si vous constatez que vos relations sexuelles sont encore très douloureuses après quelques tentatives et que vous avez encore des saignements, communiquez avec votre médecin pour en trouver la cause et traitez-la en conséquence. En fonction de vos symptômes, il pourrait vous certaines recommandations :

  • Si vous avez des pertes inhabituelles, des douleurs et des démangeaisons, il peut prescrire un traitement pour les mycoses ou d’autres types d’infections.
  • Une douleur dans la partie profonde du bassin (ressentie sous le nombril) peut être le signe d’une affection plus grave, comme l’endométriose. Il est donc important de consulter rapidement un médecin généraliste pour vous faire examiner.
  • Si vous ressentez des sécheresses, il peut vous recommander un lubrifiant à base d’eau.
  • Lorsque vous remarquez une réaction lors de l’utilisation de certains produits ou substances qui entrent en contact avec votre vagin, vous avez probablement une allergie et vous devriez éviter de les utiliser.
  • Si vous pensez qu’il y a un aspect émotionnel à la douleur, parlez en à un psychologue ou un sexologue pour vous aider à régler les problèmes sous-jacents, notamment liés à votre éducation sexuelle ou à votre relation amoureuse.

En bref

Qu’il s’agisse de l’adaptation de votre hymen, de diverses maladies génitales ou d’une souffrance psychologique, le sexe pour la première fois peut vous causer certaines gênes, voire douleurs. Mais dans la plupart des cas, c’est surtout l’exigence que vous projetez dans la réussite de cette première expérience qui peut vous causer quelques tords. Les rapports sexuels peuvent être inconfortables si vous n’êtes pas assez détendue et excitée à la fois. Cette drôle de combinaison peut vous sembler contradictoire à première vue, mais vous finirez pas en saisir l’importance à mesure que vous explorerez votre sexualité.

N’hésitez pas à partager l’histoire de votre première fois ou à donner des conseils aux plus jeunes. Sachez que même si votre expérience ne ressemble pas à la lettre à ce modeste guide, cela peut en intéresser plus d’une. C’est à vous !

OSDT.

Ecrit par : Adélaïde
Publié le mercredi 10 juillet 2019


Journaliste nutrition et santé, Adélaïde est là pour nous parler des pathologies courantes ; quelles en sont les causes et comment les traiter.
Elle est passionnée par la pharmacologie, la psychologie et la physiologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.