Isoler sa maison pour une meilleure santé

Questions santé : Quelle isolation pour une maison plus saine ?

Mis à jour le : 20 juillet 2020

Nous savons tous que le fait d’isoler correctement sa maison est  une décision  à la fois économique et écologique. En effet, l’isolation d’un logement permet de réduire les déperditions de chaleur, de garder votre intérieur plus tempéré avec moins d’énergie et ainsi alléger le montant de votre facture de consommation énergétique. D’autre part, c’est aussi un moyen de réduire les émissions de CO2 et donc l’impact carbone de votre foyer. Ce que nous savons moins en revanche, c’est qu’une série d’études récentes a souligné qu’une maison bien isolée procure également un grand nombre de bienfaits sur la santé. OSDT vous en dit plus dans cet article.

Bonne isolation et  maison saine font bon ménage

Tout d’abord, il a été prouvé qu’une maison correctement isolée permettait de soulager les symptômes de nombreuses affections respiratoires. (1) Les recherches montrent que des maladies comme l’asthme et la bronchite peuvent être mieux traitées dans des logements correctement isolés. Les maisons humides, surtout celles qui contiennent des moisissures, peuvent favoriser la formation de particules et de toxines qui endommagent les poumons.

Selon un magazine spécialisé, 40 % des cas d’asthme diagnostiqués peuvent être associés à des problèmes liés à une mauvaise isolation domestique, tels que :

  • l’humidité,
  • les variations de température
  • et le développement de parasites.

La plupart de ces problèmes qui impactent le bien-être et la santé des occupants peuvent être résolus grâce à des travaux d’isolation. Si vous vous sentez concerné et qu’en plus vous souhaitez inscrire votre famille dans une démarche de transition énergétique, sachez que les banques proposent aujourd’hui des solutions de crédit afin de faciliter le financement de ces travaux. C’est le cas, par exemple, du prêt énergibio qui permet de financer des travaux liés à la transition énergétique. Attention, n’oubliez pas qu’un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Bon à savoir : selon la législation fiscale en vigueur, les dépenses de travaux d’isolation peuvent donner droit à un crédit d’impôt dès lors qu’elles sont effectuées dans la résidence principale.

Les avantages d’une maison bien isolée sur la santé

De nombreuses études ont montré que même les occupants qui ne se sentaient pas concernés par des problèmes respiratoires ont remarqué une amélioration de leur santé, suite à des travaux d’isolation (2), notamment une réduction :

  • des symptômes d’allergies,
  • des irritations de la gorge,
  • et des rhumes courants.

J’aère la maison et je change mes draps souvent, les animaux ne sont pas admis dans la chambre… Il m’est arrivé, il y a longtemps, de travailler avec des gens qui fumaient dans les bureaux. Depuis que c’est interdit, je respire beaucoup mieux. J’évite aussi de prendre trop de poids, car cela aggrave mon asthme. Et quand je fais du sport, je prends une bouffée de mon traitement de crise juste avant, en prévention”, témoigne sur Angélique, asthmatique depuis l’âge de 5 ans (3).

Par ailleurs, les avantages d’une maison bien isolée vont bien au-delà de la santé respiratoire. Par exemple, un programme associatif britannique vient en aide à des propriétaires de maisons qui ont des problèmes cardiaques pour leur permettre de mieux traverser l’hiver. En effet, l’amélioration du confort thermique et de la qualité de l’air grâce permettent de réduire l’hypertension chez les personnes souffrant de problèmes cardiaques.

déperdition chaleur isolant toxique santé
Déperdition de chaleur – Crédit : ©Pixabay

Enfin, la transition énergétique dans sa globalité constitue à l’échelle de la planète une amélioration certaine de notre qualité de vie. Cela aurait non seulement un impact positif sur la réduction des symptômes de certaines maladies comme les crises d’asthme par exemple, mais aussi sur l’économie de plusieurs jours de travail sauvés par an.

Les isolants à éviter pour la santé

Voici une liste de 4 matériaux d’isolation et composants à éviter pour préserver votre santé et celle de votre famille :

  1. Les isolations en mousse de polyuréthane pulvérisée

    Ce type de mousse contient des produits chimiques nocifs et peut être particulièrement dangereux pour les ouvriers du bâtiment en risquant de leur causer de l’asthme ou des lésions pulmonaires. Évitez particulièrement les mousses de pulvérisation contenant du MD ou diisocyanate de diphénylméthylène. Si des erreurs sont commises lors de son installation, la mousse d’isolation pulvérisée peut impacter la santé des occupants.

  2. Les isolations en mousse rigide avec retardateurs de flammes

    La plupart des panneaux d’isolation en mousse de polystyrène rigide, de type EPS et XPS contiennent des retardateurs de flammes toxiques qui ont été interdits par l’Union européenne en 2015. Selon l’Agence de protection de l’environnement, l’HBCD (hexabromocyclododécane) est un danger potentiel pour la santé humaine. Il est notamment suspecté d’être un perturbateur endocrinien. Ce produit chimique est particulièrement dangereux lors de sa fabrication et de son élimination. En plus de contenir des retardateurs de flammes dangereux, ce type d’isolant est fabriqué à partir de produits chimiques dérivés du pétrole.

  3. L’amiante dans l’isolation

    Jusqu’au milieu des années 1970, les isolants étaient souvent composés d’amiante, dont on sait aujourd’hui qu’il provoque des maladies mortelles même à des niveaux d’exposition très faible. Bien que l’amiante ait été progressivement éliminé de la plupart des isolants domestiques, il n’a pas été interdit aux États-Unis et certains panneaux d’isolation disponibles sur le marché outre-Atlantique contiennent encore ce produit dangereux.

  4. La fibre de verre dans l’isolation

    Les isolants à base de fibres de verre présentent des risques d’inhalation, notamment lors de leur installation.La fibre de verre a été l’un des types d’isolants les plus utilisés, puis progressivement écarté à cause de la toxicité du formaldéhyde qu’il contient. Certaines formes d’isolants en laine minérale peuvent  encore contenir jusqu’à 5 % de formaldéhyde.  En revanche, la fibre de verre appliquée par pulvérisation ne contient pas de retardateurs de flamme et possède généralement un liant inerte.

Pour aller plus loin dans la normalisation des bâtiments durables

Si les professionnels de la santé publique connaissent bien l’impact de la qualité des logements sur la santé, cette compréhension n’a été que récemment mise en avant dans le secteur de l’efficacité énergétique et de la performance des bâtiments.

En France, la démarche HQE est un bon point de départ pour encourager la construction durable. Elle vise

à limiter à court et à long terme les impacts environnementaux d’une opération de construction ou de réhabilitation, tout en assurant aux occupants des conditions de vie saines et confortables”.

Cette méthodologie comporte une quinzaine de cibles, dont 3 sur des questions de santé :

  1. la qualité sanitaire des espaces,
  2. la qualité sanitaire de l’air
  3. la qualité sanitaire de l’eau.

Sources et informations complémentaires

  1. Occupant Health Benefits of Residential Energy Efficiency e4thefuture.org
  2. Better Housing, Better Health improves health and wellbeing for hundreds of residents : www.nef.org.uk/
  3. Les facteurs favorisants de l’asthme www.ameli.fr

OSDT.

Ecrit par : Adélaïde
Publié le samedi 20 juin 2020


Journaliste nutrition et santé, Adélaïde est là pour nous parler des pathologies courantes ; quelles en sont les causes et comment les traiter.
Elle est passionnée par la pharmacologie, la psychologie et la physiologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.