Hygiène buccodentaire

Questions santé : Comment maintenir une bonne hygiène buccodentaire ? Que faire pour soigner ses dents ? Comment avoir une bonne hygiène dentaire ? Comment prévenir les maladies buccodentaires ?

Mis à jour le : 11 juin 2020

Qui ne souhaitent pas avoir des dents parfaitement saines et une haleine fraîche ? Pour cela, ayez une bonne hygiène dentaire et buccodentaire. Prévenez les maladies touchant l’environnement buccal par le brossage des dents après chaque repas, par l’usage des accessoires adaptés et par d’autres précautions. Guide pour prendre soin de cette voie aérienne.

Bonne hygiène dentaire et buccodentaire : qu’est ce que c’est ?

Une bonne hygiène dentaire et buccodentaire se traduit par une haleine fraîche, et une bouche en pleine santé. Cela signifie que les dents ont l’aspect soigné, qu’ils ne présentent la moindre parcelle d’aliment encore moins du tartre. La présence d’une plaque dentaire résulte d’une hygiène insuffisante (1). Quant aux gencives, elles sont de couleur rose et n’affichent pas un ton noirâtre. Elles ne saignent pas au contact de la brosse ou à l’usage d’un fil dentaire.

 

Si vous souffrez d’une mauvaise haleine tenace ou si vos dents subissent des saignements au brossage, il vous est conseillé de consulter un chirurgien-dentiste. La moindre trace de sang peut indiquer une menace pour l’environnement buccal.

Ce professionnel de santé vous initie sur les bonnes pratiques en termes de brossage. Il vous suggère d’insister sur la région qui nécessite plus d’attention. Par la même occasion, vous saurez quel outil dentaire vous convient.

Que faire pour avoir une bonne hygiène dentaire et bucco-dentaire ?

Des dents saines enjolivent le visage, en plus de contribuer à la santé générale du corps. C’est donc un must d’avoir une bonne hygiène dentaire ! Cette dernière est aussi importante, car elle favorise le bien-être.

Il est préférable de prévenir les problèmes touchant cette voie aérienne bien avant qu’ils ne s’installent. Il suffit de se brosser les dents après chaque repas (2 à 3 fois par jour). Cette habitude ne vous fera débourser de l’argent en sus pour le traitement des caries dentaires ou des aphtes. En France, la prévalence de cette pathologie est très élevée chez les enfants de 3 ans et plus (2).

En dehors des visites régulières chez le dentiste, il faut également prendre d’autres précautions comme l’usage quotidien de fil dentaire. Une alimentation saine et équilibrée participe aussi à la l’entretien des dents. Si vous pouvez éviter de grignoter entre les repas, vous courrez moins le risque de faire face à des problèmes de dentition. Faites régulièrement des bains de bouche au fluor si cela est nécessaire. Chez les enfants de moins de 12 ans, l’eau fluorée ou la pâte dentifrice ne doit pas être avalée. Cela implique l’absorption du fluor, une substance qui risque de fragiliser encore plus les dents à la suite de plusieurs assimilations par l’organisme.

Hygiène buccodentaire, santé, maladie
Hygiène buccodentaire. Crédit photo : © adobestock

Quelle est la meilleure technique de brossage ?

Un brossage efficace favorise l’élimination de la plaque dentaire (3). Toutefois, il y a quelques règles à suivre afin que tout se passe correctement.

La première chose à faire c’est de tenir la brosse à dents de manière à former un angle de 45° avec, lorsqu’elle entre en contact avec le liseré gingival. Faites ensuite un mouvement de rotation avec cet instrument.

Brossez vos dents de l’intérieur à l’extérieur et insistez sur les parois masticatrices. Réalisez quelques mouvements de va-et-vient.

Pour terminer, brossez délicatement la langue histoire de favoriser l’élimination des bactéries. Cette étape est importante si l’on veut avoir en permanence une haleine fraîche.

Comment prévenir les maladies bucco-dentaires ?

Voici deux infections bucco-dentaires très fréquentes, mais dont il faut absolument fuir.

La carie dentaire

L’une des maladies bucco-dentaires les plus courantes est la carie dentaire. Cette pathologie attaque particulièrement l’émail. Pour la prévenir, limitez la consommation en sucrerie. Les sucres se décomposent en acides sous l’effet des Streptococcus mutans et lactobacilles (bactéries). Ce métabolisme favorise l’installation de trou qui faute de négligence s’agrandit jusqu’à atteindre la dentine. Des douleurs dentaires se feront sentir lorsque les dents entrent en contact avec des aliments chauds ou froids. Pour éviter ces effets délétères, on peut toujours brosser les dents dès qu’une plaque dentaire se forme.

La gingitive

La gingivite ou l’inflammation des gencives s’accompagne de saignement lors des brossages des dents. Elle est très fréquente et peut relativement s’avérer asymptomatique. Cependant, si vous constatez que votre gencive soit légèrement enflée ou qu’elle paraît rouge au lieu d’afficher une couleur rose pâle, faites la soigner sans attendre.

Le charbon pour des dents plus blanches ?
Le charbon pour des dents plus blanches

Une gingivite qui n’est pas traitée à temps peut entraîner une maladie assez grave telle que la parodontite. Cette infection ciblera non seulement les gencives, mais aussi tous les tissus environnants ainsi que les os. Au même titre que la carie dentaire, elle se développe à partir de la formation de plaques renfermant des protéines salivaires et du sucre. Cette dernière comprend également de bactéries et d’acides, ce qui crée l’inflammation. Elle s’évolue en tarte puis en plusieurs tartes. Ce processus implique la nécessité de maintenir une bonne hygiène dentaire et bucco-dentaire. Et on en revient encore sur les bonnes pratiques comme le fait de se brosser les dents correctement et de limiter la consommation en sucres. D’aussi simples gestes accompagnés de quelques efforts en termes d’alimentation vous mettront à l’abri des plusieurs infections et maladies.

Sources et informations complémentaires

  1. La santé bucco-dentaire sur solidarites-sante.gouv.fr
  2. Prévention de la carie dès l’école primaire sur sante.gouv.fr
  3. Les techniques de prévention de la carie dentaire has-sante.fr

OSDT.

Ecrit par : Edeline
Publié le vendredi 6 septembre 2019


Difficile pour Edeline de ne pas craquer pour une sucrerie jusqu’au jour où elle a décidé qu’il été temps de grignoter malin en excluant l’isoglucose et en privilégiant les sucres bio. Suivez les explications de cette rédactrice passionnée par tout ce qui touche de près ou de loin à la médecine et la psychologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.