Tout savoir sur l’angine streptococcique : prévention, symptômes et traitement

Questions santé : Qu’est-ce que l’angine streptococcique? Quels sont les symptômes de l’angine streptococcique? Comment les enfants contractent-ils l’angine streptococcique? Comment l'angine est-elle diagnostiquée ?

Mis à jour le : 17 juin 2020

Votre enfant a-t-il attrapé une angine streptococcique ? Avez-vous peur qu’il en contracte une ? OSDT vous partage tout ce que vous devez savoir sur cette infection qui touche particulièrement les jeunes (nourrissons, enfants et adolescents). Les bébés requièrent les meilleurs soins possibles étant donné leur âge. Faisons un petit tour d’horizon autour de cette infection, des symptômes et des traitements.

Qu’est-ce que l’angine streptococcique ?

Aussi appelée « infection streptococcique », il s’agit d’une pathologie très courante chez les enfants. C’est une inflammation d’origine infectieuse qui touche les amygdales (1). Elle se contracte sous l’effet du microbe appelé streptocoque, du groupe A. Bien que les adultes sont moins atteints par cette maladie, ils peuvent tout de même la contracter.

Quels sont les symptômes ?

Voici les symptômes de l’angine streptococcique :

  • De terribles maux de gorge,
  • Une grosse difficulté à avaler des aliments,
  • Des ganglions enflés dans les vertèbres cervicales,
  • De la fièvre,
  • Des maux de tête et de ventre,
  • Des nausées.

Si votre enfant a un rhume, une toux ou un écoulement nasal, il ne s’agit pas de cette infection. Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre médecin ou de votre pédiatre.

Le cancer de l'oesophage peut irriter la gorge
Le mal de gorge

Comment les enfants contractent-ils l’angine streptococcique ?

Il existe deux manières d’attraper cette pathologie :

  • Le contact direct :
    • Au contact de la salive, du nez ou de la peau d’une personne infectée.
  • Le contact indirect :
    • Une personne infectée transmet des bactéries dans l’air à travers son nez et sa gorge. Des gouttelettes de salive prolifèrent des germes contagieux dans l’environnement, pouvant ainsi infecter l’entourage.

Comment l’angine streptococcique est-elle diagnostiquée ?

Un professionnel de santé ne peut pas confirmer la présence d’une angine streptococcique par un examen de routine de la gorge. Il doit prélever du liquide à l’intérieur avec un long coton-tige pour avoir l’assurance s’il s’agit bien de cela. Le diagnostic rapide de cette angine comprend la détection de l’antigène A à travers les sécrétions prélevées (2).

Comment prévenir l’angine streptococcique ?

Si vous souffrez d’angine streptococcique, il faut veiller à protéger votre progéniture. Après avoir vu un professionnel, nous vous recommandons les mesures suivantes :

  • Se laver les mains (et celles de votre petit) souvent afin d’éviter la transmission de germes,
  • Couvrir votre bouche à l’aide d’un mouchoir quand vous toussez ou que vous parlez à proximité de votre enfant,
  • Manger de la mûre pour soigner les maux de gorge.

Il est important de transmettre ces précautions à votre bout de chou également. Si vous n’avez pas le temps de prendre un mouchoir, il est possible de couvrir sa bouche avec le creux de son bras.

En cas de fièvre, suivant l’avis médical, il est possible d’avoir recours à un médicament indiqué dans le traitement de l’infection, de type ibuprofène ou acétaminophène. L’ibuprofène est contre-indiqué chez les bébés de moins de 6 mois et ceux qui n’ont pas l’habitude de boire beaucoup d’eau. La consultation d’un médecin est impérative, surtout si le sujet un nourrisson.

angine streptocoque
L’enfant peut contracter une angine streptococcique de façon directe ou indirecte

Quels sont les traitements ?

Il existe différents traitements en fonction de la condition de votre enfant et de l’infection. S’il suit un traitement incluant des antibiotiques, il pourrait guérir plus rapidement que s’il n’en prend pas. Tous n’ont toutefois pas besoin d’avoir recours à ces médicaments : le mieux reste de consulter un docteur afin d’éviter d’éventuelles complications.

Que faire si votre enfant est malade ?

L’angine est rare chez l’enfant de moins de 3 ans, où elle n’est ni dépistée ni traitée (3). En tout cas, nous vous donnes plusieurs conseils pour bien agir en présence de cette pathologie :

  • Ne pas alterner la prise d’ibuprofène ni d’acétaminophène au risque de se tromper de posologie ou de dose.
  • Ne pas donner d’aspirine à un jeune souffrant de fièvre pendant qu’il contracte l’angine streptococcique.
  • S’assurer que votre petit se désaltère suffisamment. Nous vous préconisons d’ajouter un peu de sel à de l’eau tiède pour soulager les maux de gorge.
  • Garder votre petit bout de chou à la maison (au moins) le premier jour du traitement. Sa présence à la garderie ou à l’école pourrait en effet entraîner d’éventuelles complications. Le patient doit bénéficier de jours de repos suffisants pour récupérer rapidement.
  • Le sujet doit continuer à prendre ses médicaments jusqu’à la fin du traitement indiqué par le médecin, et ce même si les symptômes ont disparu.
  • Cette infection n’a rien de grave, si elle n’est pas accompagnée d’un rhume. Toutefois, comme toutes les maladies, il convient de bien la soigner. Et on ne le dira jamais assez : faites toujours appel à un professionnel de santé !

En bref

L’angine streptococcique est une infection qui est davantage courante chez les jeunes. Elle se transmet par contact direct ou indirect, il est donc conseillé de se laver souvent les mains et d’éviter la proximité d’un malade. Le traitement est souvent antibiotique, nous vous préconisons toujours de consulter votre médecin.

Votre enfant a une angine streptococcique ? Vous avez des recommandations ? Nous vous invitons à partager vos expériences en commentaires afin d’alimenter cet article.

Sources et informations complémentaires

  1. Définition, symptômes et diagnostic de l’angine sur ameli.fr
  2. Investigation et prévention de l’angine streptococcique sur solidarites-sante.gouv.fr
  3. Prévalence de l’angine streptococcique chez l’enfant sur dumas.ccsd.cnrs.fr

OSDT.

Ecrit par : Edeline
Publié le vendredi 20 septembre 2019


Difficile pour Edeline de ne pas craquer pour une sucrerie jusqu’au jour où elle a décidé qu’il été temps de grignoter malin en excluant l’isoglucose et en privilégiant les sucres bio. Suivez les explications de cette rédactrice passionnée par tout ce qui touche de près ou de loin à la médecine et la psychologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.