Pour des règles Zéro Déchet, j’adopte la culotte menstruelle

Questions santé : Qu’est-ce que la culotte menstruelle ?

Mis à jour le : 3 mars 2021

Tous les aspects de la vie sont impactés par la question de la protection de l’environnement, en particulier les domaines d’activité à l’origine de beaucoup de déchets. Parmi eux, la consommation des protections périodiques féminines jetables classiques représente une source de pollution non-négligeable à l’échelle de la planète. Des solutions existent pour réduire la quantité de déchets produits pendant les menstruations, à commencer par l’existence de protections jetables bio et biodégradables. D’autres alternatives, plus éloignées de nos habitudes, mais aussi plus écologiques commencent à se démocratiser, examinons-les ensemble.

Lavables et réutilisables, les protections périodiques passent au vert !

Pour recueillir le flux du cycle menstruel, vous avez désormais le choix de solutions aussi économiques
qu’écologiques, avec notamment une culotte de règle, confortable et fiable dans toutes vos activités, en plus d’être facile d’entretien. Sur le même principe que les serviettes hygiéniques lavables sur le marché depuis quelques années déjà, les culottes menstruelles vous font réaliser de belles économies au fil du temps. Elles sont en outre moins épaisses et ne contiennent pas de substances controversées comme c’est le cas des tampons, souvent inconfortables, car très asséchants pour la zone intime. (1) (2)

La culotte menstruelle, qu’est-ce que c’est au juste ?

Une culotte de règles est une culotte d’apparence classique, mais discrètement dotée d’une matière très absorbante, capable de capter le flux sanguin des menstruations. À elle seule, elle vient remplacer toutes les protections jetables telles que protège-slips, serviettes hygiéniques et tampons. Elle est naturellement beaucoup plus facile à utiliser qu’une coupe menstruelle dans le sens où elle vous évite bien des manipulations délicates…

Les culottes menstruelles vous protègent jusqu’à 12 heures et sont le plus souvent composées de matières certifiées Oeko-Tex. Techniquement, la culotte est composée de trois couches de tissu :

  1. la couche du dessus, en coton, qui est en contact avec vos muqueuses. Cette couche va drainer
    le flux dans les deux couches inférieures et ne reste donc pas humide, pour un maximum de
    confort.
  2. La deuxième couche est mince, mais très absorbante (elle peut être composée de bambou, de
    viscose et de polyester). Elle présente des propriétés antibactériennes et anti-odeurs incroyablement efficaces.
  3. Enfin, la troisième couche, imperméable et respirante, contient le flux sanguin sans risque de
    fuite ou de tache sur vos vêtements.

La culotte de règles : la révolution dans la vie des femmes ?

La première utilisation d’une culotte menstruelle peut générer certaines appréhensions. Dans ce cas, nous vous conseillons de tester ce sous-vêtement absorbant à un moment où vous êtes tranquillement chez vous, ou encore la nuit.

Les femmes, à l’image de Céline 38 ans, qui sont adeptes de ce moyen de protection pendant leurs règles sont unanimes :

J’ai essayé la culotte menstruelle et je l’ai vite adoptée. C’est un gain de confort inégalable de porter un sous-vêtement absorbant aussi confortable qu’une culotte ordinaire et de n’avoir à s’inquiéter de rien. J’ai enfin l’esprit léger pendant mes règles, je ne me pose plus des questions sur le stock de protections nécessaires ou de savoir ou les ranger par exemple…”

J’entretiens ma culotte de règles en 3 étapes très simples

Fini le temps de nos arrières grands-mères, contraintes de frotter à la main les tissus souillés. Pour
nettoyer votre culotte menstruelle, il vous suffit de :

  1. la rincer rapidement sous l’eau tiède,
  2. puis, la laver à 30°C avec votre linge et votre lessive habituelle (sans adoucissant),
  3. enfin, il ne vous reste plus qu’à la faire sécher (les plus pressées d’entre vous pourront même la passer au sèche-linge en cycle doux).

L’idéal pour assurer un rendement judicieux de vos culottes menstruelles est d’en avoir un jeu de 4 ou 5, un peu plus si vous souhaitez les utiliser de nuit également.

Sources et informations complémentaires

  1. Les tampons hygiéniques sont-ils dangereux pour la santé ? lemonde.fr
  2. Evaluation de la sécurité des produits de protections intimes : anses.fr

OSDT.

Ecrit par : Dorothée
Publié le jeudi 19 novembre 2020


Journaliste bien-être spécialisée en micro-nutrition, Dorothée partage ici ses réflexions et sa passion autour des piliers de la santé et du bien-être.