Le malaise vagal

Questions santé : Comment soigner la malaise vagale ? Quels sont les causes du malaise vagal ? Quels sont les symptômes du malaise vagal ?

Mis à jour le : 19 juin 2020

Le malaise vagal est une réponse automatique dans notre corps qui résulte de la stimulation de notre nerf vague. Il tire son nom du fait qu’il implique une interaction entre votre nerf vague et vos vaisseaux sanguins. Lorsque le ce premier est soudainement stimulé, il déclenche une chaîne d’événements dans le corps. Ces changements peuvent entraîner une grande variété de sensations et de symptômes désagréables. Continuez la lecture pour en savoir plus.

Les symptômes du malaise vagal

L’évanouissement est le symptôme caractéristique du malaise vagal. Souvent, vous pouvez avoir certains symptômes avant de vous évanouir. Cela peut inclure :

  • des nausées
  • une sensation de montée de chaleur
  • La pâleur
  • une transpiration des paumes de la main
  • une sensation d’étourdissement ou de vertige
  • une trouble de vision
  • Une perte de connaissance

Si vous pouvez vous allonger dès les premiers signes de ces symptômes, vous serez souvent en mesure de prévenir les évanouissements. Lorsque cela se produit, ce type d’évanouissement se produit presque toujours en position assise ou debout. Cependant, tout le monde ne ressent pas les symptômes avant de s’évanouir.

Symptôme du malaise vagal : évanouissement
Symptôme du malaise vagal : évanouissement
Crédit photo : © Pixabay

Les causes du malaise vagal

Le malaise vagal survient lorsque la partie du système nerveux qui régule la fréquence cardiaque et la tension artérielle fonctionne mal en réponse à un déclencheur. Ses réactions peuvent aussi être liées au stress (1).

Votre rythme cardiaque ralentit et les vaisseaux sanguins de vos jambes se dilatent. Cela permet au sang de s’accumuler dans vos jambes, ce qui fait baisser votre tension artérielle. Combinée, la baisse de la tension artérielle et le ralentissement de la fréquence cardiaque réduisent rapidement la circulation sanguine vers le cerveau, et vous vous évanouissez.

Parfois, il n’y a pas de déclencheur de malaise vagal, mais les déclencheurs courants comprennent :

  • Longue période de station debout
  • Exposition à la chaleur
  • Une prise de sang
  • Blessures corporelles
  • Entraînement, tel qu’une défécation intestinale
Cause de la malaise vagale : prise de sang
Cause du malaise vagal : prise de sang
Crédit photo : © Pixabay

Les traitements du malaise vagal

Les personnes qui ont un seul épisode isolé de cette maladie n’ont généralement pas besoin de traitement médical du tout.

Mais si vous avez eu des épisodes récurrents, il est probable que vous en aurez encore plus si vous ne suivez pas un traitement au plus vite. Et, comme toute personne ayant un malaise vasovagal le sait, ces évanouissements surviennent souvent au moment le plus inopportun ou le moins pratique. Heureusement, le traitement est généralement très efficace. Le malaise est à traiter au plus vite s’il s’accompagne d’une perte de connaissance et d’une crise comitiale (2).

Il existe trois types généraux de traitement du malaise vasovagal : les médicaments, l’exercice et les stimulateurs cardiaques.

Les médicaments

Chez certaines personnes, cette maladie se produit à une fréquence inquiétante, même si toutes les précautions appropriées sont prises. Pour ces personnes, la pharmacothérapie est souvent utile.

Dans le passé, les médicaments les plus couramment utilisés pour le malaise vasovagal étaient les bêta-bloquants, mais plusieurs études n’ont pas montré d’avantages et ces médicaments ne sont actuellement pas recommandés.

Parmi les médicaments qui se sont avérés d’une certaine utilité, mentionnons :

  • La midodrine, un médicament vasoconstricteur qui dilate les vaisseaux sanguins
  • Norpace (disopyramide), un médicament antiarythmique
  • La théophylline, généralement utilisée pour traiter l’asthme

L’exercice

Il semble probable que de nombreuses personnes ayant un malaise vasovagal récente peuvent avoir une forme de dysautonomie. Puisque certaines dysautonomies réagissent favorablement à l’exercice, l’exercice peut avoir un avantage similaire à celui des personnes présentant un malaise vasovagal.

Si vous avez une syncope récurrente, assurez-vous de consulter votre médecin avant d’entreprendre tout plan de conditionnement physique. Selon la cause sous-jacente, vous devrez peut-être subir des tests de stress et d’autres examens pour déterminer le niveau d’exercice que vous pouvez tolérer.

Exercice pour traiter la malaise vagale
Exercice pour traiter le malaise vagal
Crédit photo : © Pixabay

En voici quelques exemples d’exercice à faire :

    • Croiser les jambes tout en tendant l’abdomen et les fesses.
    • Tendre les bras avec les poings serrés
    • Tendre les muscles de vos jambes
    • Presser une balle en caoutchouc
    • Un massage cardiaque peut être nécessaire en cas d’évanouissement (3)

Les stimulateurs cardiaques

Il y a plusieurs années, l’utilisation de stimulateurs cardiaques pour traiter le malaise vasovagal suscitait beaucoup d’enthousiasme, car la maladie s’accompagne généralement d’une chute soudaine de la fréquence cardiaque. L’enthousiasme pour le traitement par stimulateur cardiaque a toutefois chuté rapidement après qu’on a finalement constaté que de nombreux patients atteints d’un malais vagal qui recevaient un stimulateur cardiaque continuaient de s’évanouir, ils l’ont juste fait sans rythme cardiaque lent.

Il s’avère que c’est l’accumulation de sang dans les jambes et non une fréquence cardiaque lente qui produit le malaise chez la plupart des gens. Néanmoins, dans certains cas, la baisse de la fréquence cardiaque peut être la cause prédominante.

Comment prévenir le malaise vagal ?

Il se peut que vous ne soyez pas toujours en mesure d’éviter un épisode de malaise vasovagal. Si vous avez l’impression de vous évanouir, allongez-vous et levez vite les jambes.

Cela permet à la gravité de maintenir la circulation sanguine vers votre cerveau. Si vous ne pouvez pas vous allonger, asseyez-vous et placez votre tête entre vos genoux jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux. Ces gestes pourront vous éviter le syncope ou la perte de connaissance.

Sources et informations complémentaires

  1. Les prises en charges d’urgence sur solidarites-sante.gouv.fr
  2. Malaise perte de connaissance sur sup-numerique.gouv.fr
  3. Perte de connaissance sur ameli.fr

OSDT.

Ecrit par : Dorothée
Publié le mardi 3 septembre 2019


Journaliste bien-être spécialisée en micro-nutrition, Dorothée partage ici ses réflexions et sa passion autour des piliers fondamentaux de la santé et du bien-être. Sur OSDT, elle partage notamment ses conseils en matière d'alimentation, régime, beauté, famille, thérapie et vous conseillera sur comment vous garder en bonne santé tous les jours.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.