Comment aménager son intérieur pour les personnes à mobilité réduite ?

Questions santé : Comment le domicile d’une personne à mobilité réduite peut-il s’adapter à ses besoins ? Comment choisir le matériel médical adapté à son handicap ?

Mis à jour le : 5 juin 2020

Dans notre société, le logement, bien plus qu’un toit, constitue le socle de l’autonomie individuelle. Le fait que l’on puisse rester chez soi, indépendamment de son type de handicap est aujourd’hui un des besoins des plus légitimes. Confort, autonomie, sécurité… Comment l’habitat d’une personne à mobilité réduite peut-il s’adapter à ses besoins ? Quelles sont les solutions pour qu’elle puisse vivre décemment, au même titre que n’importe quel citoyen ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour correctement équiper son domicile en matériel médical.

Déterminez votre situation de handicap

Les logements adaptés concernent toutes les personnes ayant besoin d’aménagements particuliers pour pouvoir évoluer dans leur habitation. Les difficultés rencontrées par les personnes à mobilité réduite diffèrent selon le type de handicap. (1)

Handicap permanent

Les handicaps physiques ou sensoriels permanents comprennent la surdité, la déficience visuelle, la mobilité réduite, les personnes atteintes de TSA et celles souffrant de traumatismes psychologiques ou psychiques graves. Elles ont besoin d’accéder à tous les espaces de leur habitation sans rencontrer d’obstacle. Pour cela, elles peuvent avoir recours à du matériel médical à domicile adapté.(2)

Handicap temporaire

Dans le cas d’une invalidité temporaire, la personne à mobilité réduite a généralement subi une ou des blessures graves, des brûlures, une amputation ou bien une maladie l’empêchant de se déplacer facilement. Elle a besoin de temps avant de se remettre au travail et de reprendre sa vie d’avant. Une rééducation sera nécessaire ainsi que l’usage domestique d’un matériel médical, semblable à celui qu’on trouve en milieu hospitalier.

Handicap chronique

Enfin, les problèmes de santé chroniques qui ont une incidence sur la mobilité peuvent être pris en considération en vue d’un aménagement du domicile. Le cancer, les maladies auto-immunes, le diabète et le lupus en sont quelques exemples.

3 conseils pour aménager le domicile d’une personne à mobilité réduite

L’aménagement du domicile d’une personne à mobilité réduite facilite ses déplacements et l’exécution de ses tâches quotidiennes. Cela permet de renforcer l’accessibilité à chaque pièce et prévenir des risques d’accidents domestiques, tels que les glissades et les chutes. Voici 3 conseils pratiques faciles et rapides à mettre en place :

  1. Facilitez la circulation dans la maison

    Il convient toujours de s’assurer qu’aucun objet (mobilier notamment) ne puisse bloquer le passage des personnes en fauteuil roulant ou en béquilles.

  2. Adaptez la hauteur des meubles

    Les chaises et les canapés ne devraient pas être trop bas au point d’avoir à s’y enfoncer ou à s’étirer pour se lever. Le simple fait d’ajouter un coussin pour ajuster la hauteur peut être une solution temporaire.

  3. Optimisez la sécurité de chaque pièce

    Par exemple, dans la cuisine, au lieu de ranger les ustensiles dans un placard suspendu, rendez-les disponibles dans un tiroir ou une étagère. Placez des chaises solides munies d’accoudoirs à des endroits stratégiques pour pouvoir s’asseoir en cas de fatigue. Ce type de mobilier doit également être présent sur les lieux  recevant du public. (3)

Choisissez du matériel médical à domicile adapté

Une situation de handicap impliquant une perte de mobilité permanente ou temporaire demande d’investir dans du matériel médical ergonomique et adapté à vos besoins. Aujourd’hui, plusieurs acteurs sur le marché de la santé et du bien-être permettent de démocratiser l’accès aux matériels médicaux à domicile comme Pharma-gdd.

Matériel médical mobilité reduite
Chercher du matériel médical pour son domicile quand on est en situation de mobilité réduite – © Freepik

La salle de bain : l’accessibilité à l’hygiène

Il existe de nombreux équipements médicaux pour l’aménagement de votre salle de bain. De la chaise de douche aux tapis antidérapants qui n’accumulent pas d’impuretés… Il est important de sécuriser et de rendre le plus confortable possible l’accès à votre salle d’eau, un espace indispensable à votre hygiène.

L’adaptation de vos toilettes

Si vous êtes en situation de mobilité réduite, l’accès aux toilettes doit être facilité par certains matériels médicaux. Un rehausseur de siège de WC peut être utile si vous avez des difficultés à vous lever ou à vous asseoir. Une ou deux barres d’appui à côté des toilettes peuvent aussi être d’une précieuse aide. Enfin, pour régler les problèmes d’incontinence, une chaise garde-robe permet de faciliter la toilette et l’hygiène intime.

Le lit : entrez et sortez de votre sommeil en toute sécurité

Dans la chambre, le lit doit être confortable et sécurisé. S’il est difficilement accessible, installez un marchepied médical. Si nécessaire, ajoutez également une barre d’appui latérale. Vous pouvez aussi opter pour un lit médicalisé. Il vous offrira plusieurs fonctionnalités à l’aide d’une télécommande (inclinaison en position assise, réglage de la hauteur, relève jambe, etc.).

Adapter le projet à vos besoins et à votre budget

Le projet d’aménagement de votre logement adapté devra se faire en fonction de votre situation de handicap, de vos moyens financiers et des aides qui peuvent vous être octroyées.

L’État a mis en place plusieurs dispositifs de soutien financier pour le logement des adultes en situation de mobilité réduite. Pour en bénéficier, votre handicap doit avoir été diagnostiqué par un professionnel de santé. Une fois ce diagnostic établi, prenez contact avec une maison départementale des personnes handicapées (MDPH), chargée de vous accompagner dans ces démarches.

Conclusion

Astuces temporaires ou investissements à long terme… L’aménagement de votre intérieur doit répondre à un véritable projet de vie.

Dans le cas des nouvelles personnes en situation de handicap, la perte de mobilité peut avoir un important impact psychologique. C’est pourquoi, le fait d’aménager leur domicile en fonction de leurs besoins peut les aider à se “reconstruire”.

En tant que personne en situation de handicap, aimeriez-vous partager votre histoire sur notre site ? N’hésitez pas à rejoindre notre communauté pour interagir avec des personnes se trouvant dans la même situation que vous et qui ont déjà expérimentées certaines solutions. Le fait d’échanger avec elles vous aidera sans doute à faire le bon choix !

Sources et informations complémentaires

  1. Sensibilisation sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduite sur eure.gouv.fr
  2. Matériel adapté aux personnes à mobilité réduite sur  pour-les-personnes-agees.gouv.fr
  3. Aménagement des lieux recevant du public selon ecologique-solidaire.gouv.fr

OSDT.

Ecrit par : Edeline
Publié le jeudi 19 décembre 2019


Difficile pour Edeline de ne pas craquer pour une sucrerie jusqu’au jour où elle a décidé qu’il été temps de grignoter malin en excluant l’isoglucose et en privilégiant les sucres bio. Suivez les explications de cette rédactrice passionnée par tout ce qui touche de près ou de loin à la médecine et la psychologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.