Les poux : d’où viennent-ils et comment s’en débarrasser ?

Questions santé : Comment se transmettent les poux ? Quels sont les symptômes d'une infestation de poux ? Comment traiter les poux ?

Mis à jour le : 18 juin 2020

Les poux sont de minuscules insectes qui se nourrissent du sang du cuir chevelu humain. Une infestation de poux touche le plus souvent les enfants. Elle résulte habituellement du transfert direct des poux des cheveux d’une personne aux cheveux d’une autre. Avoir des poux n’est pas obligatoirement un signe de mauvaise hygiène personnelle ou d’un milieu de vie malpropre. Ils ne sont pas porteurs de maladies infectieuses bactériennes ou virales.

Les symptômes d’une infestation de poux

Les démangeaisons du cuir chevelu, du cou et des oreilles sont les symptômes les plus courants. C’est une réaction allergique (lire : les allergies) à la salive de poux. Lorsqu’une personne présente une infestation pour la première fois, les démangeaisons peuvent ne pas se manifester avant deux à six semaines après l’infestation. Elles peuvent durer plusieurs jours, bien qu’un traitement soit entamé (1).

Les causes d’une infestation de poux

Un pou de tête est un insecte de la taille d’une graine de fraisier, de couleur fauve ou grisâtre. Il se nourrit de sang humain qu’il extrait du cuir chevelu. Le pou femelle produit une substance collante qui adhère à chaque oeuf sur une tige capillaire. Un œuf est attaché à environ 3/16 de pouce (4 millimètres) de la base de la tige – un environnement qui fournit une température idéale pour l’incubation de l’œuf.

Le cycle de vie des poux

Un œuf de pou éclos après huit ou neuf jours. Ce qui émerge est une forme immature du pou appelée nymphe. La nymphe devient un pou adulte mature après neuf à 12 jours, et un adulte vit pendant trois à quatre semaines.

Mode de transmission

Les poux de tête rampent, mais ils ne peuvent ni sauter ni voler. Le plus souvent, la transmission d’un pou de tête d’une personne à une autre se fait par contact direct. Par conséquent, la transmission se fait le plus souvent au sein d’une famille ou parmi les enfants qui ont des contacts étroits à l’école ou au jeu.

La transmission indirecte est peu probable, mais les poux peuvent se transmettre d’une personne à l’autre par des éléments tels que :

  • Chapeaux et foulards
  • Brosses et peignes
  • Accessoires pour cheveux
  • Casque d’écoute
  • Oreillers
  • Garniture d’ameublement
  • Serviettes de bain

Un transfert indirect pourrait également se produire entre les vêtements entreposés ensemble. Par exemple, des chapeaux ou des foulards suspendus au même crochet ou rangés dans le même casier scolaire pourraient servir de véhicules pour la transmission des poux. Heureusement, il existe en France un indicateur avancé permettant d’alerter les parents sur le développement de l’épidémie dans leur région (2).

Les animaux domestiques, comme les chiens et les chats, ne jouent aucun rôle dans la propagation des poux.

Les cheveux : le terrain des poux
Les cheveux : le terrain des poux Crédits photo : Adobe Stock

Le traitement des poux

Votre médecin vous recommandera probablement un médicament en vente libre qui tue les poux et certains des œufs. Ces médicaments peuvent ne pas tuer les œufs récemment pondus. Par conséquent, un deuxième traitement au moment opportun est habituellement nécessaire pour tuer les nymphes après leur éclosion, mais avant qu’elles ne deviennent des poux adultes.

Certaines études suggèrent que la retraite neuf jours après le premier traitement est le moment idéal pour un deuxième traitement, mais d’autres programmes de retraitement existent. Demandez à votre médecin des instructions écrites sur le calendrier de traitement recommandé.

Produits en vente libre

Les médicaments en vente libre sont à base de pyréthrine, un composé chimique extrait de la fleur de chrysanthème qui est toxique pour les poux. Lavez les cheveux de votre enfant avec un shampooing sans revitalisant avant d’utiliser l’un de ces traitements. Rincer les cheveux avec du vinaigre blanc avant le lavage peut aider à dissoudre la colle qui retient les lentes sur les tiges des cheveux. Suivez les directives sur l’emballage pendant combien de temps vous devez laisser le médicament dans les cheveux et rincez les cheveux de votre enfant à l’eau chaude au-dessus d’un évier.

  • Perméthrine (Nix) : c’ est une version synthétique de la pyréthrine. Les effets secondaires peuvent inclure une rougeur et des démangeaisons du cuir chevelu.
  • Pyréthrine avec additifs (Rid, A200 Traitement contre les poux). La pyréthrine est combinée à un autre produit chimique qui augmente sa toxicité. Les effets secondaires peuvent inclure des démangeaisons et des rougeurs du cuir chevelu. La pyréthrine ne doit pas être utilisée si votre enfant est allergique au chrysanthème ou à l’herbe à poux.
poux sur un cheveux
poux sur un cheveux

Médicaments d’ordonnance

Dans certaines régions géographiques, les poux ont développé une résistance aux médicaments en vente libre. De plus, le traitement en vente libre peut échouer en raison d’une utilisation incorrecte, comme le fait de ne pas répéter le traitement à un moment approprié.

  • Alcool benzylique (Ulesfia)

    Ce produit n’est pas toxique pour les poux mais les tue en les privant d’oxygène. Les effets secondaires peuvent inclure une rougeur et des démangeaisons du cuir chevelu. Il a été démontré que l’utilisation de l’alcool benzylique pour désinfecter les instruments médicaux provoque des convulsions et d’autres réactions graves chez les nouveau-nés. Par conséquent, le traitement des poux par l’alcool benzylique n’est pas approuvé pour les enfants de moins de 6 mois

  • Shampooing (100 g) : ceci est relativement composé de butoxyde de pipéronyle (4.40g) et de dépalléthrine (1.10g) (3).

  • Ivermectine (Sklice)

    L’utilisation de l’ivermectine est approuvée chez les personnes âgées de six mois ou plus. Il peut être appliqué une fois sur les cheveux secs, puis rincé à l’eau après 10 minutes.

  • Spinosad (Natroba)

    L’utilisation du Spinosad est approuvée chez les personnes âgées de six mois ou plus. Il peut être appliqué sur cheveux secs et rincé à l’eau tiède après 10 minutes. Il tue les poux et les oeufs vivants et n’a généralement pas besoin d’un traitement répété.

  • Malathion (Ovide)

    Le malathion est approuvé pour les personnes âgées de 6 ans ou plus. Le shampooing médicamenteux est appliqué, laissé à sécher naturellement et rincé après 8 à 12 heures. Ce médicament a un taux d’alcool élevé, et ne peut donc pas être utilisée avec un sèche-cheveux ou près d’une flamme nue.

  • Lindane

    Ce shampooing médicamenteux présente un risque d’effets secondaires graves, y compris des convulsions, et n’est utilisé que lorsque les autres traitements ont échoué. Il ne doit pas être utilisé chez les personnes qui pèsent moins de 110 livres (50 kilogrammes), qui sont enceintes ou qui allaitent (lire: allaitement maternel), qui ont des antécédents de convulsions ou qui sont séropositives.

Comment prévenir une infestation de poux ?

Il est difficile de prévenir la propagation des poux de tête chez les enfants dans les garderies et les écoles parce qu’il y a énormément de contacts étroits. Et le risque de transmission indirecte à partir d’objets personnels est faible.

Cependant, c’est généralement une bonne pratique pour les enfants d’accrocher leurs vêtements à un crochet séparé de ceux des autres enfants et de ne pas partager peignes, brosses, chapeaux et écharpes.

Sources et informations complémentaires

    1. Poux : comment s’en débarrasser ? ameli.fr
    2. Incidence des poux sur data.gouv.fr
    3. Para spécial poux sur base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr

OSDT.

Ecrit par : Diana
Publié le jeudi 5 septembre 2019


Nutritionniste et grande lectrice de contenus sur la santé et le bien-être à ses heures, Diana nous livre ses conseils en matière d'alimentation et nous dévoile la face cachée de certains aliments et nutriments. Retrouvez-la sur OSDT pour parler fruit, légume, matière grasse, vitamine, complément alimentaire et bien plus encore. Diana vous fera découvrir les bienfaits de nombreuses denrées alimentaires que vous pouvez consommer au quotidien. De nombreuses recettes vous attendent également, n’hésitez pas à en profiter !

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.