Les couches pour bébé sont-elles inoffensives ?

Questions santé : Quels sont les impacts négatifs des couches à jeter ?

Mis à jour le : 27 juillet 2020

Depuis les années 1990, les couches à jeter ont été utilisées par plus de 90 % des familles dans la plupart des pays européens (1). Pratiques et simples à utiliser, elles facilitent la vie des parents. On les trouve partout , l’utilisation des couches jetables présente certains inconvénients, pour la santé de bébé, comme pour celle de la planète. Pour comprendre pleinement les dangers de ces protections pour bébé, il faut regarder de plus près leur cycle de vie, leur composition, les produits chimiques qu’elles contiennent et ceux qu’elles libèrent au fil du temps.

Les effets des couches jetables sur l’environnement

Bien qu’elles soient pratiques, les couches jetables présentent plusieurs inconvénients dangereux pour la nature. Elles envahissent les décharges et représentent de sérieux risques pour l’Homme et l’environnement.

L’Agence de protection de l’environnement rapporte qu’environ 20 milliards de couches jetables sont déversées dans les décharges chaque année, ce qui représente plus de 3,5 millions de tonnes de déchets.

Conséquences sur les ressources naturelles

The Good Human, souligne que plus de 200 000 arbres sont abattus chaque année pour la fabrication de couches jetables pour bébés rien qu’aux États-Unis. Outre l’épuisement des ressources naturelles, la fabrication des couches bébé utilise également d’importantes quantités de sources d’énergies non-renouvelables.

Émanation de produits chimiques toxiques

Une couche bébé à jeter met environ 500 ans à se décomposer. Par ailleurs, les virus excrétés dans les excréments d’un bébé pourraient finir par s’infiltrer dans les réserves d’eau locales.

couches biodégradables
Les couches biodégradables pour la préservation de l’environnement

Les effets des couches sur la santé de bébé

La plupart des couches bébé sont faites, en partie, de polypropylène et de polyéthylène et de fibre de cellulose. Une étude de 2011 a révélé que plusieurs de ces composants sont des perturbateurs endocriniens. Aujourd’hui, la société civile et les fabricants des couches jetables pour bébé agissent afin de limiter l’impact de leur activité sur notre écosystème naturel, mais aussi sur notre santé et plus particulièrement sur celle de nos nouveaux nés.

Une pétition contre une industrie productrice de couches bébé

Fin 2016, un article du Parisien a signalé la présence d’hydrocarbures aromatiques polycycliques dans les couches jetables pour bébés. Suite à cette publication, une pétition intitulée « Pour que Pampers supprime définitivement les substances cancérigènes de ses couches ! » a été lancée par Mme Durand-Thonon. 76 045 personnes ont signé cette pétition destinée au Ministre des Affaires sociales et de la Santé à Paris. (2)

En janvier 2017, 60 Millions de Consommateurs a relayé qu’une importante quantité de substances chimiques (pesticides, dioxines, furanes, HAP et composés organiques volatils) était présente dans les couches pour bébés. (3)

L’Agence française Nationale de la Sécurité Sociale (ANSES) a alors mené une recherche sur la sûreté des couches bébé et a publié son rapport en janvier 2019. Les résultats étaient alarmants : la plupart des couches incluses dans l’étude présentaient des traces de 60 produits chimiques toxiques différents. (4)

Impacts de ces composants sur nos bébés

Ces substances chimiques peuvent avoir des effets nocifs sur les nourrissons, parmi lesquels :

Rougeur de la peau

C’est l’un des principaux effets indésirables de l’utilisation des couches pour bébés. Cela peut entraîner des démangeaisons, des égratignures et des infections.

Infections de la peau

La peau de bébé est très délicate, des éruptions mineures peuvent entraîner des infections. Cela se produit lorsque les couches frottent sur sa peau en provoquant des démangeaisons.

Infections urinaires

Si vous laissez les couches jetables pendant trop longtemps après que bébé ait fait pipi dedans, il y a un risque que cela entraîne des infections urinaires, en particulier chez les filles en raison de leur anatomie.

Allergie

Le contenu des couches peut provoquer des réactions allergiques à votre bébé. Cela peut provenir des parfums utilisés pour masquer l’odeur ou du gel employé pour une absorption supplémentaire.

Suppression de l’immunité

Les composés organiques volatils présents dans les couches peuvent affecter le système immunitaire des bébés. Ce qui risque d’entraîner des infections et des inflammations fréquentes.

Érythème fessier

Lorsque la couche est en contact étroit avec la peau de bébé, des rougeurs peuvent s’y former, parfois même des ampoules. C’est le cas par exemple des zones en contact avec les élastiques des couches jetables.

Infections fongiques

Si vous utilisez des couches en permanence, pendant une longue période, cela peut entraîner des infections fongiques dues à la rétention d’humidité.

Les couches jetables avec ingrédients naturels

Si vous pensez que les couches jetables sont indispensables, il existe une solution . Choisir des couches jetables composées uniquement de produits naturels. Elles permettent  de disposer de couches faciles à utiliser mais qui ont un impact réduit sur la santé du bébé et également sur notre environnement. Les couches jetables avec ingrédients naturels sont une vraie alternative aux couches traditionnelles.

Les alternatives aux couches jetables pour bébé

Heureusement, il existe d’autres options, à la fois meilleures pour nos enfants et pour l’environnement.

Couches biodégradables

Quelques entreprises ont commencé à produire des couches entièrement biodégradables. Elles utilisent des matériaux végétaux à la place du rembourrage en polyacrylate, des colorants artificiels, des matériaux toxiques et des polymères de plastique… Ces couches écologiques ne contiennent pas de chlore, ni parfum, ni  latex, ni produits à base de pétrole. C’est pourquoi ces couches biodégradables protègent la peau sensible de bébé.

Certes, ces couches sont plus chères à l’achat, en raison des coûts de fabrication plus élevés. Mais vous avez aussi la certitude que votre enfant ne sera pas exposé à des produits chimiques nocifs. De plus, ces couches ne resteront pas dans les décharges pendant des siècles. Si vous voulez la commodité des couches jetables sans les déchets, elles sont faites pour vous.

Couches en tissu réutilisables

Si vous ne pouvez pas vous procurer les couches bébés biodégradables, il existe encore une autre solution : les couches en tissu.

Les couches lavables réutilisables ont fait beaucoup de chemin depuis leur création. L’image classique d’un drap de coton maintenu par des épingles à nourrice n’est plus la réalité. Les couches lavables intègrent désormais des contours, des attaches auto-agrippantes ou des boutons à pression, une protection contre les fuites, et même quelques jolies impressions élégantes. Désormais, ces couches sont faites de tissus absorbants et n’ont plus besoin d’être trempées avant d’être lavées.

Couches-culottes

Les couches-culottes sont disponibles en coton, en tissu éponge ou en flanelle. Selon le type de tissu utilisé, ces couches sont en général plus douces pour la peau de bébé. De surcroît, elles sont réutilisables et donc à terme plus éco par rapport aux couches conventionnelles pour bébé. Enfin, elles sont exemptes de produits chimiques, sans parfum et ainsi plus saines pour votre bébé.

couches culottes
Les couches culottes sont plus douces et plus saines

En bref

De nos jours, la quasi-totalité des bébés passent par le port des couches. Malheureusement, victime de leur succès, ces dernières nuisent à notre environnement, mais comportent également des risques sur la santé des nourrissons. Si l’industrie des couches jetables intègre progressivement ces enjeux, d’autres produits proposent des alternatives intéressantes avec une protection similaire : les couches-culottes, les couches biodégradables et les couches en tissu.

La quantité totale de déchets produits dans le monde devrait doubler d’ici 2030. Et si la question de quel monde souhaitons-nous donner à nos enfants, commençait par quelle couche souhaitons-nous qu’ils portent ?

Sources et informations complémentaires

  1. Baby Diapers : edana.org
  2. Consommation : des produits cancérigènes dans les couches leparisien.fr
  3. Toxiques dans les couches bébé : les risques confirmés 60millions-mag.com
  4. Couches jetables pour bébés : quels sont les risques pour la santé ? europe1.fr

OSDT.

Ecrit par : Adélaïde
Publié le jeudi 2 juillet 2020


Journaliste nutrition et santé, Adélaïde est là pour nous parler des pathologies courantes ; quelles en sont les causes et comment les traiter.
Elle est passionnée par la pharmacologie, la psychologie et la physiologie.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.