Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Maladie de Parkinson
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Maladie de Parkinson

  51 Votes

 

Définition et symptômes de la maladie de Parkinson


La maladie de Parkinson (du nom du médecin Sir James Parkinson, qui l’a décrite pour la première fois) est une affection neurologique chronique, d’origine inconnue, consécutive à la disparition de cellules cérébrales (neurones) produisant la dopamine. La dopamine, diminuée dans la maladie de Parkinson, est un neurotransmetteur, c’est-à-dire une substance indispensable à la transmission des informations entre les cellules et au contrôle des mouvements du corps. Les premiers signes cliniques de la maladie de Parkinson apparaissent quand plus de la moitié des neurones dopaminergiques est détruite.

 

Information sur la maladie de Parkinson


La maladie de Parkinson touche des patients de plus de 60 ans, mais certaines formes plus précoces existent. La maladie de Parkinson s’intègre dans le cadre plus général des syndromes parkinsoniens dont elle est la cause la plus fréquente. Sa fréquence est de 2 cas pour 1 000 dans la population générale, mais s’élève à 2 cas pour 100 chez les plus de 65 ans. Après les accidents vasculaires cérébraux, la maladie de Parkinson représente la deuxième cause de handicap moteur d’origine neurologique chez le sujet âgé.

 

Causes et mécanismes de la maladie de Parkinson


La maladie de Parkinson est une affection dégénérative d’origine inconnue et touchant une zone du cerveau chargée de produire la dopamine. Cette dopamine permet la transmission de l’information entre les cellules chargées notamment du contrôle des mouvements automatiques du corps (marche, clignement des yeux…).
De rares cas sont héréditaires et surviennent chez des sujets jeunes. Sinon, aucun facteur de risque n’est connu, tant lié à l’alimentation qu’à une infection.

 

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



La maladie de Parkinson et plus largement les autres syndromes parkinsoniens irréversibles sont des maladies neurologiques dégénératives. Si aucun traitement ne permet de guérir la maladie, des médicaments et techniques en améliorent considérablement les symptômes, augmentant ainsi la qualité de vie.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.