Le Point G ou comment maximiser l’orgasme féminin

Vous souhaitez procurer l’ultime orgasme à votre compagne ou vous êtes simplement une femme voulant atteindre le nirvana ? OSDT vous livre tous les secrets du Point G !

Comment trouver le point G ?

Seule ou à deux, il est parfois difficile de trouver ce fameux point G. Avant toutes choses, sachez que la découverte du point G n’est pas une fin en soi et que le plaisir peut être donné de toutes autres manières. Vous ne devez pas vous cantonner à sa recherche car vous pourriez penser inconsciemment que c’est le seul moyen d’atteindre l’orgasme.

Le point G est situé sur la face antérieure du vagin, entre 3 et 8 cm à l’intérieur selon la femme. Le point G n’est pas un mythe, il est physiquement trouvable à mi-chemin entre l’os pubien et le col de l’utérus et a la forme d’une petite boule palpable. Cette boule grossit lorsqu’elle est stimulée et il ne faut pas la confondre avec le clitoris.

Point G pour maximiser l'orgasme féminin
Crédit photo :
© www.pixabay.com

La paroi antérieure est très sensible et vous pouvez vous en rendre compte en touchant le haut de votre pubis, là où la pilosité débute généralement. En touchant l’os pubien, on a souvent la sensation d’une envie pressante d’uriner, mais celle-ci disparaît pour laisser place au plaisir. Beaucoup de femmes se masturbent en touchant uniquement le clitoris et le haut du pubis. Pour elles, le plaisir est déjà très intense. Mais saviez-vous que cette partie de l’os était justement connectée au point G ? Celui-ci se trouve tout simplement en-dessous, à l’intérieur du vagin, et plus particulièrement sur la paroi antérieure.

La technique en étant seule

En position accroupie ou allongée sur le ventre, introduisez votre index dans le vagin jusqu’à toucher la paroi antérieure, sous l’os pubien. Tâtonnez jusqu’à toucher une petite boule dure. C’est le point G ! Cela déclenchera une sensation d’envie de faire pipi mais au bout de quelques secondes, un immense plaisir vous envahira.

Stimuler le point G : les meilleures positions à adopter

Si le point G est difficile à trouver, il existe toutefois des positions à adopter lors d’un rapport sexuel pour le stimuler plus facilement. La paroi vaginale antérieure sera évidemment plus sollicitée si l’homme est derrière la femme ou si celle-ci le chevauche. Voici donc quelques positions à réaliser lors de vos ébats amoureux :

  • La levrette,
  • La petite cuillère,
  • La position amoureuse d’Andromaque,
  • L’union du lotus,
  • Le lotus renversé,
  • Le cheval renversé.

Quoi qu’il en soit, rien ne sert de se forcer à trouver le point G, il existe des dizaines de manières différentes d’atteindre l’orgasme. La seule solution ? Découvrir son propre corps et comprendre ce qui nous fait le plus de bien.

En bref

Comme si nous cherchions le trésor des templiers, nous sommes toutes obnubilées par la quête du point G. Si celui-ci permet la découverte de sensations uniques et proches du nirvana, il n’est pas le seul à pouvoir nous procurer du plaisir.

Tout est dit… ou presque !

N’hésitez pas à partager votre propre techniques pour découvrir le point G dans les commentaires et à consulter les autres articles d’OnseditTout.com!

Ecrit par : Camille

Rédactrice passionnée par la diététique, Camille s'est spécialisée dans les programmes minceur. Elle nous livre tous les secrets pour perdre du poids avec l’Anaca3 et d’autres techniques. Grande amatrice de psychologie et de naturopathie, Camille propose dans ses articles OSDT des astuces pour lier santé et beauté au quotidien. Pour elle : "Chaque étape de la vie constitue une expérience enrichissante !"

Mis à jour le mardi 11 juin 2019

Commentez

Il n'y a pas de commentaire sur cet article

On se dit tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable.

Il permet de prendre du recul sur notre vie et de comprendre là où l’on souhaite aller.

Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.

On se dit tout sur les réseaux sociaux