Doliprane : le médicaments le plus prescrit en France

Questions santé : Pourquoi prendre un doliprane ? Quelles précautions faut-il prendre lors de la prise de doliprane ? Quels sont les contre-indications du doliprane ?

Mis à jour le : 21 septembre 2019

Le doliprane est présent dans plusieurs forme et aussi disponible pour tous les âges. Ce médicament appartient à la famille des analgésiques.

Indications générales sur le doliprane

Ce médicament est préconisé chez l’adulte et les enfants pour le :

  • Traitement symptomatique des états douloureux et/ou fébriles légers à modérés
  • Traitement symptomatique de la douleur causée par l’arthrose dégénérative.

Présentation du doliprane

 

Substance(s) active(s) Paracétamol
Autres composants phosphate de codéine, hémihydraté
Médicament générique Non
Conditions de délivrance Ordonnance simple
Voie(s) d’administration Orale / Anale
Prix de vente en fonction de la forme choisie
Taux de remboursement Sécurité sociale 65 %

Posologie du doliprane

Pour les enfants et adultes plus de 50 kg, il ne faut pas dépasser 1000 mg par dose.

Pour les enfants moins de 15 ans ou inférieurs à 50 kg, il existe des formes et de dose de doliprane plus convenable à votre âge. N’hésitez pas à demander un conseil à votre médecin.

Répéter toutes les 6 à 8 heures, c’est à dire que 3 doses par jours peut être suffisant. Si nécessaire, l’intervalle entre les doses peut être réduit à un minimum de 4 heures, donc 4 doses par jour.

DANS TOUS LES CAS, SE CONFORMER STRICTEMENT À  LA PRESCRIPTION MÉDICALE.

Mode d’administration du doliprane

Doliprane doit être pris par voie orale pour les comprimés sécables, les comprimés effervescents, la poudre suspension buvable et les gélules.

Mais il existe aussi du doliprane sous forme de suppositoire, à administrer par voie anale.

DANS TOUS LES CAS, SE CONFORMER STRICTEMENT À LA PRESCRIPTION MÉDICALE.

Contre-indications pour le doliprane

Ne prenez jamais Doliprane dans les cas suivants :

  • vous êtes allergique au paracétamol ou à tout autre ingrédient de ce médicament
  • vous souffrez d’insuffisance hépatique.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MÉDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Mise en garde et précautions d’emploi du doliprane

Veuillez respecter la dose convenable à chaque âge.

Afin d’éviter une surdose accidentelle de paracétamol, n’utilisez pas ce médicament en combinaison avec d’autres médicaments contenant du paracétamol.

Une dose quotidienne de 3 g de paracétamol est suffisante pour soulager la plupart des douleurs. Cependant, dans certains cas, cette dose peut être portée à 4 g par jour, pris à 4 heures d’intervalle.

Ne JAMAIS prendre plus de 4 g de paracétamol par jour

Doliprane contient du sodium (408 mg par comprimé). Utilisez avec prudence si vous suivez actuellement un régime faible en sodium.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MÉDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Les effets secondaires connus du Doliprane

Dans de rares cas, des réactions allergiques (sous forme de choc anaphylactique), d’œdème angioneurotique, d’érythème, d’urticaire et d’éruption cutanée ont été signalés. Si vous éprouvez une telle réaction, cessez d’utiliser ce médicament et tous les médicaments similaires.

Dans de très rares cas, une thrombopénie, une leucopénie et une neutropénie ont été signalées.

Les interactions du Doliprane avec d’autres médicaments

Lorsque le Doliprane est pris à des concentrations anormalement élevées, le paracétamol peut entraîner une erreur de calcul de la glycémie si la technique de la glucose oxydase-peroxydase est utilisée.

Les interactions pour lesquelles des précautions doivent être prises :

  • Anticoagulants oraux : ils peuvent augmenter l’effet des anticoagulants oraux et le risque de saignement si la dose quotidienne maximale (4 g) est prise pendant 4 jours ou plus.
  • Vérification plus fréquente du temps de prothrombine.
  • Possibilité de modifier le dosage de l’anticoagulant oral pendant et après le traitement au paracétamol.

L’utilisation du Doliprane pendant la grossesse et l’allaitement

Les études menées sur des animaux n’ont démontré aucun effet tératogène ou fœtotoxique du paracétamol. Les tests cliniques épidémiologiques n’ont démontré aucun effet déformant ou fœtotoxique particulier lié à l’utilisation du paracétamol.

Par conséquent, le paracétamol est sans danger pour les femmes enceintes s’il est pris selon les directives.

Par ailleurs, à doses thérapeutiques, ce médicament est sécuritaire pour les femmes qui allaitent.

Les effets du doliprane sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Aucun effet sur la conduite et l’utilisation des machines.

Sources :

 

OSDT.

Ecrit par : Dorothée
Publié le mardi 25 juin 2019


Journaliste bien-être spécialisée en micro-nutrition, Dorothée partage ici ses réflexions et sa passion autour des piliers fondamentaux de la santé et du bien-être. Sur OSDT, elle partage notamment ses conseils en matière d'alimentation, régime, beauté, famille, thérapie et vous conseillera sur comment vous garder en bonne santé tous les jours.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.